mardi 21 septembre 2021

APROPORT MACON FERROUTAGE ALAINE 0801 - 14.jpg

On l’appelle le paquet mobilité européen. Le principe est de conduire Aproport (les ports de commerce de Mâcon et Chalon gérés par la CCI de Saône-et-Loire) vers une logistique à neutralité carbone pour avoir des « ports verts ». Le nouveau préfet de région Fabien Sudry est venu se rendre compte sur place ce vendredi. 

 

En décembre 2020, une nouvelle ligne Chalon - Fos a démarré. 

Cette année 2021 devrait voir la création de deux lignes de frêt ferroviaire. Une liaison Chalon - Le Havre courant mars, et une liaison Mâcon Bettembourg, au Luxembourg, avec le partenaire VIIA. 

L’autoroute ferroviaire a permis en 2020 le transit de 9 621 remorques par le terminal de Mâcon. C’est trois fois plus qu’en 2019, année de son ouverture au mois de mars. Ce qui a représenté 989 trains manoeuvrés en gare de Mâcon. 

Le développement dans sa phase 2 passera par la création d’une extension de 11 500 m2 sur le terminal ferroviaire d’Aéroport Mâcon, permettant le stationnement de quasiment deux fois plus de remorques en attente d’être placées sur un train, ceci grâce à l’acquisition d’un friche industrielle située juste derrière Aproport. L’objectif est de doubler le ferroutage d’ici 2025, en passant de 7,5 à 15% du transport de marchandise. 

Deux autres projets vont également animer la CCI de Saône-et-Loire (future CCI Métrople de Bourgogne avec la fusion des CCI 71 et 21) cette année : devenir opérateur ferroviaire de proximité et regrouper les ports. 

Le premier verra notamment la création d’un CFA de conducteurs de trains frêt sur le plateau technique d’Aproport Mâcon au 2ème trimestre. Le second, pour 2022, devrait voir la création d’une société d’économie mixte à objet unique (SEMOP) regroupant. 3, voire 4 ports saônois avec celui de Villefranche-sur-Saône. 

Un frein au développement du ferroutage est celui du coût, a souligné ce vendredi par Renaud Paulat, directeur général des Transports Alainé. « Mais nous mettons toute notre énergie pour trouver toujours des solutions. Nous avons été le premier transporteur français a proposer le transport par ferroutage, entrant ainsi dans le multimodal, avec nos partenaires VIIA et la CCI. Dès 2018, nous avons compris les changements qui s’opéraient au niveau du transport routier, avec la raréfaction du personnel et les flux pourtant grandissant. »

Le ferroutage a permis d’augmenter de 4 tonnes le tonnage transporté dans une remorque, passant de 40 tonnes par la route à 44 tonnes par le ferroutage. 

Tous les jours, 25 remorques sont acheminés jusqu’à Calais par ce type de transport.

À noter qu’Apropot a perdu un client historique suite à la crise sanitaire, Danone, pour le transport des bouteilles d’eau minérale. Il a retrouvé Danone avec l’approvisionnement de PET recyclé depuis Mâcon. 

Les tonnages sont restés stables en 2021 mais le chiffre d’affaires a chuté de 25%. L’activité ferroviaire a bondi de 36% quand l’activité conteneurs a chuté de 94%.

Rodolphe Bretin

 

APROPORT MACON FERROUTAGE ALAINE 0801 - 1.jpg

APROPORT MACON FERROUTAGE ALAINE 0801 - 4.jpg

APROPORT MACON FERROUTAGE ALAINE 0801 - 5.jpg

APROPORT MACON FERROUTAGE ALAINE 0801 - 3.jpg

Le préfet de région a été accueilli par le président de la CCI Michel Suchaud, le directeur Pascal Leyes, le maire de Mâcon et président de l'Agglomération MBA Jean-Patrick Courtois, le député Benjamin Dirx, le sénateur Jérôme Durain et le préfet Julien Charles

APROPORT MACON FERROUTAGE ALAINE 0801 - 7.jpg

Renaud Paulat (Alainé)

APROPORT MACON FERROUTAGE ALAINE 0801 - 2.jpg

APROPORT MACON FERROUTAGE ALAINE 0801 - 9.jpg

APROPORT MACON FERROUTAGE ALAINE 0801 - 8.jpg

APROPORT MACON FERROUTAGE ALAINE 0801 - 10.jpg

APROPORT MACON FERROUTAGE ALAINE 0801 - 17.jpg

APROPORT MACON FERROUTAGE ALAINE 0801 - 12.jpg

APROPORT MACON FERROUTAGE ALAINE 0801 - 13.jpg

APROPORT MACON FERROUTAGE ALAINE 0801 - 15.jpg

APROPORT MACON FERROUTAGE ALAINE 0801 - 11.jpg

APROPORT MACON FERROUTAGE ALAINE 0801 - 16.jpg

APROPORT MACON FERROUTAGE ALAINE 0801 - 6.jpg

ÉCONOMIE - CCI DE SAÔNE-ET-LOIRE : Accord de libre échange entre l’Union européenne et le Vietnam, des marchés à développer et à découvrir

Si l’exposition internationale consacrée à Maï-Thu à Mâcon rencontre un franc succès, les acteurs du territoire n’ont pas souhaité s’arrêter à l’aspect culturel de cet événement et lui donner un élan économique et social avec la venue de l’ambassadeur du Vietnam ce jeudi…

MASSILLY : 3 milliards de capsules au compteur de l'usine Massilly France !

Et 150 millions de boites de conserves. Ajoutez à cela les dizaines de milliers de boites métalliques décorées, et vous avez-là l'un des fleurons de l'industrie de Saône-et-Loire, à une demi-heure de Mâcon, à quelques minutes de Cluny.

ÉCONOMIE - Alain Griset à Mâcon : Le commerce indépendant face au ministre délégué aux PME...

Interpellé par Virginie De Battista, présidente de Mâcon Tendance, association des commerçants.es du centre ville, le ministre délégué aux PME a largement évoqué le cas particulier du commerce ce jeudi matin en préfecture.

ÉCONOMIE - Alain Griset à Mâcon : « Malgré la dette, nous n'augmenterons pas les impôts des entreprises »

La croissance permettra de rembourser. Et oui, la foi en la croissance retrouvée est de rigueur à quelques mois de la présidentielle ! Point de croissance, point de salut. Retour sur la visite du ministre délégué aux PME en préfecture de Mâcon.

BATIMENT : 200 emplois à pourvoir en Saône-et-Loire, et une activité en croissance de 14% !

Fabien Rossignol, Président de la FFB71, a livré un premier bilan "post-covid" alors que son mandat à la tête de l'organisation patronale départementale touche à sa fin.

ECONOMIE : + 13,15% de chiffres d'affaires pour les entreprises de Saône-et-Loiresur au 1er semestre 2021

Laurent Letourneaux, président du MEDEF 71, évoque la situation économique en cette rentrée 2021

ENTREPRISE : Ekks-Granini France à Mâcon, un après crise entre ambition et innovation

Vendredi dernier, Florence Frappa, directrice générale d’Ekks-Granini France, a réuni l’ensemble des salariés du site de Mâcon pour évoquer la situation de l’entreprise. Une première depuis dix-huit mois et le début de la crise sanitaire.

ECONOMIE : «Les entreprises prises au piège du prix des matières premières» alerte la CPME 71

L'organisation patronale observe une augmentation moyenne sur un an de 25,2 % des matières premières importées, et des hausses qui crèvent parfois les plafonds...

PRISSÉ : Une crise sanitaire bien amortie pour les Vignerons des Terres secrètes

Ils étaient rassemblés en assemblée générale vendredi.

ENTREPRISE : Lamberet recrute pour son site de Saint-Cyr-sur-Menthon

Lamberet_Saint-Cyr-Sur-Menthon_Usine_005.jpg
50 postes sont à pourvoir immédiatement !

HOTELLERIE FRANÇAISE : -59% de baisse d'activité en France, -88% à Paris !

UMIH LAISSEZ NOUS TRAVAILLER 2611.jpg
« (...) Cette réalité est niée par le Gouvernement. La situation devient intolérable quand nous voyons à l’inverse d'impétueux groupes nationaux et/ou mondiaux sans vergogne, s'enrichir de notre misère », déplore le président de l'UMIH Hôtellerie.

MACON : Ubitransport lauréate des Trophées RSE Bourgogne-Franche-Comté

2021 02 04 Trophée RSE BFC - Laurence Medioni Directrice RSE et Transformation Ubitransport.jpg
L’entreprise mâconnaise, spécialisée dans les systèmes de transports intelligents, a été récompensée pour son engagement au services des communautés et du développement local.

Assurance chômage : « Mieux concilier accompagnement et incitation au retour à l’emploi » défend la CPME

L'organisation patronale a été reçue par la ministre du Travail ce lundi matin. Elle s'oppose également à la taxation des CDDU.