mardi 2 mars 2021
  • VACCISERVICE MBA - 1.jpg
  • JPO Lamartine 2021 MACON_280x410.jpg
  • EPINOCHES MACON SENIORS - 1.jpg

REVOYRE.jpg

Jeudi soir, le Premier ministre a annoncé que les bars et les restaurants resteraient fermés au moins jusqu’à mi-février. Une décision qui n’a surpris personne, pas même les premiers intéressés. Rencontre avec Patrick Revoyre, président de l’UMIH71.

 

« On s’attendait tous à ne pas ouvrir avant mars », confirme le président de l’Union des métiers et des industries de l’hôtellerie de Saône-et-Loire.

Ce qui l’indigne en revanche c’est la façon dont sont annoncées les choses. « Aujourd’hui, c’est la manière qui est désespérante. Comme pour les salles de spectacle ou de cinéma, à chaque fois, on repousse, on repousse alors qu’on n’ouvrira peut-être pas avant le printemps. On ne sait pas, on ne sait rien, on nous laisse croire des choses. Si tout était défini correctement, on pourrait planifier des congés payés et s’organiser correctement alors que là tout le monde est sur le qui-vive à se demander qu’est ce qu’on fait et surtout quand on le fait ? »

Pour Patrick Revoyre, ouvrir mi-février ou le 1er mars ne changera pas grand chose, « puisque pendant ces vacances d’hiver beaucoup d’établissements sont fermés habituellement pour congés, les clients ne sont pas là non plus car en vacances… c’est une période où on ne travaille pas beaucoup. Ce qu’on regrette, c’est vraiment la façon de faire. » D’autant qu’avec le couvre-feu à 18 h, beaucoup de restaurateurs ont dû renoncer à la vente à emporter le soir. « Il faut faire les choses d’une manière ferme et définitive ! Aujourd’hui, il faut confiner point final jusqu’à fin février comme on l’a fait en novembre. Pendant ce temps-là, on vaccine à tour de bras, on met tous les atouts de notre côté, mais il faut arrêter de faire de l’eau tiède. »

 

« La grogne va vraiment arriver quand va réattaquer l’activité »

 

D’autant que la grogne commence à se faire entendre (lire ICI l’appel lancé par un restaurateur à ouvrir tous les établissements le 1er février). « Même si je n’imagine pas qu’on puisse dire on ouvre tous quoi qu’il en soit ! On aurait vite fait de nous empêcher de le faire. On existe, on est en colère, on montre qu’on est soudés qu’on attend des réponses.

La grogne va vraiment arriver quand va réattaquer l’activité parce qu’il n’y a plus d’argent dans les caisses. Jusqu’à maintenant, on a pu faire avec l’argent rentré cet été l’été, là après quatre mois d’affilée de fermeture ça va être compliqué ! Mais on est des gens disciplinés, respectueux et on va continuer à l’être. Pendant ce temps je continue de travailler à côté. »

Patrick Revoyre a ainsi récemment rencontré le préfet et lui a dit clairement qu’il fallait que les aides continuent : « Le jour où tous ceux qui ont utilisé le PGE vont devoir le rembourser, c’est là qu’il va falloir nous aider, parce que ce n’est pas une aide, c’est un prêt, une ligne de charge en plus. Il faut réfléchir à comment aider en compensation les utilisateurs du PGE à faire face. »

Il lance également un appel aux clients pour les retrouver dès la réouverture : « Que ceux qui ont des tickets restaurant avec une date lointaine les gardent bien pour venir ensuite manger au resto, qu’ils n’aillent pas les dépenser en grandes surfaces ! C’est une petite compensation qu’on pourra avoir après ces mois difficiles ! Et surtout quand on pourra retravailler qu’ils n’aient pas peur de nous parce qu’on a tellement mis en exergue les bars et les restaurants comme lieux de contamination alors qu’on a fait tous les efforts demandés et que c’est pas le cas. Il n’y a jamais eu de clusters chez nous ! D’ailleurs depuis que nous sommes fermés, il y a toujours autant de cas et les cas se multiplient même ! »

D. C.

CONSEIL MUNICIPAL DE MÂCON : Les 12 grandes orientations inscrites au budget principal 2021

MACON CMMARS2021.jpg
Le conseil municipal réuni hier soir avait pour ordre du jour le rapport d'orientation budgétaire 2020 et la présentation des grandes oriantations 2021. Sécurité, empploi, animation, cadre de vie, développement durable, fiscalité... Revue de détails.

SAÔNE-ET-LOIRE : Le Conseil départemental donne un gros coup de pouce à l'emploi des jeunes

ANDRE_ACCARY_2711_CHARNAY-2.jpg
Avant l’assemblée départementale de ce jeudi et dans un contexte sanitaire particulier, André Accary a présenté ce lundi les principaux points qui seront à l’ordre du jour. Parmi ces sujets, l'annonce d'un vaste plan de soutien aux jeunes et à l’attractivité du territoire.

BOURGOGNE - FRANCHE-COMTÉ : Le nombre de décès quotidiens est en forte baisse montre l'INSEE

MORTALITE BFC INSEE JANV2021 - 1.jpg
Et se situe désormais au même niveau que lors de l’épidémie de grippe de 2019. L'occasion d'évoquer aussi la mortalité de la grippe de 2017, qui fit bondir le nombre de morts. Le covid n'existait pas, l'état d'urgence sanitaire non plus...

SAÔNE-ET-LOIRE : 8 lauréats « Prodiges de la Républiques »

L’initiative nationale « Prodiges de la République » met à l'honneur des citoyens de moins de 30 ans qui s’engagent remarquablement au service d’une cause ou de personnes. Deux jeunes femmes, de Mâcon et Jalogny, sont parmi les lauréats.es.

MÂCON - Affaire Laronze : Olivier Bosson cherche des hommes pour La Chanson de Jérôme !

Olivier Bosson La Chanson de Jérôme Mâcon 2702 (1).jpg
Le célèbre réalisateur lyonnais était samedi après-midi à la Maison des jeunes et de la culture (MJC) de l’Héritan, à l’occasion d’une rencontre avec les personnes volontaires pour prendre part à son film en hommage à Jérôme Laronze.

MÂCON : Sur la pelouse comme au parc... vive le printemps malgré l'hiver !

Parc Mâcon 2802 (60).jpg
Ce dimanche, rassemblements improvisés et spontanés sur les espaces et parcs aménagés en bord de Saône... Temps des tribus (cf. Michel Maffesoli), désir de fête ou tendance éphémère ? Une certitude : le printemps refleurira !

MÂCON : Manifestation d'urgence culturelle... au son des teufeurs et de la techno !

MANIF TEUFEURS MACON FEV2021 - 1.jpg
Le besoin de se réunir pour faire la fête s'est exprimé cet après-midi à Mâcon dans les rues du centre-ville.

CHARNAY : Charnay événement réinvente le Salon des Vins de France en Mâconnais !

CharnayEvt270221.JPG
L'association Charnay Événement organise le Salon des vins de France en Mâconnais depuis 20 ans cette année.

MÂCON - Françoise Riss (présidente de la MJC Héritan) : « Notre premier objectif est de réintégrer la directrice »

AG_MJC_Héritan_08022020_0002.jpg
Après la tenue du conseil d'administration ce samedi, Françoise Riss est revenue sur la situation difficile que vit la MJC depuis le début du mois. Actualisé - Hervé Reynaud : « La MJC est souveraine dans ses choix. » ACTUALISÉ ce samedi 27 février : La directrice Nathalie Canard a été réintégrée.

COVID-19 EN BOURGOGNE - FRANCHE-COMTÉ : La vitesse de diffusion du variant britannique inquiète l'ARS

Capture d’écran 2019-05-17 à 22.59.02.png
Elle alerte sur « l'amorce d'un rebond épidémique » dans le communiqué du jour.

MÂCONNAIS BEAUJOLAIS AGGLOMÉRATION : Le réseau Tréma lance le Vacci' Service

VacciService260221 (7).JPG
Mâconnais-Beaujolais Agglomération (MBA) met à disposition, sur les 39 communes du territoire, ses véhicules de Transport de Personnes à Mobilité Réduite aux personnes bénéficiant d’un rendez-vous, pour les conduire sur le lieu de vaccination.

COVID-19 - Vaccination en Saône-et-Loire : Plus de 28 000 personnes vaccinées au 24 février

Tous les chiffres de la vaccination en Saône-et-Loire. ACTUALISÉ

SAÔNE-ET-LOIRE : Planning de rendez-vous complet jusqu'au 26 mars dans les centres de vaccination covid

11 282 rendez-vous dans les centres de vaccination de Saône-et-Loire ont été pris pour le mois de mars.

HÔPITAL DE MÂCON - Covid-19 : Entre tension en réanimation et adaptation au quotidien

HOPITAL_MACON_CONF_COVID_2409_-_1.jpg
Un quotidien marqué par un nombre très important de passages aux urgences.

MÂCON - Lycée Dumaine : Un car à la renverse pour sensibiliser au port de la ceinture de sécurité

CAR RENVERSE LYCEE DUMAINE FEV2021 - 1.jpg
Mercredi, les élèves du lycée Dumaine ont assisté à une simulation pédagogique unique en Europe : le renversement d'un car sur le flanc avec sortie par la trappe du dessus. L’objectif : faire passer ce message « En car comme en voiture, je boucle ma ceinture ! »

MÂCONNAIS-BEAUJOLAIS AGGLOMÉRATION : Une nouvelle station d'épuration à La Roche-Vineuse

EpurationRVineuse240221.jpg
Mâconnais Beaujolais Agglomération poursuit son programme d’amélioration de la qualité de l’eau et des milieux aquatiques du territoire en rendant l’unité de traitement de La Roche Vineuse plus capacitaire et plus vertueuse.

MÂCON : Une maison de santé va s'implanter au nord de la ville

OSANTE MACON FEV2021.png
Le projet est porté par la société lyonnaise O Santé, fondée par des professionnels de santé et basée à Lyon.

SAÔNE-ET-LOIRE : Ouverture de la téléprocédure calamités agricoles pour sécheresse

Capture d’écran 2019-12-08 à 02.15.42.png
Suite à la nouvelle sécheresse de 2020, la totalité de la Saône-et-Loire a fait l’objet d’une reconnaissance de calamités agricoles pour perte de récoltes sur fourrages le 18 février 2020 par le comité national de gestion des risques en agriculture (CNGRA).

CLIN D'OEIL : Une sacrée prise pour Maurice, 84 ans !

Actualisé : La photo a choqué, nous la retirons.