lundi 10 mai 2021

CHARNAY controles police 10.jpeg

Ce samedi en début d’après-midi, pendant une heure, policiers municipaux et nationaux ont veillé ensemble au respect des règles de conduite et de circulation à l’entrée de la Grande rue de la Coupée.

 

Prévenir et sensibiliser aux dangers de la route et de la vitesse pour plus de sécurité. Tels étaient les objectifs de cette opération souhaitée par la ville de Charnay. « Nous sommes à l’écoute de la population et on nous a fait savoir qu’à cet endroit et dans cette rue, les automobilistes ne respectaient pas forcément la zone 30, ni les piétons sur les passages. Il y a donc un risque qui nous a amené à organiser ces contrôles, souligne Grégory Cochet, conseiller municipal en charge de la sécurité. Ils ont été annoncés, on ne prend donc pas les gens par surprise. Le but étant d’avertir et de leur faire prendre conscience de la mise en danger en cas de non respect des règles de sécurité. »

Cette opération de prévention s’inscrit dans le cadre des missions de la police municipale qui mène des actions de proximité pour assurer le bon ordre et la tranquillité publique. « Il s’agit aussi de dialoguer, de créer du lien, des contacts avec les automobilistes et de leur rappeler les règles à respecter. Mais ce n’est pas tout puisqu’on a souhaité que les deux entités police puissent travailler ensemble pour la sécurité de tous, comme cela s’est déjà fait par le passé. Nous avons de bons rapports, nous travaillons tous avec le même objectif : la protection des personnes, et pour cela nous avons besoin des compétences de chacun. »

Lors de cette opération de contrôle, menée conjointement par les policiers municipaux et les motards de la police nationale (munis d'un radar laser), aucune infraction n’a été constatée lors de cette première opération de l’année.

De nouveaux contrôles devraient régulièrement être menés à divers endroits de la ville et sur d’autres axes par les policiers municipaux et nationaux. « La sécurité est essentielle pour nous. J’assure moi-même une permanence à la mairie tous les premiers samedis du mois. Si les Charnaysiens ont besoin d’être entendus ou écoutés sur ce genre de problématique de sécurité, nous sommes ouverts au dialogue. »

D. C.

 

CHARNAY controles police 3.jpeg

CHARNAY controles police 1.jpeg

CHARNAY controles police 2.jpg

CHARNAY controles police 5.jpeg

CHARNAY controles police 6.jpeg

CHARNAY controles police 7.jpeg

CHARNAY controles police 9.jpeg

CHARNAY controles police 11.jpg

CHARNAY controles police 12.jpeg

CHARNAY controles police 13.jpeg

MOUVEMENT OCCUPONS MÂCON : Quand Natacha (Sea Sheperd) parle du massacre des dauphins

Après un sketch croustillant sur le réchauffement climatique et sa récupération politique par le parti Europe Ecologie Les Verts, devenu le temps d'un après-midi Europe œnologie les verres, ce dimanche fut marqué par l'intervention d'une militante de l'association Sea Sheperd dressant le tableau noir de la pêche industrielle !

COVID-19 EN BOURGOGNE-FRANCHE-COMTE : L’épidémie recule doucement sans desserrer encore son étau sur l’hôpital

Capture d’écran 2019-05-17 à 22.59.02.png
La vaccination s’ouvre dès lundi aux jeune de 16-17 ans présentant une pathologie à très haut risque de forme grave. NDLR : Rappelons que 1,83% des personnes positives au covid sont décédées en France depuis le début de l'épidémie ; 2,09% des personnes positives dans le monde. Des taux qui ne varient pas et qui replacent les choses dans leur juste mesure. 

VINS BOURGOGNE : Thiébault HUBER, réélu à la tête de Confédération des Appellations et des Vignerons de Bourgogne pour quatre ans

Jérôme Chevalier (Charnay) et Michel Barraud (Prissé) sont respectivement Président adjoint et trésorier.

MÂCON : Un moment Mitterrand à la veille des 40 ans de son élection

Le principal des « festivités » se déroulera au Creusot dimanche. Mais les journaux de l'époque rappellent que c'est bien à Mâcon que la campagne de François Mitterrand a été lancée au début du mois de février 1981, à l'issue des États généraux du cadre de vie organisés par le Parti socialiste au Palais des congrès.

SAÔNE-ET-LOIRE - Attaques de troupeaux : Ce n'est pas le loup selon l'OFB

Le préfet rappelle dans un communiqué que la divagation des animaux domestiques, notamment des chiens, est interdite

SAÔNE-ET-LOIRE : Un nouveau président pour l’UFC-Que Choisir 71

Après deux années à la présidence de l’association, qui compte près de 1 500 adhérents dans le département, Régine Humbert a choisi de passer la main. Gilles Castaing lui succède…

LA CHAPELLE DE GUINCHAY - Covid-19 : Le Vacci'bus tient sa promesse

Le Département a mis en place récemment le « Vacci’bus 71 », un dispositif de vaccination mobile accessible aux personnes de plus de 70 ans à mobilité réduite.

HÔPITAL DE MÂCON - Covid-19 : Une lueur d’espoir mais…

Si le nombre de patients atteints Covid admis dans les services de l’hôpital et de l’ensemble du GHT a diminué ces quinze derniers jours et si la vaccination montre ses premiers effets, la situation reste tendue en réanimation…

ÉDUCATION NATIONALE : 21 240 autotests distribués dans le département

` Suite à la tenue du Conseil Départemental de l’Éducation Nationale (CDEN), Fabien Ben, inspecteur d’académie, est revenu ce mardi sur la préparation de la rentrée scolaire 2021 dans le département, ainsi que sur la gestion de la crise sanitaire dans le premier et le second degrés.

BOURGOGNE-FRANCHE-COMTÉ - Confinement du printemps 2020 : les plus modestes plus fragilisés

En Bourgogne-Franche-Comté, près de 20 % des personnes de plus de 15 ans estiment que leurs finances se sont dégradées lors du premier confinement du printemps 2020 mis en place pour juguler l’épidémie de Covid-19. L'analyse de l'INSEE en détail.

MÂCON : La laïcité exposée aux élèves de l'école Marcel Pagnol

Une oeuvre d'éducation populaire réalisée par le président de l'Union départementale des MJC.

SAÔNE-ET-LOIRE : Le comité départemental de la Ligue contre le cancer change de présidence

Christiane Dubois quitte la présidence après trente ans de services…

MÂCON : Un trafic de drogue démantelé en plein centre-ville

Le vendeur présumé était domicilié rue de Strasbourg, soit la rue de la préfecture de police...