vendredi 15 janvier 2021
  • VO PEUGEOT NOMBLOT MACON JAN2021 - 1.jpg
  • MACON HABITAT LOCAUX COMMERCIAUX 20NOV2020.jpg
  • ARMEE TERRE CIRFA MACON DEC2020 - 1.jpg

 

La préfecture de Saône-et-Loire communique le bilan chiffré des violences faites aux femmes pendant le confinement. Et la période de confinement a été particulièrement révélatrice de faits de violences au sein du couple, avec notamment une augmentation des appels constatée sur la plateforme nationale du 3919.

Du 1er janvier au 1er septembre 2020, 659 femmes ont déposé plainte auprès des services de police ou unités de gendarmerie en Saône-et-Loire, soit en 8 mois l’équivalent de l’ensemble des dépôts de plainte de l’année 2019.

L’accueil de jour pour femmes victimes de violences intrafamiliales et la ligne d’écoute départementale a été sollicitée par 275 femmes pour la même période. L’accueil de jour pour femmes victimes de violences à Chalon-sur-Saône a été sollicité pour 162 femmes. 608 rendez-vous ont été pris et 487 effectivement réalisés.

En Saône-et-Loire, France Victimes a reçu 935 femmes victimes de violences du 1er janvier au 9 novembre 2020 (contre 747 pour l’année 2019, 623 en 2018, 447 en 2017, 345 en 2016). Ces femmes sont majoritairement des victimes de violences physiques.

Le Lieu d’Ecoute, d’Accueil et d’Orientation (LEAO) de Mâcon a reçu 41 femmes depuis janvier 2020.

Selon les statistiques de France victimes, en 2020, 732 femmes ont été victimes de violences physiques, 28 victimes de viols conjugaux, 84 de menace de mort, 48 de harcèlement et 37 de violences économiques. 6 femmes ont été victimes d’homicide ou tentative d’homicide.

Au 12 novembre 2020, 124 femmes font l’objet d’un suivi psychologique contre 84 en 2019.

 

Réseaux d’aides aux victimes

En 2020, le département de Saône-et-Loire comptait 11 réseaux Violences Intra-Familiales (VIF) : Le Creusot, Montceau-les-Mines, Autun, Bourbon-Lancy, Tournus, Chalon-sur-Saône, Gueugnon, Cluny, Charolles, Mâcon MBA, Louhans. Quatre réseaux ont signé le contrat de mobilisation et de coordination des violences intrafamiliales, sexistes et sexuelles en 2019. Digoin devrait pouvoir signer début d’année 2021. Un travail est de plus engagé avec la communauté de communes de Saint Cyr Mère Boitier afin de mettre en place un réseau VIF.

 

Financement

Au titre des crédits « fonds Catherine », la Bourgogne-Franche-Comté a bénéficié de 69 648 euros de financement. La Direction Régionale aux Droits des Femmes et à l’Egalité (DRDFE) a financé 4 projets portés par des associations locales en Saône-et-Loire à hauteur de 8200 euros. Ces projets, en raison de la crise sanitaire, sont en phase de mise en place.

 

Réunions de bilan

Dans le cadre de la journée internationale pour l’élimination des violences faites aux femmes et en raison de la crise sanitaire le préfet de Saône-et-Loire, Julien Charles a présidé ce mercredi 25 novembre une réunion en présence de Madame Battard vice-présidente du département der Saône-et-Loire, de Madame Marie-Lucie Hooker, Substitut du Procureur de la République de Chalon-sur-Saône, de Madame Lena Kremer, Substitut du Procureur de la République de Mâcon, des sous-préfets d’arrondissement, du Colonel Dard, commandant de groupement de gendarmerie, de Madame Kiehl-Redon, directrice départementale de la sécurité publique, de Madame Bibaut, directrice départementale de la cohésion sociale et de Madame Bonnot, la déléguée départementale aux droits des femmes et à l’égalité, Madame Agnès Raimondi, représentante de l’association France Victimes.

Lors de cette instance, les points suivants ont été abordés :

- les mesures d’après Grenelle et les engagements pris en Saône-et-Loire (hébergement, prise de plaintes à l’hôpital, bracelet électronique, téléphone grave danger…)

-  la présentation des chiffres de la police et de la gendarmerie pour l’année en cours

-  les VIF et la période de confinement du COVID 19

-  les projets du « fonds Catherine »

-  les postes ISCG (intervenants sociaux en Police/Gendarmerie).

 

Les services de l’Etat et leurs partenaires sont pleinement mobilisés contre les violences faites aux femmes en Saône-et-Loire.

 

PHOTOS - Covid-19 : Le centre de vaccination à Mâcon, c'est ça

COM CENTRE VACCINATION MACON - 7.jpg
Rappelons que la vaccination se fait sur rendez-vous.

MÂCON - Lycée Lamartine : La crise sanitaire donne des idées écolo aux lycéens

gourde arbre lycée Lamartine Mâcon (64).JPG
Le Conseil de vie lycéenne de l'établissement s'est lancé le défi de vendre 200 gourdes recyclables aux lycéens pour financer la plantation d’arbres.

MÂCON - Lycée Lamartine : Un chèque de 1 500 € pour la petite Romy

don Romy lycée Lamartine.jpg
Les élèves du lycée ont remis ce jeudi le résultat de leur collecte à l’association qui œuvre pour la petite Romy, de Replonges, âgée de 5 ans et atteinte par une maladie neuro-atypique.

MÂCON - Covid-19 : Un centre de vaccination ouvert au centre omnisport à compter du 18 janvier

1ERS VACCINS COVID HOPITAL MACON - 2.jpg
10 centres de vaccinations seront ouvert en Saône-et-Loire. Actualisé : La préfecture lance un appel à volontaires pour les médecins et infirmiers qui souhaiteraient renforcer ces centres de vaccination.

MÂCON - Covid-19 : Confinement, couvre-feu, vaccination... Ils ont dit...

EnqueTCovid2021.jpg
macon-infos est allé à la rencontre des Mâconnaises et des Mâconnais en ce début d'année afin de recueillir leurs sentiments sur ce sujet d'actualité ô combien brûlant.

COVID-19 - Marie, infirmière : « Armons-nous donc de la richesse du “composer ensemble” ! »

mouth-guard-4929133_1920.jpg
Marie est infirmière libérale à Mâcon. Elle exerce depuis 17 ans. Malgré un quotidien bien occupé et souvent mouvementé, dédié au service à la personne et aux soins, elle a accepté de prendre de longues minutes pour livrer à macon-infos quelques réflexions. Entretien.

SAÔNE-ET-LOIRE : Une armée de bons samaritains pour aider les pompiers et sauver des vies

bon samaritain convention SDIS 71.jpg
Le Service départemental d’incendie et de secours et le Fonds pour le développement du Bon Samaritain ont signé une convention ce lundi. Son objectif ? Intégrer un réseau de bénévoles formés aux gestes de premiers secours, les bons samaritains, dans le système actuel de gestion des urgences.

MÂCON : La Maison de bois scannée, pour la découvrir prochainement avec les doigts

maquette tactile maison de bois Mâcon .jpg
La façade de l’emblématique bâtiment datant du XVème siècle a été scannée et numérisée en 3D afin de réaliser une maquette tactile en bronze pour les personnes aveugles et malvoyantes.

La CGT 71 interpelle préfet et parlementaires : « Oui, les revendications des retraités pour leur pouvoir d’achat sont amplement justifiées »

L’Union Syndicale des Retraités CGT de Saône et Loire s'est fendue d'une lettre ouverte envoyée au Préfet, député.e.s, sénateurs et sénatrices pour les interpeller sur une situation qui n'irait qu'en s'aggravant selon le syndicat. Pouvoir d'achat, 5ème branche, forfait patients urgences, taxe sur les mutuelles, covid-19, PLFSS, tout y est abordé.

FERMETURE DES RESTAURANTS ET DES BARS - Patrick Revoyre (UMIH 71) : « Arrêtons de faire de l’eau tiède ! »

REVOYRE.jpg
Jeudi soir, le Premier ministre a annoncé que les bars et les restaurants resteraient fermés au moins jusqu’à mi-février. Une décision qui n’a surpris personne, pas même les premiers intéressés. Rencontre avec Patrick Revoyre, président de l’UMIH71.

CHARNAY : Des contrôles menés conjointement par les policiers municipaux et nationaux

CHARNAY controles police 10.jpeg
Ce samedi en début d’après-midi, pendant une heure, policiers municipaux et nationaux ont veillé ensemble au respect des règles de conduite et de circulation à l’entrée de la Grande rue de la Coupée.

SAÔNE-ET-LOIRE : Le niveau 1 du plan grand froid activé

Compte tenu de l’annonce par météo France de la baisse significative des températures dans les prochains jours dans le département, Julien Charles, préfet de Saône-et-Loire, a décidé d’activer le niveau 1 « période de temps froid entre -5°C et -10°C » du plan Grand Froid.