vendredi 15 janvier 2021
  • VO PEUGEOT NOMBLOT MACON JAN2021 - 1.jpg
  • MACON HABITAT LOCAUX COMMERCIAUX 20NOV2020.jpg
  • ARMEE TERRE CIRFA MACON DEC2020 - 1.jpg

L'organisation patronale souligne le grand nombre de demandes formulées ces trois derniers jours

 

Communiqué :

Ne pas rater le déconfinement, c’est aussi adapter les aides

L’aide du fonds de solidarité est désormais bien connue ainsi que le démontre le grand nombre de demandes formulées en 3 jours (143 000 dossiers) pour le mois d’octobre, en période de couvre-feu. Ce « succès » montre, s’il en était besoin, les difficultés que rencontrent les entreprises françaises.

Dans ce contexte, il est donc impératif de maintenir et d’amplifier les aides.
« Le fonds de solidarité est actuellement limité aux entreprises employant jusqu’à 50 salariés, rappelle Thierry BUATOIS, chef de file des TPE-PME du département de Saône et Loire.
C’est pourquoi nous réclamons le déplafonnement jusqu’à 250 salariés, quelle que soit la forme juridique de l’entreprise. Le seuil actuel laisse de trop nombreuses entreprises, voire même des secteurs entiers, sur le bord de la route. Il en va ainsi des autocaristes qui sont près de 70% à employer plus de 50 salariés. »

« Par ailleurs, poursuit-il, s’il semble désormais acquis que les commerces maladroitement considérés comme « non-essentiels », pourront rouvrir prochainement, il est à craindre que le niveau d’activité ne leur permette pas d’atteindre un seuil de rentabilité économique. Ce serait notamment le cas des salles de sport, s’il se confirme que leur accès est limité aux seuls mineurs.
La CPME plaide pour que les aides soient maintenues en parallèle, insiste le président BUATOIS, et qu’on y ajoute un PGE saison, pour venir en aide aux entreprises confrontées à des problèmes de stocks résiduels par exemple dans le secteur de l’habillement/ textile. »

« Il convient également, précise-t-il, de ne pas oublier les secteurs qui restent condamnés à la fermeture de droit ou de fait comme c’est le cas aujourd’hui pour les grossistes en boissons et les brasseurs. Ainsi, si les hôtels ne sont pas fermés administrativement, le contexte les oblige à limiter drastiquement leur activité, c’est donc l’ensemble du secteur HCR (Hotels, Cafés, Restaurants) qui doit bénéficier des mêmes aides. Pour eux, il faut maintenant aller au-delà des dispositifs actuels et mettre en place une aide globale correspondant à 15% de leur chiffre d’affaires.
Il en va de même pour certaines zones touristiques. Les magasins alimentaires de montagne doivent par exemple bénéficier des mêmes aides que les autres activités exercées à la montagne. »

 

PHOTOS - Covid-19 : Le centre de vaccination à Mâcon, c'est ça

COM CENTRE VACCINATION MACON - 7.jpg
Rappelons que la vaccination se fait sur rendez-vous.

MÂCON - Lycée Lamartine : La crise sanitaire donne des idées écolo aux lycéens

gourde arbre lycée Lamartine Mâcon (64).JPG
Le Conseil de vie lycéenne de l'établissement s'est lancé le défi de vendre 200 gourdes recyclables aux lycéens pour financer la plantation d’arbres.

MÂCON - Lycée Lamartine : Un chèque de 1 500 € pour la petite Romy

don Romy lycée Lamartine.jpg
Les élèves du lycée ont remis ce jeudi le résultat de leur collecte à l’association qui œuvre pour la petite Romy, de Replonges, âgée de 5 ans et atteinte par une maladie neuro-atypique.

MÂCON - Covid-19 : Un centre de vaccination ouvert au centre omnisport à compter du 18 janvier

1ERS VACCINS COVID HOPITAL MACON - 2.jpg
10 centres de vaccinations seront ouvert en Saône-et-Loire. Actualisé : La préfecture lance un appel à volontaires pour les médecins et infirmiers qui souhaiteraient renforcer ces centres de vaccination.

MÂCON - Covid-19 : Confinement, couvre-feu, vaccination... Ils ont dit...

EnqueTCovid2021.jpg
macon-infos est allé à la rencontre des Mâconnaises et des Mâconnais en ce début d'année afin de recueillir leurs sentiments sur ce sujet d'actualité ô combien brûlant.

COVID-19 - Marie, infirmière : « Armons-nous donc de la richesse du “composer ensemble” ! »

mouth-guard-4929133_1920.jpg
Marie est infirmière libérale à Mâcon. Elle exerce depuis 17 ans. Malgré un quotidien bien occupé et souvent mouvementé, dédié au service à la personne et aux soins, elle a accepté de prendre de longues minutes pour livrer à macon-infos quelques réflexions. Entretien.

SAÔNE-ET-LOIRE : Une armée de bons samaritains pour aider les pompiers et sauver des vies

bon samaritain convention SDIS 71.jpg
Le Service départemental d’incendie et de secours et le Fonds pour le développement du Bon Samaritain ont signé une convention ce lundi. Son objectif ? Intégrer un réseau de bénévoles formés aux gestes de premiers secours, les bons samaritains, dans le système actuel de gestion des urgences.

MÂCON : La Maison de bois scannée, pour la découvrir prochainement avec les doigts

maquette tactile maison de bois Mâcon .jpg
La façade de l’emblématique bâtiment datant du XVème siècle a été scannée et numérisée en 3D afin de réaliser une maquette tactile en bronze pour les personnes aveugles et malvoyantes.

La CGT 71 interpelle préfet et parlementaires : « Oui, les revendications des retraités pour leur pouvoir d’achat sont amplement justifiées »

L’Union Syndicale des Retraités CGT de Saône et Loire s'est fendue d'une lettre ouverte envoyée au Préfet, député.e.s, sénateurs et sénatrices pour les interpeller sur une situation qui n'irait qu'en s'aggravant selon le syndicat. Pouvoir d'achat, 5ème branche, forfait patients urgences, taxe sur les mutuelles, covid-19, PLFSS, tout y est abordé.

FERMETURE DES RESTAURANTS ET DES BARS - Patrick Revoyre (UMIH 71) : « Arrêtons de faire de l’eau tiède ! »

REVOYRE.jpg
Jeudi soir, le Premier ministre a annoncé que les bars et les restaurants resteraient fermés au moins jusqu’à mi-février. Une décision qui n’a surpris personne, pas même les premiers intéressés. Rencontre avec Patrick Revoyre, président de l’UMIH71.

CHARNAY : Des contrôles menés conjointement par les policiers municipaux et nationaux

CHARNAY controles police 10.jpeg
Ce samedi en début d’après-midi, pendant une heure, policiers municipaux et nationaux ont veillé ensemble au respect des règles de conduite et de circulation à l’entrée de la Grande rue de la Coupée.

SAÔNE-ET-LOIRE : Le niveau 1 du plan grand froid activé

Compte tenu de l’annonce par météo France de la baisse significative des températures dans les prochains jours dans le département, Julien Charles, préfet de Saône-et-Loire, a décidé d’activer le niveau 1 « période de temps froid entre -5°C et -10°C » du plan Grand Froid.