mercredi 23 juin 2021

L’épidémie de COVID-19 a fait ressortir la nécessité pour les entreprises de se tourner vers le numérique. Les premiers dispositifs d'accompagement de MBA seront mis en place en 2021, après une enquête de besoins qui sera menée u début de l'année. 

« Au-delà des nombreuses initiatives indispensables pour aider les commerçants à faire face à la crise sanitaire, il est nécessaire d’entamer plus généralement la digitalisation de notre économie de proximité. 

Aujourd’hui l’ensemble des territoires ont entamé ce virage numérique et MBA ne doit pas faire exception pour mettre en œuvre une stratégie de marketing territorial visant à accompagner tous ses acteurs économiques de proximité à cette digitalisation des métiers. On entend par digitalisation le procédé qui vise à transformer des processus traditionnels, des objets, des outils ou encore des professions par le biais de technologies digitales afin de les rendre plus performants. 

Cet enjeu d’attractivité territoriale est essentiel pour faire face à une concurrence entre les  territoires toujours plus active.

A travers sa mission de développement économique, MBA propose de mettre en œuvre une stratégie de déploiement d’outils et de moyens aux profits des acteurs du territoire pour leur permettre d’évoluer et d’affronter la transformation des activités et des usages du secteur. » Christine Robin - rapporteure du rapport soumis au vote au conseil communautaire jeudi soir. 

L’objectif pour MBA est de s’inscrire dans une démarche postérieure à la crise sanitaire pour accompagner : 

- Les commerces de proximité par de la vente en ligne (mode, décoration...) ; 

- Les services de proximité par la prise de Rendez-vous à distance (coiffure, soins...) ; 

- Les artisans par la réalisation de devis en ligne par exemple. 

Le succès réside essentiellement dans deux facteurs clés : 

- La quantité et la diversité des produits qui peuvent être proposés en ligne afin que le consommateur puisse trouver ce qu’il recherche sans provoquer de frustration ni de déception dans son acte d’achat ; 

- La mobilisation d’un maximum de commerçants avec une appropriation forte de l’outil. 

Cette politique territorialisée de digitalisation pourra donc notamment prendre la forme : 

- De formations à l’utilisation des outils ; 

- De création de vitrines numériques ; 

- De rédaction des descriptifs ; 

- De communication autour de leur offre en ligne ; 

- D’initiation à la digitalisation de leur activité. 

Face aux récentes annonces du gouvernement, il apparait nécessaire d’étudier en détail les opportunités et les enjeux de déploiement d’une telle démarche, d’optimiser son plan de financement, de quantifier le volume d’utilisateurs potentiels et d’adapter le calendrier de sa mise en œuvre. 

Une enquête auprès des commerçants et artisans du territoire sera menée début 2021 afin de déterminer le besoin pour pouvoir choisir les outils adaptés et déployer une stratégie cohérente. 

Ce projet impliquera une modification des statuts de MBA avec l’affectation de moyens qu’il conviendra de définir ultérieurement. 

1ères aides en 2021

« Il faut un peu de temps pour que l’enquête soit faite, le projet défini et chiffré. Les premiers accompagnements se feront dans le courant de l’année 2021. Ce dispositif est déconnecté des mesures d’urgence pour faire face la crise sanitaire, c’est un dispositif de moyen et long terme » a précisé Christine Robin, vice-présidente en charge de l’économie. 

 

MÂCON : Bientôt le temps des grands changements à Weldom !

L'enseigne de bricolage, jardinage et décoration présente à Mâcon depuis 2004 va connaître un remodelage et un agrandissement à partir de la rentrée.

ECONOMIE : «Les entreprises prises au piège du prix des matières premières» alerte la CPME 71

L'organisation patronale observe une augmentation moyenne sur un an de 25,2 % des matières premières importées, et des hausses qui crèvent parfois les plafonds...

PRISSÉ : Une crise sanitaire bien amortie pour les Vignerons des Terres secrètes

Ils étaient rassemblés en assemblée générale vendredi.

ENTREPRISE : Lamberet recrute pour son site de Saint-Cyr-sur-Menthon

Lamberet_Saint-Cyr-Sur-Menthon_Usine_005.jpg
50 postes sont à pourvoir immédiatement !

HOTELLERIE FRANÇAISE : -59% de baisse d'activité en France, -88% à Paris !

UMIH LAISSEZ NOUS TRAVAILLER 2611.jpg
« (...) Cette réalité est niée par le Gouvernement. La situation devient intolérable quand nous voyons à l’inverse d'impétueux groupes nationaux et/ou mondiaux sans vergogne, s'enrichir de notre misère », déplore le président de l'UMIH Hôtellerie.

MACON : Ubitransport lauréate des Trophées RSE Bourgogne-Franche-Comté

2021 02 04 Trophée RSE BFC - Laurence Medioni Directrice RSE et Transformation Ubitransport.jpg
L’entreprise mâconnaise, spécialisée dans les systèmes de transports intelligents, a été récompensée pour son engagement au services des communautés et du développement local.

Assurance chômage : « Mieux concilier accompagnement et incitation au retour à l’emploi » défend la CPME

L'organisation patronale a été reçue par la ministre du Travail ce lundi matin. Elle s'oppose également à la taxation des CDDU.

AUTOMOBILE - Voitures d'occasion : Objectif plus d’un million de ventes et transactions d’ici fin 2021 pour Peugeot

Le Groupe PSA a lancé « SPOTICAR », son nouveau label multimarques de véhicules d’occasion. À découvrir à la concession Peugeot Nomblot de Mâcon. Portes ouvertes ce dimanche jusqu'à 18h.

MÂCON - Transport de marchandises : Le port de commerce de la CCI et le groupe Alainé développent le ferroutage

APROPORT MACON FERROUTAGE ALAINE 0801 - 14.jpg
On l’appelle le paquet mobilité européen. Le principe est de conduire Aproport (les ports de commerce de Mâcon et Chalon gérés par la CCI de Saône-et-Loire) vers une logistique à neutralité carbone pour avoir des « ports verts ». Le nouveau préfet de région Fabien Sudry est venu se rendre compte sur place ce vendredi.

COUVRE-FEU A 18H : Les commerçants.es du centre-ville de Mâcon entre compréhension et inquiétude

Commerçants_Mâcon_Couvre_feu18hcollage_DD_02012021_0001.jpg
Comment la mise en place, dès ce samedi 2 janvier, d’un couvre-feu à partir de 18 heures en Saône-et-Loire et dans 14 autres départements est-elle accueillie par les commerçants du centre-ville de Mâcon ? Pour le savoir, macon-infos est allé à leur rencontre ce samedi matin.

Chantal Tristan (Magasin Mag Déco) : « Chez nous, tout est lié à la fête ! Ce couvre-feu la gâche quelque peu »

L'équipe Mag Déco Varennes-les-Macon 3112.jpg
Malgré la situation qui n'est pas vraiment propice à la fête, Chantal Tristan, directrice de MAG DECO, a bien voulu répondre à nos questions... Merci à elle !

BOURGOGNE - FRANCHE-COMTÉ : L'État a versé 1,3 milliard d'€ d'aides directes aux entreprises de la région

Capture d’écran 2019-12-08 à 02.15.42.png
L’activité économique résiste mieux lors du second confinement : -31% en avril, -12% en novembre. Plus de 22 millions d'€ ont été versés aux commerçants de Saône-et-Loire au titre de l'indemnisation du chômage partiel.