vendredi 15 janvier 2021
  • VO PEUGEOT NOMBLOT MACON JAN2021 - 1.jpg
  • MACON HABITAT LOCAUX COMMERCIAUX 20NOV2020.jpg
  • ARMEE TERRE CIRFA MACON DEC2020 - 1.jpg

ArcEnCiel1311.jpg

En juin dernier, l'établissement dirigé par Guillaume Charles a obtenu le label européen Eco-Ecole pour son implication durant l'année scolaire dans un projet d'établissement de développement durable. Depuis la rentrée, l'école est soutenue par la ville de Mâcon.

 

Né au Danemark en 1994, le programme Eco-Ecole a vu le jour en France en 2005. Il vise à favoriser la participation des élèves, les liens avec les enseignements et l'ouverture sur le territoire.

Aurélie Bordat, coordinatrice de la classe ULIS et du projet Eco-Ecole, est revenue sur la genèse du projet : « Le projet Eco-Ecole, parti d'ULIS, a été construit par toute l'équipe. Petit à petit, il a pris de l'ampleur. L'année dernière avec ma collègue de CE2, nous avons monté un dossier pour l'obtention du label. Nous ne l'avons eu que sur la partie des déchets. Le projet déchets est celui des petits (CE1-CE2) parce qu'il était plus abouti. Celui des grands, (CM1-CM2) sur la biodiversité devait se faire au printemps. Nous l'avons donc reporté à cette année. »

Des jardins et carrés potagers vont bientôt être installés par la mairie qui a également financé une commande importante de matériel de jardinage et de récupérateur d''eau.

« Pour le projet jardin, poursuit Aurélie, l'idée est de prendre des groupes en demi-classes et de travailler sur les arbres. Avec les CP, nous sommes allés voir les arbres, comparer les formes des feuilles, les fruits et travailler autour du langage. J'ai fait un élevage d'escargots dans la classe ULIS. Des bulbes financés par la coopérative de l'école ont été plantés dans la cour. Nous avons fait intervenir Fatima Pardon, maître composteur de la MBA, en CP pour les déchets. Un pôle recyclage sera installé dans le hall pour la récupération de bouchon, feutre et papier.

Les CP vont organiser des défis dans leurs familles autour du tri des déchets. Nous avions déjà fait du ramassage des déchets l'année dernière à la Chanaye. Les CM2 ont un projet cartes postales. Ils échangent des cartes dans lesquelles ils parlent de leur projet écologique avec d'autres écoles du monde entier. Ils ont reçu récemment des cartes de La Réunion. On va commencer à travailler avec le pôle science de l'Éducation nationale. Le projet étant sur du long terme, l'objectif est de le construire tous ensemble. »

Des plantes vertes seront installées prochainement dans les classes. Les maternelles vont réaliser une maison à hérisson. Un hôtel à insectes devrait voir le jour. Pour les nichoirs à oiseaux, l'école recherche une personne bénévole. L'objectif est d'élaborer un diagnostic pour savoir quels oiseaux sont présents dans les haies autour de l'école et quels nichoirs construire en conséquence.

Les Jardins de Cocagne vont offrir dix fraisiers et un groseillier et demander à leurs adhérents un don de petits fruitiers.

Tout le monde est mobilisé sur ce projet d'école ce qui représente 17 classes et une vingtaine d'enseignant(e)s. Une nouvelle demande sera déposée par l'établissement cette année afin de conserver le label.

« Pour construire ce projet, des éco-délégués ont été élus, deux dans chaque classe du CP au CM2. Ils viennent travailler avec moi. Ils ont aussi pour mission de communiquer avec la mairie. Depuis peu, nous avons un espace numérique pour l'école, où les plus grands rédigent des articles. Tous les projets partent de leurs idées. Nous avions élaboré un diagnostic dans l'école pour savoir ce qui est fait au niveau des déchets et de la biodiversité. Il en est ressorti que notre cour n'a pas d'arbre, pas de fleur et pas d'animaux. L'idée est d'utiliser ce projet d'école pour travailler sur le langage des sciences mais aussi la production d'écrits », souligne Aurélie.

Contact : École Arc-en-ciel au 03 85 34 16 47.

 M. A.

 

EcoArcenCiel1311 (1).JPG

Photos : M. A.

EcoArcenCiel1311 (4).JPG

Aurélie Bordat

EcoArcenCiel1311 (6).JPG

Emplacement des futurs carrés potagers

 

BOURGOGNE - FRANCHE-COMTÉ : La Région inaugure la mise en service des stations hydrogène dans 5 lycées, une 1ère en France

HYDROGENE LYCEES BFC.jpg
Les établissements participeront à former des techniciens, des monteurs et des maintenanciers de la filière hydrogène.

PHOTOS - Covid-19 : Le centre de vaccination à Mâcon, c'est ça

COM CENTRE VACCINATION MACON - 7.jpg
Rappelons que la vaccination se fait sur rendez-vous.

MÂCON - Lycée Lamartine : La crise sanitaire donne des idées écolo aux lycéens

gourde arbre lycée Lamartine Mâcon (64).JPG
Le Conseil de vie lycéenne de l'établissement s'est lancé le défi de vendre 200 gourdes recyclables aux lycéens pour financer la plantation d’arbres.

MÂCON - Lycée Lamartine : Un chèque de 1 500 € pour la petite Romy

don Romy lycée Lamartine.jpg
Les élèves du lycée ont remis ce jeudi le résultat de leur collecte à l’association qui œuvre pour la petite Romy, de Replonges, âgée de 5 ans et atteinte par une maladie neuro-atypique.

MÂCON - Covid-19 : Un centre de vaccination ouvert au centre omnisport à compter du 18 janvier

1ERS VACCINS COVID HOPITAL MACON - 2.jpg
10 centres de vaccinations seront ouvert en Saône-et-Loire. Actualisé : La préfecture lance un appel à volontaires pour les médecins et infirmiers qui souhaiteraient renforcer ces centres de vaccination.

MÂCON - Covid-19 : Confinement, couvre-feu, vaccination... Ils ont dit...

EnqueTCovid2021.jpg
macon-infos est allé à la rencontre des Mâconnaises et des Mâconnais en ce début d'année afin de recueillir leurs sentiments sur ce sujet d'actualité ô combien brûlant.

COVID-19 - Marie, infirmière : « Armons-nous donc de la richesse du “composer ensemble” ! »

mouth-guard-4929133_1920.jpg
Marie est infirmière libérale à Mâcon. Elle exerce depuis 17 ans. Malgré un quotidien bien occupé et souvent mouvementé, dédié au service à la personne et aux soins, elle a accepté de prendre de longues minutes pour livrer à macon-infos quelques réflexions. Entretien.

SAÔNE-ET-LOIRE : Une armée de bons samaritains pour aider les pompiers et sauver des vies

bon samaritain convention SDIS 71.jpg
Le Service départemental d’incendie et de secours et le Fonds pour le développement du Bon Samaritain ont signé une convention ce lundi. Son objectif ? Intégrer un réseau de bénévoles formés aux gestes de premiers secours, les bons samaritains, dans le système actuel de gestion des urgences.

MÂCON : La Maison de bois scannée, pour la découvrir prochainement avec les doigts

maquette tactile maison de bois Mâcon .jpg
La façade de l’emblématique bâtiment datant du XVème siècle a été scannée et numérisée en 3D afin de réaliser une maquette tactile en bronze pour les personnes aveugles et malvoyantes.

La CGT 71 interpelle préfet et parlementaires : « Oui, les revendications des retraités pour leur pouvoir d’achat sont amplement justifiées »

L’Union Syndicale des Retraités CGT de Saône et Loire s'est fendue d'une lettre ouverte envoyée au Préfet, député.e.s, sénateurs et sénatrices pour les interpeller sur une situation qui n'irait qu'en s'aggravant selon le syndicat. Pouvoir d'achat, 5ème branche, forfait patients urgences, taxe sur les mutuelles, covid-19, PLFSS, tout y est abordé.

FERMETURE DES RESTAURANTS ET DES BARS - Patrick Revoyre (UMIH 71) : « Arrêtons de faire de l’eau tiède ! »

REVOYRE.jpg
Jeudi soir, le Premier ministre a annoncé que les bars et les restaurants resteraient fermés au moins jusqu’à mi-février. Une décision qui n’a surpris personne, pas même les premiers intéressés. Rencontre avec Patrick Revoyre, président de l’UMIH71.

CHARNAY : Des contrôles menés conjointement par les policiers municipaux et nationaux

CHARNAY controles police 10.jpeg
Ce samedi en début d’après-midi, pendant une heure, policiers municipaux et nationaux ont veillé ensemble au respect des règles de conduite et de circulation à l’entrée de la Grande rue de la Coupée.