dimanche 7 mars 2021
  • JPO Lamartine 2021 MACON_280x410.jpg
  • VACCISERVICE MBA - 1.jpg
  • PEUGEOT NOMBLOT MACON VOMARS2021 - 1.jpg

 

Communiqué :

 

Marie-Guite Dufay ne conforte pas les principes républicains en Bourgogne Franche-Comté, elle les abîme

 

Vendredi 11 décembre 2020, le Conseil régional de Bourgogne Franche-Comté adoptera une charte de la laïcité lors de son assemblée plénière à Dijon. Dans le contexte de la présentation du projet de loi visant à conforter les principes républicains, cette charte devrait être, en théorie, soumise à toutes les structures associatives qui solliciteront une subvention de la Région.

Si cette initiative va a priori dans le bon sens, nous pouvons déplorer que des associations sportives ou culturelles aient déjà bénéficié des complaisances de l’exécutif socialiste et de la réécriture ambiguë de la définition du terme de laïcité par Marie-Guite Dufay.

En effet, le 20 novembre dernier lors de la réunion de la Commission permanente, la présidente de Région a fait voter une subvention de 15 000 euros au Karaté club de Bethoncourt (Doubs). Conscient que le sport reste un espace privilégié de radicalisation comme le rapporte la commission d’enquête sénatoriale sur le développement de la radicalisation islamiste et les moyens de la combattre (juillet 2020), Julien Odoul avait alors appelé les élus présents à  la plus grande vigilance au regard des photos publiées sur la page Facebook du Karaté Club de Bethoncourt qui présentaient notamment des activités réservées aux femmes voilées.

Les élus du groupe RN, soutenus sur le principe par le vice-président de la Région Patrick Molinoz, avaient demandé le retrait de cette subvention afin d’étudier sérieusement les pratiques de ce club.

Irresponsable jusqu’au bout, la présidente socialiste a refusé de suspendre cette délibération et a autorisé le financement d’un club où les principes républicains et laïques sont manifestement bafoués ouvertement.

Rappelons que pour Marie-Guite Dufay, le voile islamique n’est que l’expression vestimentaire d’une autre culture qui doit être subventionnée par l’argent public. Rappelons que Marie-Guite Dufay a refusé de convoquer l’observatoire régional de la laïcité, a refusé d’afficher les caricatures de Charlie Hebdo au sein du Conseil régional, a refusé de demander qu’un lycée de Bourgogne Franche-Comté prenne le nom de Samuel Paty.

Face à l’aveuglement, au déni et à la lâcheté de l’exécutif, le groupe Rassemblement National, ardent défenseur des valeurs nationales et républicaines, proposera des modifications à cette charte de la laïcité afin d’empêcher tout financement public d’associations qui font la promotion de l’islam politique ou qui participent au développement du communautarisme :

- assurer la neutralité des activités sportives et associatives par l’interdiction des signes religieux ostentatoires

-  garantir le respect de la dignité humaine et de l’égalité femmes-hommes en interdisant l’organisation d’activités séparées

-  lutter contre le communautarisme en interdisant l’affichage de drapeaux étrangers et de symboles religieux dans les espaces utilisés pour les activités sportives et associatives

 

Julien Odoul, président du groupe Rassemblement National

 

ÉNERGIE : La Banque des Territoires lance une boîte à outils en ligne sur la méthanisation à destination du monde agricole

La « boîte à outils méthanisation » met à la disposition des porteurs de projets des instruments permettant de préparer la structuration de l’économie générale de leur projet.

BOURGOGNE - FRANCHE-COMTÉ : Le nombre de décès quotidiens est en forte baisse montre l'INSEE

MORTALITE BFC INSEE JANV2021 - 1.jpg
Et se situe désormais au même niveau que lors de l’épidémie de grippe de 2019. L'occasion d'évoquer aussi la mortalité de la grippe de 2017, qui fit bondir le nombre de morts. Le covid n'existait pas, l'état d'urgence sanitaire non plus...

COVID-19 EN BOURGOGNE - FRANCHE-COMTÉ : La vitesse de diffusion du variant britannique inquiète l'ARS

Capture d’écran 2019-05-17 à 22.59.02.png
Elle alerte sur « l'amorce d'un rebond épidémique » dans le communiqué du jour.

BOURGOGNE-FRANCHE-COMTÉ : L'INSEE confirme la tendance au repli du nombre de décès

DECES BFC FEV2021.jpg
La Saône-et-Loire voit néanmoins une hausse conséquente par rapport à 2019, tout comme le Jura.

BOURGOGNE - FRANCHE-COMTÉ : Pour son Festival des solutions écologiques 2021, Marie-Guite Dufay souhaite « participation et révélation » !

20758_1_full.jpg
Faisant appel aux bonnes volontés, la présidente du Conseil régional a dévoilé lors d'une visioconférence les grands axes de cette deuxième édition, prévue du 6 au 12 septembre et présentée comme une étape importante de son mandat.

COVID-19 EN BOURGOGNE - FRANCHE-COMTÉ : La situation s'améliore légèrement, mais la circulation virale reste élevée

Capture d’écran 2019-12-08 à 02.15.42.png
Les variants britannique et sud-africain ont été détectés dans tous les départements de la région. Le vaccin AstraZeneca est arrivé.

VINS DE BOURGOGNE : À l’international, ils résistent en 2020

EXPORT VINS BOURGOGNE 2020 - 1 (1).jpg
Fin novembre, les exportations de vins de Bourgogne en volume redeviennent même positives. Le marché anglais compense les pertes encaissées aux USA à cause de la taxe Boeing/Airbus. L'AOC Mâcon participe au boost des ventes au Canada. Zoom sur les exportations dans 3 pays : Royaume Uni, Etats Unis et Canada.

BOURGOGNE - FRANCHE-COMTÉ : 30 milliards sur les 100 prévus pour le volet écologique du plan de relance économique

L’ADEME Bourgogne-Franche-Comté est en première ligne pour concrétiser l’orientation verte du plan de relance. De nombreux dispositifs sont pilotés par l'agence.