samedi 16 janvier 2021
  • VO PEUGEOT NOMBLOT MACON JAN2021 - 1.jpg
  • MACON HABITAT LOCAUX COMMERCIAUX 20NOV2020.jpg
  • ARMEE TERRE CIRFA MACON DEC2020 - 1.jpg

Mâcon, une ville abîmée...


Les mâconnais sont les témoins impuissants de violences urbaines qui n’en finissent pas. De nouveaux affrontement se sont déroulés samedi soir dans les quartiers nord et sud de Mâcon. faisant suite aux scènes de violences des 13,14 et 19 novembre au cours desquelles des pompiers et des policiers ont été pris à partis.

Les explosions de mortiers et les feux d’artifice mêlées aux violences physiques prennent une tournure très anxiogène à cette situation. Les enseignants sont aussi dans le viseur.

Les habitants, nos concitoyens, sont ulcérés. Nombreux sont ceux qui aujourd’hui, cherchent à quitter des lieux marqués aujourd’hui par la haine, pourtant réputés il y a encore une décennie être des lieux où il faisait bon vivre.

Dans la vie politique et dans la responsabilité républicaine de notre formation politique, nous disons qu’il y a un temps pour tout.
Aujourd’hui, l’ordre républicain a disparu de Mâcon il est donc temps que l’autorité républicaine se mobilise vigueur et efficacité temps de l’autorité républicaine pour mettre un terme à une situation inédite à Mâcon.

Nos concitoyens doivent sans délai pouvoir retrouver le calme et l’apaisement dans leur quartier. Nous le disons sans ambiguïté aucune violence n’est tolérable et entendable, elle doit être fermement combattue avec des forces de polices supplémentaires et adaptées à une situation qui visiblement dépasse les autorités locales.

Nous disons ensuite quand le calme est revenu, que ce sera le temps de la reconstruction et du dialogue avec les populations pour comprendre ce qui se passe dans notre cité et éviter que cela ne se reproduise nous serons prêts à prendre notre part et à participer à la reconstruction du bien vivre pour tous. Nous le ferons avec enthousiasme avec tous et toutes.

Il y a enfin le temps politique, Monsieur le Préfet, comment en est-on arrivé là ? Que font les autorités qui ont la charge du maintien de l’ordre républicain ? Les autorités républicaines papillonnent à coup de délégations faméliques d’agents chargées de rétablir l’ordre. La municipalité, visite les dégâts et prodigue de belles paroles. Et les désordres continuent. L’ordre républicain a disparu de Mâcon.

Monsieur le Maire, comment Mâcon en est arrivée là ? Cette situation vient de loin. Depuis combien de temps la politique menée par vos municipalités successives a déserté les quartiers ?  Le social, l’éducatif, l’insertion économique, l’emploi des jeunes ont disparu des préoccupations de la municipalité.

Aujourd’hui, l’ordre doit être rétabli, les biens protégés. Monsieur le Préfet, Monsieur le Maire et Président de la communauté d’agglomération, c’est à vous d’agir. C’est votre responsabilité.

La section du Parti Socialiste de Mâcon

 

COVID-19 - Vaccination : Ça bloque à Paris et dans les ARS, et ça met en colère André Accary

ANDRE ACCARY 2711 CHARNAY - 1.jpg
Le président du Département de Saône-et-Loire s'est fendu d'une lettre au président de la République pour rappeler que le Département est prêt depuis un moment, contrairement à l'ARS... A lire ici.

COVID-19 - Pr Luc Montagnier : « Il y a eu aussi, en partie, fabrication du virus »

DR MONTAGNER - 1.jpg
Mais « sans mauvaise intention », précise-t'il... VIH, covid-19, science, vaccin, prévention et thérapie, autisme, Fourtillan, Bill Gates... le professeur Luc Montagner, prix Nobel de médecine, a affirmé ses positions sur France Soir il y a trois jours. Étonnant, détonant et très éclairant !

FORMATION : À Mâcon, Roxana Maracineanu évoque la création d'un Bac Pro des métiers du sport

ROXANA MARACINEAU MACON 17DEC2020 BACPRO - 1.jpg
La ministre l'a présenté comme « une révolution pour la filière ».

EXPRESSION CITOYENNE - Auto-confinement des élèves : « Nouvelle préconisation, nouveau mépris pour le personnel » estime la CGT Educ'action

Le syndicat signale quatre classes fermées pour covid dans le département, plusieurs enseignants positifs et une vie scolaire impactée.

EDITO : Nucléaire, covid-19, la question est...

Pourquoi Emmanuel Macron écoute un expert de très haut niveau en matière d'énergie nucléaire et pas un autre en matière de santé ?

POLITIQUE : Fabien Genet défend l'enseignement agricole au sénat

« Votre budget n’est pas à la hauteur de l’ambition agricole qui devrait être celle de notre pays ! » a-t'il lancé à la tribune.

SANTÉ - 31 millions d'€ pour la région BFC : « Une belle enveloppe qui ne règle pas tout »

Le 14 novembre, le ministre de la Santé annonçait une enveloppe de 31 millions d'euros pour la Bourgogne-Franche-Comté attribuée dans le cadre du Ségur de la Santé. Michel Maillet, membre du collectif Santé protection sociale de l’Union Départementale CGT de Saône et Loire, a réagi à cette annonce.

Général Electric : « C’en est trop » s'indigne Marie-Guite Dufay

Après l’annonce de nouvelles suppressions de postes dans le cadre de la réorganisation de GE Steam Power, Marie-Guite Dufay, présidente de la Région Bourgogne-Franche-Comté, réagit avec force...

CRISE SANITAIRE ET POUVOIR D'ACHAT : Les retraités de la CGT demandent 100€ tout de suite

L’Union syndicale des Retraités CGT de Saône et Loire invite toutes les retraitées et tous les retraités à signer une pétition en ligne

EXPRESSION POLITIQUE : « De quoi ont besoin les quartiers populaires de Mâcon ? »

La réaction du PCF cu Mâconnais suite aux violences urbaines du week end à Mâcon.