AG_MJC_Héritan_08022020_0002.jpg

Après la tenue du conseil d'administration ce samedi, Françoise Riss est revenue sur la situation difficile que vit la MJC depuis le début du mois. Actualisé - Hervé Reynaud : « La MJC est souveraine dans ses choix. » ACTUALISÉ ce samedi 27 février : La directrice Nathalie Canard a été réintégrée.

 

Jointe par macon-infos, la présidente François Riss indique que Nathalie Canard a pu être réintégrée sur son son poste de directrice de la MJC au 18 février, suite à une décision du conseil d'administration du 13 février. « Nous avons pu dégager une enveloppe pour prendre en charge son salaire. Nous avons ré-équilibré notre budget. Sachez qu'il est aussi constitué, pour une part très importante, par les adhésions. Nous avons aussi les aides de l'Etat en cette période de crise sanitaire. La vie continue à la MJC, qui a des ressources. Nous préparons la saison prochaine. »

En revanche, le poste d'animateur culturel reste vacant.

 

 


Notre article du 24 janvier 12h20

« Nous n'avons pas arrêté de position particulière quant à la proposition du maire de mutualiser en municipalisant. Il est venu avant le CA hier, avec Hervé Reynaud, adjoint à la Culture, et Valentine Rigaud, conseillière déléguée chargée des relations avec la MJC, pour évoquer cette solution.

Là où c'est compliqué, c'est que nous n'avons pas la même vision de la mutualisation. L'idée est belle mais nous ne souhaitons pas être municipalisés. Nous allons tenter de trouver des financements, l'idéal pour nous étant de trouver de l'argent pour rester comme nous sommes.

La période est particulièrement compliquée car nous avons à rembourser nos adhérents compte tenu de la crise sanitaire et de la fermeture de l'établissement. Mais nous allons nous mettre au travail, avec un premier objectif qui est de réintégrer notre directrice Nathalie Canard.

Le budget de la MJC est d'environ 620 000€. La mairie nous subventionne à hauteur de 450 000€. Le maire ne souhaite plus financer le salaire de la directrice et ne souhaite pas non plus le renouvellement du poste de la responsable culture, partie en retraite en fin d'année dernière. Il nous faut donc trouver de l'argent rapidement pour avoir de la trésorerie et pouvoir payer, au moins, le salaire de la directrice.

Pour ce qui concerne la rénovation et la mise aux normes du bâtiment, tout cela est maintenu. Le maire nous a annoncé que le permis de construire était lancé. Un bonne nouvelle dans la crise que nous traversons. »

Propos recueillis par Rodolphe Bretin

Actualisé à 12h45

Hervé Reynaud, adjoint à la Culture, joint par macon-infos, a précisé que la présence du maire, de Valentine Rigaud et de lui-même avant la tenue du CA avait pour but d'expliquer aux membres du CA que « leur sort est entre leurs mains. La MJC est souveraine dans ses choix. Nous proposons en effet une mutualisation, pour la gestion comptable notamment. Ceci dit, nous attendons le procès verbal du tribunal de commerce de Paris concernant la Fédération française des MJC pour savoir ce qu'il en est excatement. Nous attendons également la décision de la MJC sur son avenir propre. » 

 

Photo : Françoise Riss avec, à ses côtés Nathalie Canard. ©David Delecroix

 

MÂCON : Coup de tonnerre à la MJC de l'Héritan

EDUCATION POPULAIRE : La Fédération française des MJC a été mise en liquidation judiciaire