vendredi 26 février 2021
  • PCAET Donnez votre avis.jpg
  • MBA Aide au loyer bandeau.jpg
  • EPINOCHES MACON SENIORS - 1.jpg
  • HAUT BUGEY.jpg

 

Communiqué

Covage annonce le déploiement des premières prises raccordables dans la commune de Paray-le-Monial, sur le réseau fibre optique de Saône-et-Loire. Ces déploiements interviennent à peine plus d’un an après la signature de la Convention entre l’État, le Département de Saône-et-Loire et Covage pour le déploiement FTTH (la fibre à la maison) en zone AMEL (1). Le réseau fibre équipera 250 communes et couvrira 100 000 logements d’ici à 2023.

L’investissement et la mobilisation des équipes de Covage portent donc leurs fruits, puisqu’en parallèle des secteurs de Crèches-sur-Saône, Gueugnon, Cuisery et Digoin, la commune de Paray-le-Monial voit également ses premiers logements rendus raccordables à la fibre.

Cette réalisation s’est matérialisée par l’inauguration d’une armoire de rue, ce jour, en présence d’Olivier Dépret, directeur de Covage Saône-et-Loire, de Jean-Marc Nesme, maire de Paray-le-Monial, d’André Accary, président du Département de Saône-et-Loire et de Dominique Lanoiselet, présidente de l’OPAC Saône-et-Loire. Aujourd’hui la moitié des logements qui dépendent de ce sous-répartiteur optique, soit 244 foyers, sont raccordables à la fibre, dont 206 logements HLM La Villeneuve. A terme 6 600 foyers seront raccordables dans la commune, dont la moitié d’ici à la fin de l’année.

« Le déploiement des premières prises raccordables dans la commune de Paray-le-Monial illustre la mobilisation des équipes Covage au niveau local afin de permettre aux habitants de bénéficier des avantages de la fibre » explique Olivier Dépret. « Ce dynamisme est d’autant plus important dans le contexte de crise sanitaire que nous connaissons, alors que l’accès à la fibre devient un enjeu encore plus crucial pour l’économie, l’éducation et le confort des usagers. »

"Avec la fibre, Paray-le-Monial entre dans l’ère numérique moderne", ajoute Jean-Marc Nesme.

« L’Opac Saône-et-Loire se réjouit de pouvoir contribuer au déploiement du THD en facilitant l’accès à ses logements collectifs conformément à la convention signée avec Covage. C’est ainsi l’occasion d’apporter un nouveau service à nos locataires. L’accès au numérique est un enjeu de société dans lequel notre office est très engagé via Déclic’ Opac en faveur de l’inclusion numérique », se félicite Dominique Lanoiselet.

« Suite à l’initiative prise par le Département de Saône-et-Loire pour accélérer la couverture numérique du territoire, une convention a été signée en septembre 2019 avec Covage qui s’est engagé à construire le réseau dans l’ensemble des 250 communes situées en zone AMEL. C’est une grande satisfaction que de voir le déploiement de la fibre s’opérer dans toutes les zones (AMEL, RIP, AMII) du territoire pour atteindre le 100% fibre d’ici à 2023. Le nombre de prises en études, en travaux, de prises construites et raccordables, conforte aujourd’hui notre vision optimiste », se félicite André Accary.

(1) Appel à Manifestation d’Engagements Locaux

 À propos de Covage

Depuis 2006, Covage est un opérateur d’infrastructures très haut débit expert dans le déploiement, l’exploitation et la commercialisation de réseaux de fibre optique en partenariat avec les collectivités locales et les opérateurs de services. Il exploite 48 réseaux d’initiative publique ou privée desservant les particuliers, les entreprises et les services publics, interconnectés via son réseau national de transmission. Covage a aujourd’hui déployé 1 million de lignes FTTH, sur un périmètre global de 2,3 millions de prises. Plus de 200 opérateurs de communications électroniques, régionaux, nationaux ou internationaux, s’appuient sur les réseaux de Covage pour fournir des services à leurs propres clients.

Covage.com – Twitter @Covage_News

 

MÂCONNAIS BEAUJOLAIS AGGLOMÉRATION : Le réseau Tréma lance le Vacci' Service

VacciService260221 (7).JPG
Mâconnais-Beaujolais Agglomération (MBA) met à disposition, sur les 39 communes du territoire, ses véhicules de Transport de Personnes à Mobilité Réduite aux personnes bénéficiant d’un rendez-vous, pour les conduire sur le lieu de vaccination.

COVID-19 - Vaccination en Saône-et-Loire : Plus de 28 000 personnes vaccinées au 24 février

Tous les chiffres de la vaccination en Saône-et-Loire. ACTUALISÉ

SAÔNE-ET-LOIRE : Planning de rendez-vous complet jusqu'au 26 mars dans les centres de vaccination covid

11 282 rendez-vous dans les centres de vaccination de Saône-et-Loire ont été pris pour le mois de mars.

HÔPITAL DE MÂCON - Covid-19 : Entre tension en réanimation et adaptation au quotidien

HOPITAL_MACON_CONF_COVID_2409_-_1.jpg
Un quotidien marqué par un nombre très important de passages aux urgences.

MÂCON - Lycée Dumaine : Un car à la renverse pour sensibiliser au port de la ceinture de sécurité

CAR RENVERSE LYCEE DUMAINE FEV2021 - 1.jpg
Mercredi, les élèves du lycée Dumaine ont assisté à une simulation pédagogique unique en Europe : le renversement d'un car sur le flanc avec sortie par la trappe du dessus. L’objectif : faire passer ce message « En car comme en voiture, je boucle ma ceinture ! »

MÂCONNAIS-BEAUJOLAIS AGGLOMÉRATION : Une nouvelle station d'épuration à La Roche-Vineuse

EpurationRVineuse240221.jpg
Mâconnais Beaujolais Agglomération poursuit son programme d’amélioration de la qualité de l’eau et des milieux aquatiques du territoire en rendant l’unité de traitement de La Roche Vineuse plus capacitaire et plus vertueuse.

MÂCON : Une maison de santé va s'implanter au nord de la ville

OSANTE MACON FEV2021.png
Le projet est porté par la société lyonnaise O Santé, fondée par des professionnels de santé et basée à Lyon.

SAÔNE-ET-LOIRE : Ouverture de la téléprocédure calamités agricoles pour sécheresse

Capture d’écran 2019-12-08 à 02.15.42.png
Suite à la nouvelle sécheresse de 2020, la totalité de la Saône-et-Loire a fait l’objet d’une reconnaissance de calamités agricoles pour perte de récoltes sur fourrages le 18 février 2020 par le comité national de gestion des risques en agriculture (CNGRA).

CLIN D'OEIL : Une sacrée prise pour Maurice, 84 ans !

Actualisé : La photo a choqué, nous la retirons.

MÂCON - Violences conjugales : Elle défonce la porte de la chambre à coups de couteau et de coups de pied

TGI_MACON.jpg
Si les victimes de violence conjugales sont majoritairement des femmes, ce samedi en matinée, quartier La Chanaye, c'est une femme qui a perdu le contrôle, menaçant de mort son conjoint. Ce qui s'est passé...

BOURGOGNE-FRANCHE-COMTÉ : L'INSEE confirme la tendance au repli du nombre de décès

DECES BFC FEV2021.jpg
La Saône-et-Loire voit néanmoins une hausse conséquente par rapport à 2019, tout comme le Jura.

HÔPITAL DE MÂCON : La photographe Émilie Fontaine rend hommage au personnel soignant

Photographie Émilie Fontaine MACON 1902 (2).jpg
Peu d'images dans cet article, et c'est bien volontaire ! Artiste attachée à l'échange et au témoignage, la photographe Émilie Fontaine présente une exposition au sein de l'établissement ! Avant, espère-t-elle, d'aller à votre rencontre (« hors des murs »)...

MÂCONNAIS-BEAUJOLAIS AGGLOMÉRATION - Budget : Le président compte sur les entreprises qui se développent et celles qui arriveront

AGGLO MBA FEV20215 - 1.jpg
À l'ordre du jour du conseil communataire ce jeudi soir, le ROB, rapport d'orientation budgétaire et débat. Le conseiller communautaire-député a défendu l’Etat, la leader de l'opposition a critiqué une politique qu'elle juge à « contre-courant ».

MÂCON : L'EHPAD de la Résidence Départementale d'Accueil et de Soins très durement touché par le covid-19

Et ce malgré la vaccination précise la directrice dans un communiqué adressé à macon-infos le 11 février. Elle évocait un contexte de « cluster ». ACTUALISÉ : La situation s'est aggravée en quelques jours...

MÂCONNAIS-BEAUJOLAIS AGGLOMÉRATION : 1ers pas vers les bus à hydrogène

HYDROGENE BUS MBA FEV2021 - 1.jpg
Un appel à projet est actuellement lancé par l’ADEME, visant à subventionner les dépenses d’investissements des collectivités qui se lancent dans la création d’un écosystème à hydrogène sur leur territoire. C’est pour y candidater que MBA formalise aujourd’hui son engagement dans le projet de station hydrogène.