lundi 19 avril 2021

CHARNAY Basket 2911.jpg

Le match vu par le "speaker", la chronique de Rémy Mathuriau, à dévorer d'un bloc !

Quel jour sommes-nous ?

Lundi ? Ben non je devrais être au boulot. Les autres jours de la semaine également d'ailleurs. Mais bien sûr, on est dimanche ! Hier soir, match très compliqué au Cosec avec une défaite. Mais j'y reviendrai plus loin.

Et quand ça veut pas rire, ça rigole pas. Sept heures du mat, j'allume l'ordi afin d'écrire votre rubrique préférée, le fameux ''match vu du speaker'' que des milliers de lecteurs attendent impatiemment les lendemains de matchs. Et là, pas d'ordi. Plus d'écran, juste un bruit de ventilo qui brasse à l'intérieur. Alors qu'il fait -2 à l'extérieur. Pas de l'ordi, de la maison. Oui ! ben, ne commencez pas à perdre le fil de ce que j'écris, je ne vais pas avoir le temps de répéter. Aïe ! La rubrique dominicale me semble compromise. J'envoie un sms ''help'' de secours, ce qui, vous le reconnaîtrez, est un pléonasme, au boss de macon-infos, afin de lui faire part de mon désarroi.

En homme pragmatique qu'il est, il me propose de venir bosser chez lui. Aussitôt dit, aussitôt Daucy, je me retrouve assis devant l'ordi du boss de macon-infos. Aux p'tits oignons avec moi, j'ai droit au café de bienvenue. Vraiment sympa ! On n'a encore pas évoqué les vacances estivales, mais si ça se trouve, il va m'emmener avec lui l'été prochain. J'attends de voir et je vous tiendrai au courant.

 

Moi, je suis arrivé à la fibre grandpaternelle

Bon le match. Première news en arrivant au Cosec, Gabby Greene est out pour plusieurs semaines. Va falloir en prendre de la green, pardon de la graine. En même temps, Gabby Green contre les Green Girls d'en face, je sais pas si ça l'aurait fait. Seconde news en arrivant au Cosec, il n' y a plus de fibre dans la salle. Laquelle ?? Demandais-je d'un air compatissant (ce qui n'a rien à voir avec un pâtissier abruti). Paternelle, patriotique, végétale. Et c'est bien de cette dernière qu'il s'agit, car on me parle de la fibre d'orange. Si quelqu’un est en manque d'agrumes, on pourrait lui proposer des citrons ou des pamplemousses. Mais en fait, on parle de la fibre d'un certain opérateur téléphonique qui n'arrive pas dans les tuyaux. Je parle de la fibre, pas de l'opérateur. Bref, pas de fibre égal pas de retransmission en live du match.

Ce qui serait dommage, car le Cbbs est arrivé à un niveau de retransmission high-tech et de haut niveau en même temps. La preuve est que lors du dernier match, plus de 11700 vues (live et replay), ont été enregistrées pour le Cbbs. Chapeau à toute l'équipe technique de Thibaut Fougeras et à Bilel et Franck, les deux commentateurs, qui ne sont pas loin de signer des autographes dans la rue ! Encore bravo !! Pour rappel, et comme un peu de culture ne nuit point, Jeanne d'Arc qui, elle, avait frit, avait tout compris. En même temps, c'était la première femme au foyer. Sur ce, bises à mes amis d'Orléans !

 

Ils viennent d'où Saint-Amand ?

Saint-Amand-Les-Eaux, équipe de nord de la France. Et qui, pour l'instant, pointe à la dernière place de ce championnat, avec aucune victoire. Et qui se retrouvera en fin de saison dans les quatre équipes qui joueront les plays-downs, pour ne pas descendre. Mais qui, en même temps, veut marquer des points, et remonter au classement, afin de ne pas perdre le nord. Je sais, elle est facile, mais comme je suis souvent à l'ouest, je n'ai pas pu m’en empêcher. Donc Saint-Amand arrive de la région des concours de bière et de tracteurs, et de là où ça sent bon la fricadelle et la carbonnade.

 

Bon le match, il démarre quand ?

Comme mercredi dernier, pas un chat dans des tribunes vides, mais qui ne demanderaient qu'à fuschiarer de plaisir. La commune de Charnay-les-Mâcon est marraine du match. Et pan, c'est parti mon kiki. Jacinta Monroe (et fille de Marylin) fait un coup de pomepome pidou, et marque les premiers trois points nordistes, en moins de temps qu'il n'en faut à un peintre pour se mélanger les pinceaux. Promise Amukamara répond par deux fois, avant que Prescillia Lezin propulse un 3 points (7-8).

Comme on est à l'époque de la Sainte Catherine et où tout prend racine, les mangeuses de frites prennent une bêche pour creuser un écart digne de ce nom (7-15). Il était d'ailleurs huit heures écart. Pauline répond avec deux lancers-francs d'affilée, mais ça n'effraie pas les Amandinoises qui scorent encore (9-18). Vionise, Sixtine puis Promise réduisent le score. Vionise, qui dès qu'elle a le ballon en main, est immédiatement entourée d'une nuée verte, qui se rue sur elle comme des guêpes affamées sur une tartine de confiture. Puis, ça marque des deux côtés, et le premier ¼ temps bippe sur un score tout de même serré (19-22).

Début du second ¼ temps, la nièce de Marylin Monroe marque, mais la Pinkie Coralie Chabrier répond avec un trois points digne de ce nom (22-23), suivi d'un pareil même, identique de Promise, qui fait que le Cbbs passe devant au score. Cela va t-il durer ? Pour le savoir, continuez de lire tranquillement cette rubrique. Mais Balla, Balla, Balla, Bayley, Bayley, Bayley, sur un air très connu de zumba remet le niveau à zéro (25-25). La nordiste Uju Ugoka enquille cinq points consécutifs, et fait s'envoler le club du Hainaut à +8 (29-37). Mykaila, Sixtine et Pauline font le forcing, et réduisent un peu le score. (33-37) puis (35-39), mais les chtites ne lâchent rien et le gong gongue avec sept points d'avance pour Saint-Amand. Y'a pas le feu dans la gamelle, mais va falloir surveiller le poêle.

 

Gare de Charnay, gare de Charnay, quinze minutes d'arrê !! Tout le monde descend ?

Troisième ¼ temps, les deux adversaires se tiennent de peu, avec un léger avantage nordiste. Jessica Mavambou réduit le score en moins de temps qu'il n'en faut à une caravane soviétique pour se transformer en roulotte russe, avec un missile à trois points venu d'ailleurs. ''My dailleurs is rich'' pour ceux qui étaient au fond de la classe en cours d'anglais. A chaque fois que les Pinkies remontent au score, les nordistes repartent en avant. Comme un yoyo. Le temps s'arrête pour les protégées de Matthieu Chauvet pendant plus de trois minutes.

Les fans de carbonnade refont le coup de la Sainte-Catherine, et repartent à onze longueurs devant. Mikayla Cowling sauve les meubles avec un trois points, dans un Cosec toujours triste et vide de monde. J'entends malgré tout les supporters fous de joie devant leurs écrans. Prescillia Lezin marque deux points avant que ne retentisse le buzzer (51-57). L'eau de la casserole bout, mais les carottes ne sont toujours pas cuites.

On attaque les ultimes dix dernières minutes. Au bout de deux minutes trente, Pauline Lithard, la capitaine des Pinkies réduit le score grâce à deux lancers-francs. Mais la sœur de Marylin Monroe saute sur ses amortisseurs, et marque 2+1 . Promise ramène ses coéquipières à trois points. Allez, encore un effort Go Go !! Mais Uju Ugoka et ses green girls en vert font le point et en marquent (61-70). Vionise, Makayla et Coralie soufflent le vent de la révolte charnaysienne, et reviennent à deux points (68-70) à deux minutes du coup de sifflet final.

La whisky-crème Jacinta Bayley ne tremble pas pour ses deux lancers-francs. Matthieu Chauvet prend un temps-mort à quarante-deux secondes de la fin. Les Pinkies vont-elles participer au hold-up du siècle ? Moi, speaker, je vote pour, même si... On pourrait dès lors les surnommer les spagiarettes. Mais il reste quelques secondes. Ugoka fait une anti-sportive qui ne plaît pas aux arbitres, et qui lui font savoir. Promise en profite pour marquer quatre points. Le score passe à 72 des deux côtés. Le temps s’égrène (de sésame).

Le chrono tourne. Une faute sifflée du côté bœuf bourguignon provoque deux lancers-francs coté carbonnade. Un des deux est raté, mais un des deux est marqué. Je vous laisse deviner. Il reste moins de cinq secondes à jouer. Les Pinkies échouent (de Bruxelles) à un point de possibles prolongations. Quel dommage. Le Cbbs est provisoirement en bas de tableau avec Saint-Amand, Tarbes et Rezé, tous avec une seule victoire.

 

Les Pinkies montent jouer en Coupe de France cette semaine contre Aulnoye dans le Nord. En cas de victoire, réception de Tarbes en Coupe de France peu de temps après. Et d'après les dernières infos, pas de match de championnat avant janvier au Cosec.

 

Duel des scoreuses : Mikayla 12, Jessica 7, Prescillia 5, Promise 21, Pauline 6, Sixtine 8, Vionise 6, Coralie 7 pour le Cbbs.

Ugoka 16, Konaté 4, Poirot Allard 0, Bayley 12, Armand 0, Koné 7, Monroe 19, Ewodo 1, Slonjsak 14 pour Saint-Amand Hainaut-Basket

Plus d’infos sur le site Cbbs.fr et les réseaux sociaux

Rémy MATHURIAU

BASKET - CBBS vs Charleville : Les Flammes sans flamme lorsque les Pinkies s’enflamment

Le match vu par le speaker - la chronique de Rémy Mathuriau, à dévorer d'un bloc… et sans modération !

BASKET (LFB) : La remontada des Pinkies pour la der de la saison

On savait que les Charnaysiennes avaient de la ressource… Elles l’ont encore montrée ce soir face à Charleville pour clore cette saison éprouvante de la plus belle des manières…

BASKET - CBBS vs Asvel : Les Pinkies ont failli faire valser les Tangos de Bourges Basket

Le match vu par le speaker - la chronique de Rémy Mathuriau, à dévorer d'un bloc… et sans modération !

BASKET (LFB) : Les Pinkies proches de l’exploit face à Bourges !

Trois jours après leur victoire à Saint-Amand, synonyme de maintien en LFB la saison prochaine, les Pinkies et leur coach Matthieu Chauvet avaient à cœur de montrer de belles choses et de jouer sans complexe face au numéro 1 du championnat, le Tango Bourges Basket.

BASKET - CBBS : Jean-François Jaillet : « Le maintien ? Une fierté pour tout le club »

Au lendemain de la victoire à Saint-Amand et du maintien de son équipe en LFB, c’est un président heureux, détendu et soulagé qui a répondu aux questions de macon-infos…

BASKET (LFB) : Charnay assure son maintien parmi l'élite !

Ce déplacement en terre nordiste, face à un adversaire direct pour le maintien en LFB, était le match à gagner pour assurer la place du CBBS parmi l’élite la saison prochaine. Au bout du suspense, les joueuses de Mathieu Chauvet ont fait le job.

BASKET - CBBS vs Asvel : Inouï, les Pinkies battent à plate couture les Lionnes de l’Asvel…

Le match vu par le speaker - la chronique de Rémy Mathuriau, à dévorer d'un bloc… et sans modération !

BASKET (LFB) : Face à l’Asvel, la marche était trop haute pour le CBBS

Lancé dans le sprint final et la course au maintien, le CBBS recevait ce mercredi soir l’Asvel. Un adversaire du Top 4 qui n’a laissé aucune chance aux Charnaysiennes…

BASKET (NM2) : Une deuxième saison blanche pour l’ESPM

Basket_ESPMvsJOEUF_10102020_JR_0045.jpg
Le 10 octobre dernier, Prissé remportait son match face à Jœuf, la quatrième victoire de la saison (notre photo d’accueil), la dernière aussi. Depuis, le championnat est à l’arrêt. Et vendredi, la FFBB a confirmé une décision aussi attendue que frustrante : l’arrêt définitif des compétitions amateurs. Entretien avec Jean-Philippe Lachaize, le président des Tangos.

BASKET - Coupe de France : Le CBBS aux portes de l’exploit

BASKET coupe CBBS montpellier.JPG
Les Charnaysiennes se déplaçaient à Montpellier ce samedi soir pour leur quart de finale de Coupe de France. Et jusqu’au bout, jusqu’au terme de la prolongation, les Pinkies ont tout donné. Héroïques et sans regret.

BASKET - Charnay vs Landerneau : Et un, et deux, et trois victoires d’affilée (de panier de basket)

REM_MATH_CBBS.jpg
Le match vu par le speaker - la chronique de Rémy Mathuriau, à dévorer d'un bloc… et sans modération !

BASKET - Charnay vs Villeneuve d'Ascq : A contrario des éléphants d'Afrique, les Pinkies retrouvent leur défense

REM_MATH_CBBS.jpg
On refait le match avec Rémy Mathuriau. La chronique du speaker, à dévorer d'une traite !

BASKET (LFB) : Charnay a retrouvé son identité

BASKET cbbs villeneuve 2021 46.jpg
Après quatre défaites consécutives, le CBBS recevait ce mercredi soir Villeneuve d’Ascq avec la volonté de s’offrir un bol d’air, mais aussi et surtout de faire oublier sa dernière prestation à domicile et de retrouver une assise défensive. Et c’est réussi !

BASKET - Charnay vs Tarbes : Comme les éléphants d’Afrique, le CBBS manque de défense

REM_MATH_CBBS.jpg
On refait le match avec Rémy Mathuriau. La chronique du speaker, à dévorer d'une traite !



BASKET - CBBS (LFB) : Charnay a mal à sa défense

BASKET cbbs tarbes LFB 2021 44.jpg
Jusqu’à ce soir, Tarbes avait plutôt bien réussi aux Charnaysiennes… Jusqu’à ce soir seulement. Pour ce premier match de la phase retour, le CBBS s’incline largement sur son parquet face à un concurrent direct pour le maintien…

BASKET - Charnay vs Roche Vendée : Aïe, ça pique

CBBS-La Roche Vendée (22).JPG
Le match vu par le speaker. La chronique de Rémy Mathuriau, à dévorer d'une traite

BASKET (LFB) : Plus de 100 points encaissés par Charnay !...

CBBS basket La Roche Vendée.jpg
Le Charnay Basket Bourgogne Sud (CBBS) recevait samedi soir l’équipe de La Roche Vendée pour son troisième match consécutif à domicile et à huis clos, rencontre en retard de la 3ème journée de championnat.

BASKET - Charnay vs Montpellier : Maudit 3ème 1/4 temps

REM MATH CBBS.jpg
Le match vue par le speaker - la chronique de Rémy Mathuriau, à dévorer d'un bloc !

BASKET - CBBS/Montpellier : Et Charnay finit par craquer…

CBBS VS MONTPELLIER LFB - 1.jpg
Une semaine après son succès sur Nantes-Rezé, le CBBS recevait ce samedi soir Montpellier Lattes en match en retard de la 3ème journée de championnat. Une rencontre en deux temps…

BASKET : C'est Nantes qui a perdu ! La digue, la digue, c'est Nantes qui a perdu sur un air bien connu

Charnay_vs_Nantes_16012021_0020.jpg
Le match vu par speaker. La chronique de Rémy Mathuriau à dévorer d'un bloc.

BASKET (LFB) : Charnay, la rage de vaincre !

CHARNAY REZE LFB BASKET 1701 - 1.jpg
Avec une équipe remaniée en profondeur depuis leur dernier match il y a près d’un mois, on espérait voir les Pinkies sous un nouveau jour face à Nantes-Rézé, une autre équipe du bas de tableau. On n’a pas été déçus !

BASKET (LFB) : Le retour de Mikaela Ruef au CBBS

BASKET Mikaela Ruef.jpg
La joueuse des States Gabby Greene blessée depuis quelques semaines, le Cbbs s'était mis en quête d'un remplaçante « joker médical » depuis quelques jours. Et c'est sur Mikaela Ruef que leur choix s'est porté.

BASKET (LFB) : Olivia Epoupa débarque à Charnay

BASKET epoupa charnay.jpg
Meneuse de l’Équipe de France Olivia Epoupa va poser ses baskets sur le parquet du Cbbs dans les prochains jours. Née à Paris il y a 26 ans, cette joueuse de 1,65 m a débuté sa carrière, comme beaucoup d’autres, au Centre Fédéral en 2009.

BASKET : Le CBBS se déplaçait à Landerneau

BASKET landerneau CBBS 1220.JPG
Le résumé de la rencontre et la réaction du coach Matthieu Chauvet.

CHARNAY : La ministre Roxana Maracineanu à la rencontre des Pinkies

CBBS maracineanu 7.JPG
La ministre des Sports Roxana Maracineanu a terminé sa journée dans le Mâconnais par un passage au Cosec de Charnay, où Jean-François Jaillet a saisi la balle au bond pour faire passer un message et l’interpeller sur la suppression des playdowns cette saison en LFB…