ROGER MOREAU 2 CONSEIL DEVELOPPEMENT MBA - 1.jpg

C’est une belle avancée dans ce qui est appelée aujourd’hui la démocratie participative. Roger Moreau, ancien maire de Sancé, en assurera la présidence. 

 

Mâconnais Beaujolais Agglomération a créé son Conseil de développement le 2 février 2017. 

Suite aux élections municipales et communautaires, il s’est avéré nécessaire de réexaminer sa composition, son fonctionnement et ses moyens. 

Jeudi soir en conseil communaitaire, il a été proposé de conserver la composition initiale du Conseil, à savoir 21 membres, et de reconduire les quelques membres actifs, en proposant de nouveaux représentants issus de différents milieux socio-économiques et associatifs : environnement, mobilité, économie, emploi, social, culturel, éducatif, sportif et jeunesse. L'évential des membres doit être repésentatif de la société civile, tout en garantissant la parité et une répartition équilibrée en matière d’âge. 

Afin de permettre son bon fonctionnement et garantir sa libre organisation, un budget sera alloué par MBA. 

Il est rappelé que le Conseil de développement s’organise librement. Il est une instance consultative. 

Il devra se prononcer et donner un avis notamment sur le Plan Climat Air Énergie Territorial, le rapport développement durable, le Schéma de développement économique et le Schéma des mobilités et des modes doux. 

Une lettre de mission sera définie par le Bureau Permanent. 

Parallèlement, le Conseil de développement est autorisé à s’auto-saisir de sujets et devra, en amont, transmettre un courrier au Président de MBA, lui précisant ses volontés. 

Le Conseil de développement contribue à la conception et l’évaluation du projet de territoire de l’EPCI et des politiques locales de promotion du développement durable. 

La consultation du Conseil se fera annuellement par la remise en début d’année d’une lettre de missions par le Président de MBA.

Roger Moreau, président désigné par le président de l’Agglomération a accepté bien volontiers de rempiler, cette fois au sein de ce conseil. Pour l’ancien 1er vice-président de MBA, maire de Sancé pendant 25 ans, retraité, très bon connaisseur des dossiers, l’idée de présider ce conseil de développement était séduisante : « MBA porte de beaux projets, fédérateurs, tels que Saône digitale, le passage à l’hydrogène des bus et des camions benne, le schéma de déplacement doux. »