mardi 11 mai 2021

Valérie Nadal.JPG

Valérie Nadal a exercé comme acupuncteur pendant plusieurs années. Avec la loi de 2012, réglementant l'acupuncture comme acte strictement médical, elle s'est reconvertie.

 

Depuis 2014, elle s'est spécialisée en hypnose pour le traitement du cancer, du tabac et du surpoids. Elle accompagne aussi, bénévolement, les personnes touchées par le cancer à l'association Les Fées Papillons.

« Pour moi, cela a été une chance finalement », confie-telle. « En mars 2014, désespérée de perdre ma clientèle, j'ai été sur un salon du Bien-être à Paris. Là, j'ai découvert l'école centrale d'hypnose située à Paris et à Genève. J'ai rencontré son directeur, l'un des principaux fondateurs d'école d'hypnose en France, et je me suis lancée à corps perdu dans une formation sur deux ans. »

Fascinée par cette pratique, Valérie Nadal se forme en pluridisciplinaire afin de pratiquer tout type d'hypnose.

« Aujourd'hui, l'hypnose s'inscrit dans les thérapies brèves. L'on s'adapte systématiquement à la demande de la personne. Nous pratiquons un travail global qui permet à la personne de trouver comment aller mieux. Le pourquoi est réservé au psychologue.

Cette hypnose repose sur la définition d'un objectif précis pour ensuite faire un travail sur le chemin qui mène à l'atteinte de cet objectif. Tout est possible, ce sont simplement nos croyances et nos peurs qui nous limitent. Dans la maladie, le but premier est de se donner l'autorisation de la traverser au mieux et, une fois sorti, de savoir ce que l'on fait de tout cela. Quel que soit le traumatisme, on a toujours deux options : le subir ou en faire une expérience constructive.

Le travail en hypnose consiste à accompagner avec bienveillance, pour aider à détacher l'émotionnel du factuel (l'émotion se nourrit de nos valeurs et nos croyances) et à changer de point de vue systématiquement. Regarder la maladie ou le traumatisme autrement. »

Une séance d'hypnose dure environ 1 h 30 et commence toujours avec la définition d'un objectif précis en lien avec le problème de la personne. Ensuite, on part en quête des ressources de la personne elle-même pour atteindre cet objectif.

L'hypnose va déclencher par l'imaginaire des modifications de comportement. Cet imaginaire a un impact sur les réactions physiologiques et sur le comportement. Un phénomène de répétition est bien sûr nécessaire sur 21 jours.

Chaque semaine, le planning de rendez-vous est bien rempli pour Valérie qui n'hésite pas à donner également des séances d'hypnose gratuites pour les malades du cancer au local des Fées papillons à Mâcon.

« J'ai la certitude absolue que lorsque l'on reçoit, il faut savoir donner. Le bénévolat avec Les Fées, c'est du pur bonheur ! »

 M.A.

 

MOUVEMENT OCCUPONS MÂCON : Quand Natacha (Sea Sheperd) parle du massacre des dauphins

Après un sketch croustillant sur le réchauffement climatique et sa récupération politique par le parti Europe Ecologie Les Verts, devenu le temps d'un après-midi Europe œnologie les verres, ce dimanche fut marqué par l'intervention d'une militante de l'association Sea Sheperd dressant le tableau noir de la pêche industrielle !

COVID-19 EN BOURGOGNE-FRANCHE-COMTE : L’épidémie recule doucement sans desserrer encore son étau sur l’hôpital

Capture d’écran 2019-05-17 à 22.59.02.png
La vaccination s’ouvre dès lundi aux jeune de 16-17 ans présentant une pathologie à très haut risque de forme grave. NDLR : Rappelons que 1,83% des personnes positives au covid sont décédées en France depuis le début de l'épidémie ; 2,09% des personnes positives dans le monde. Des taux qui ne varient pas et qui replacent les choses dans leur juste mesure. 

VINS BOURGOGNE : Thiébault HUBER, réélu à la tête de Confédération des Appellations et des Vignerons de Bourgogne pour quatre ans

Jérôme Chevalier (Charnay) et Michel Barraud (Prissé) sont respectivement Président adjoint et trésorier.

MÂCON : Un moment Mitterrand à la veille des 40 ans de son élection

Le principal des « festivités » se déroulera au Creusot dimanche. Mais les journaux de l'époque rappellent que c'est bien à Mâcon que la campagne de François Mitterrand a été lancée au début du mois de février 1981, à l'issue des États généraux du cadre de vie organisés par le Parti socialiste au Palais des congrès.

SAÔNE-ET-LOIRE - Attaques de troupeaux : Ce n'est pas le loup selon l'OFB

Le préfet rappelle dans un communiqué que la divagation des animaux domestiques, notamment des chiens, est interdite

SAÔNE-ET-LOIRE : Un nouveau président pour l’UFC-Que Choisir 71

Après deux années à la présidence de l’association, qui compte près de 1 500 adhérents dans le département, Régine Humbert a choisi de passer la main. Gilles Castaing lui succède…

LA CHAPELLE DE GUINCHAY - Covid-19 : Le Vacci'bus tient sa promesse

Le Département a mis en place récemment le « Vacci’bus 71 », un dispositif de vaccination mobile accessible aux personnes de plus de 70 ans à mobilité réduite.

HÔPITAL DE MÂCON - Covid-19 : Une lueur d’espoir mais…

Si le nombre de patients atteints Covid admis dans les services de l’hôpital et de l’ensemble du GHT a diminué ces quinze derniers jours et si la vaccination montre ses premiers effets, la situation reste tendue en réanimation…

ÉDUCATION NATIONALE : 21 240 autotests distribués dans le département

` Suite à la tenue du Conseil Départemental de l’Éducation Nationale (CDEN), Fabien Ben, inspecteur d’académie, est revenu ce mardi sur la préparation de la rentrée scolaire 2021 dans le département, ainsi que sur la gestion de la crise sanitaire dans le premier et le second degrés.

BOURGOGNE-FRANCHE-COMTÉ - Confinement du printemps 2020 : les plus modestes plus fragilisés

En Bourgogne-Franche-Comté, près de 20 % des personnes de plus de 15 ans estiment que leurs finances se sont dégradées lors du premier confinement du printemps 2020 mis en place pour juguler l’épidémie de Covid-19. L'analyse de l'INSEE en détail.

MÂCON : La laïcité exposée aux élèves de l'école Marcel Pagnol

Une oeuvre d'éducation populaire réalisée par le président de l'Union départementale des MJC.

SAÔNE-ET-LOIRE : Le comité départemental de la Ligue contre le cancer change de présidence

Christiane Dubois quitte la présidence après trente ans de services…

MÂCON : Un trafic de drogue démantelé en plein centre-ville

Le vendeur présumé était domicilié rue de Strasbourg, soit la rue de la préfecture de police...