vendredi 15 janvier 2021
  • VO PEUGEOT NOMBLOT MACON JAN2021 - 1.jpg
  • MACON HABITAT LOCAUX COMMERCIAUX 20NOV2020.jpg
  • ARMEE TERRE CIRFA MACON DEC2020 - 1.jpg

MÂCON Commerces 2911 (8).jpg

Comment faire face à la situation critique ? Quelle rouverture et dans quelles conditions ? Ci-dessous quelques témoignages de commerçants mâconnais...

 

Sophie, gérante de l'ATRIUM Spa & Beauté

« L'architecte italien qui a conçu notre spa citait encore récemment ce dernier : il permet par sa superficie de fonctionner avec les mesures sanitaires dans un contexte privatif. Nos équipements correspondent en effet à un petit nombre de personnes, à une famille ou à des amis. Cela dit, nous avons subi la fermeture administrative.

Nous faisons partie d'une confédération de l'esthétique et du spa qui avait mis en place des mesures encore plus rigoureuses que celles publiées : avant l'hygiène était primordiale pour nous, mais nous avons dû ajouter la désinfection ! Ce qui signifie que toutes nos séances de soin nécessitent un temps supplémentaire pour désinfecter les locaux !

Nous avons en outre perdu en matière de chiffre d'affaires, car les chèques cadeaux faisaient une partie de notre succès en fin d'année... Comment allons-nous passer les fêtes ? Les gens veulent aller vers le bien-être et alors que montent les tensions, nous pouvons soulager et apaiser ! Au début, nous avons trouvé le confinement très injuste car prenant toutes les précautions, nous sommes moins exposés que les grandes surfaces qui, elles, restent ouvertes ! Malgré tout, grâce au chômage partiel, nous gardons notre équipe de 10 personnes... Il faut aller de l'avant ! »

MÂCON Commerces 2911 (10).jpg

MÂCON Commerces 2911 (15).jpg

MÂCON Commerces 2911 (14).jpg

 

Aurélie, responsable du magasin So By Finet

« Pour la reprise, nous sommes venus travailler quelques jours avant ; nous n'avions pas mis en place de "click & collect". Maintenant nous sommes prêts : les clients sont contents de nous voir tous les jours, même dimanche ! Ainsi, nous espérons rattraper le retard et récupérer ! Les trois premiers jours d'ouverture (donc jusqu'à lundi), participation au "black friday" : 25 % de remise sur les marques essentielles du magasin ! »

MÂCON Commerces 2911 (8).jpg

MÂCON Commerces 2911 (11).jpg

 

Nadine, gérante de la boutique Les Arts en cuisine

« Événement exceptionnel, horaire exceptionnel ! Du 28 novembre au 24 décembre : ouverture tous les jours avec une plus grande amplitude horaire ! Il s'agit d'accueillir les clients avec les mesures sanitaires, mais dans la meilleure ambiance de Noël ! Si pendant le confinement le chiffre d'affaires a baissé, grâce au retrait sur commande et à la livraison, nous avons pu garder la confiance de nos fidèles clients ! »

MÂCON Commerces 2911 (9).jpg

MÂCON Commerces 2911 (5).jpg

MÂCON Commerces 2911 (17).jpg

 

David Bernard, gérant de l'épicerie fine japonaise Autour du Yuzu (et du restaurant Azuki)

« Nous avons mis à jour le site pour être visibles et développer vente en ligne, retrait et envoi. Paradoxalement, ce deuxième confinement est plus dur que le premier ! Avant, comme tout le monde était confiné, les gens pouvaient anticiper leurs besoins, chercher à s'occuper l'esprit et consommer différemment ! Maintenant, c'est boulot-dodo : dans ce semi-confinement, ils commandent moins... Nous avons été affectés : les Japonais étant prioritaires sur le miso, nous avons subi un retard dans l'approvisionnement.

De plus, nous avons dû attendre l'autorisation de la douane pour acquérir certains produits ! Mais mon lien avec le Japon (je suis consultant auprès de l'ambassade) m'a permis de préparer l'année suivante : au moment du déconfinement, j'ai organisé ici une dégustation d'alcool japonais (nihonshu/日本酒 et non sake/酒, ce dernier terme désignant au Japon toute boisson alcoolisée : N.D.L.R.) pour les professionnels à la demande de la préfecture de Saga. La prochaine fois, nous aimerions accueillir un plus large public pour déguster... sans masques ! »  

MÂCON Commerces 2911 (13).jpg

MÂCON Commerce 2911 (4).jpg

MÂCON Japon 2911.jpg

 

Antoine Denize, employé du magasin King Jouet

« Nous sommes un magasin saisonnier et le confinement rend les choses compliquées ! Mais nous avons mis en place un système de "drive". Nous comptons sur la rouverture pour compenser les pertes, sachant que les mois de novembre et décembre représentent 60 % du chiffre annuel ! C'est pourquoi nous ouvrirons tous les jours jusqu'au 24 décembre !

La totalité des employés a travaillé pendant le confinement : préparation de commandes, gestion des appels, aménagement du magasin avant Noël... Deux CDD ont récemment été renouvelés ! Beaucoup de clients, décidés à nous soutenir, nous ont dit leur désir de nous revoir ! Pour les satisfaire et mieux les accueillir, notre directeur propose maintenant toute une décoration de Noël ! »

MÂCON Commerces 2911 (6).jpg

MÂCON Commerces 2911 (2).jpg

MÂCON Commerces 2911.jpg

MÂCON Commerces 2911 (18).jpg

 

Nicole Proust, gérante de la chocolaterie Les Cygnes et représentante du collectif Laguiche (cf. notre article)

« Pour la reprise, nous avons essayé d'animer la rue Philibert Laguiche ! Tout ce qui a été fait dans cette rue vient des commerçantes ! Nous avons mis, sans aide et sans partenariat, lumières et animation ! Compte tenu du contexte, c'est cette année, à ce moment, avant Noël, que la collectivité aurait dû agir et se mobiliser ! Les gens sont moroses à cause du confinement.

Nos boutiques (liées aux métiers de bouche) sont restées ouvertes, mais ils ne le savaient même pas ! J'aurais préféré fermer pour toucher les aides : je ne vends rien et je ne touche rien ! Nous avons perdu Pâques et Noël ! Que faut-il pour que Mâcon se réveille ! Maintenant je regrette de m'y être installée : on pourrait compter les boutiques fermées depuis 2013... Nous voulions une ville festive et lumineuse ! »

 Propos recueillis par Antoine Collinet

 

MÂCON Chocolaterie 2911 (7).jpg

MÂCON Chocolaterie 2911 (5).jpg

MÂCON Chocolaterie 2911 (6).jpg

PHOTOS - Covid-19 : Le centre de vaccination à Mâcon, c'est ça

COM CENTRE VACCINATION MACON - 7.jpg
Rappelons que la vaccination se fait sur rendez-vous.

MÂCON - Lycée Lamartine : La crise sanitaire donne des idées écolo aux lycéens

gourde arbre lycée Lamartine Mâcon (64).JPG
Le Conseil de vie lycéenne de l'établissement s'est lancé le défi de vendre 200 gourdes recyclables aux lycéens pour financer la plantation d’arbres.

MÂCON - Lycée Lamartine : Un chèque de 1 500 € pour la petite Romy

don Romy lycée Lamartine.jpg
Les élèves du lycée ont remis ce jeudi le résultat de leur collecte à l’association qui œuvre pour la petite Romy, de Replonges, âgée de 5 ans et atteinte par une maladie neuro-atypique.

MÂCON - Covid-19 : Un centre de vaccination ouvert au centre omnisport à compter du 18 janvier

1ERS VACCINS COVID HOPITAL MACON - 2.jpg
10 centres de vaccinations seront ouvert en Saône-et-Loire. Actualisé : La préfecture lance un appel à volontaires pour les médecins et infirmiers qui souhaiteraient renforcer ces centres de vaccination.

MÂCON - Covid-19 : Confinement, couvre-feu, vaccination... Ils ont dit...

EnqueTCovid2021.jpg
macon-infos est allé à la rencontre des Mâconnaises et des Mâconnais en ce début d'année afin de recueillir leurs sentiments sur ce sujet d'actualité ô combien brûlant.

COVID-19 - Marie, infirmière : « Armons-nous donc de la richesse du “composer ensemble” ! »

mouth-guard-4929133_1920.jpg
Marie est infirmière libérale à Mâcon. Elle exerce depuis 17 ans. Malgré un quotidien bien occupé et souvent mouvementé, dédié au service à la personne et aux soins, elle a accepté de prendre de longues minutes pour livrer à macon-infos quelques réflexions. Entretien.

SAÔNE-ET-LOIRE : Une armée de bons samaritains pour aider les pompiers et sauver des vies

bon samaritain convention SDIS 71.jpg
Le Service départemental d’incendie et de secours et le Fonds pour le développement du Bon Samaritain ont signé une convention ce lundi. Son objectif ? Intégrer un réseau de bénévoles formés aux gestes de premiers secours, les bons samaritains, dans le système actuel de gestion des urgences.

MÂCON : La Maison de bois scannée, pour la découvrir prochainement avec les doigts

maquette tactile maison de bois Mâcon .jpg
La façade de l’emblématique bâtiment datant du XVème siècle a été scannée et numérisée en 3D afin de réaliser une maquette tactile en bronze pour les personnes aveugles et malvoyantes.

La CGT 71 interpelle préfet et parlementaires : « Oui, les revendications des retraités pour leur pouvoir d’achat sont amplement justifiées »

L’Union Syndicale des Retraités CGT de Saône et Loire s'est fendue d'une lettre ouverte envoyée au Préfet, député.e.s, sénateurs et sénatrices pour les interpeller sur une situation qui n'irait qu'en s'aggravant selon le syndicat. Pouvoir d'achat, 5ème branche, forfait patients urgences, taxe sur les mutuelles, covid-19, PLFSS, tout y est abordé.

FERMETURE DES RESTAURANTS ET DES BARS - Patrick Revoyre (UMIH 71) : « Arrêtons de faire de l’eau tiède ! »

REVOYRE.jpg
Jeudi soir, le Premier ministre a annoncé que les bars et les restaurants resteraient fermés au moins jusqu’à mi-février. Une décision qui n’a surpris personne, pas même les premiers intéressés. Rencontre avec Patrick Revoyre, président de l’UMIH71.

CHARNAY : Des contrôles menés conjointement par les policiers municipaux et nationaux

CHARNAY controles police 10.jpeg
Ce samedi en début d’après-midi, pendant une heure, policiers municipaux et nationaux ont veillé ensemble au respect des règles de conduite et de circulation à l’entrée de la Grande rue de la Coupée.

SAÔNE-ET-LOIRE : Le niveau 1 du plan grand froid activé

Compte tenu de l’annonce par météo France de la baisse significative des températures dans les prochains jours dans le département, Julien Charles, préfet de Saône-et-Loire, a décidé d’activer le niveau 1 « période de temps froid entre -5°C et -10°C » du plan Grand Froid.