maquette tactile maison de bois Mâcon .jpg

La façade de l’emblématique bâtiment datant du XVème siècle a été scannée et numérisée en 3D afin de réaliser une maquette tactile en bronze pour les personnes aveugles et malvoyantes.

Deux des fameux linteaux de la Maison de bois (représentant un singe et un autre un dragon) seront également reproduits en bronze et placés auprès de la maquette sur la place aux Herbes. Des textes en Braille raconteront l’histoire du bâtiment en Français, Anglais et Allemand.

Le projet est mis en œuvre par la Ville de Mâcon à l’initiative de l’Association Valentin Haüy de Mâcon, dans le cadre du réaménagement de la place qui sera réalisé en 2021 et 2022.

Pour concrétiser le projet, on a fait appel à Rémy Closset, architecte honoraire au sein de l’association, ainsi qu’à une entreprise qui a déjà réalisé des numérisations 3D similaires d’autres monuments en France pour l’association Valentin Haüy. La municipalité recevra également les données numériques pour des éventuelles opérations de restauration dans l’avenir.

 maison bois Mâcon malvoyants (62).JPG

« Nous travaillons pour améliorer la vie des personnes aveugles et malvoyantes. L’idée est née lorsque l'on a appris que la place aux Herbes serait réaménagée. Nous avons voulu en profiter et proposer quelque chose qui puisse rendre accessible ce bâtiment à tout le monde, aveugles, malvoyantes et personnes âgées » explique Monique Mathy, présidente du comité mâconnais de l’association Valentin Haüy.

 

maison bois Mâcon malvoyants (66).JPG

Hervé Reynaud, adjoint à la culture du maire de Mâcon, a saluté l'initiative : « C’est un projet qui touche à la culture et à l’aide à la personne. Je félicite les auteurs de cette excellente initiative et l’association, qui fait un travail remarquable d’intérêt publique et civique. »  

Parmi les futurs bénéficiaires de ce projet, Jacqueline et Alain, deux personnes avec déficiences visuelles aidées par l’association Valentin Haüy de Mâcon.

maison bois Mâcon malvoyants (58).JPG

« Quand on est non-voyant comme moi, c’est difficile de se représenter le lieu quand on nous décrit un beau bâtiment, une belle architecture, même si dans la tête on sait ce que c’est. Avec une maquette, on se rendra compte en la caressant. Il parait qu’il y aura des moulures de personnages » précise Jacqueline.

 

maison bois Mâcon malvoyants (59).JPG

« C’est par le toucher qu’on découvre les œuvres. Les gisants du monastère royal de Brou à Bourg-et-Bresse, j’ai pu les apercevoir justement grâce à une maquette tactile réalisée par le même architecte Remy Closet » précise Alain, arrivé à Mâcon il y a 5 ans, avant de perdre sa vue, et qui a pu voir la Maison de bois.

La maquette tactile de la Maison de Bois devrait être terminée en 2022, quand seront célébrés ses 30 ans depuis le don du bâtiment à la Ville de Mâcon par son ancien propriétaire, Charles Marceau, qui était secrétaire général de la ville.

A Mâcon, le Musée des Ursulines invite une fois par an les personnes encadrées par l’association Valentin Haüy pour leur présenter une exposition à l’aide d’une médiatrice culturelle qui décrit les œuvres, et parfois leur met à disposition des maquettes de ces œuvres en carton ou en plâtre.

L’Association Valentin Haüy de Mâcon œuvre pour l’accessibilité numérique adaptée, l’accessibilité physique aux bâtiments recevant du public et l'accessibilité dans des institutions de culture comme le théâtre ou les musées.

Cristian Todea

 

 

maison bois Mâcon malvoyants (43x).JPG

maison bois Mâcon malvoyants (51).JPG

Le projet provisoire, tel qu'il est envisagé 

maison bois Mâcon malvoyants (55).JPG

Pierre Marignac de la société Solide Xpress

de Cosne-Cours-sur-Loire spécialisée dans la numérisation 3D

maison bois Mâcon malvoyants (8).JPG

maison bois Mâcon malvoyants (7).JPG

maison bois Mâcon malvoyants (5).JPG

maison bois Mâcon malvoyants (17).JPG

maison bois Mâcon malvoyants (24).JPG

maison bois Mâcon malvoyants (68).JPG