vendredi 6 août 2021

L'organisation patronale a été reçue par la ministre du Travail ce lundi matin. Elle s'oppose également à la taxation des CDDU. 

 

Communiqué :

La CPME a été reçue par la ministre du Travail, Elisabeth Borne, ce matin. A cette occasion, François Asselin et Éric Chevée, vice-président chargé des Affaires sociales, ont réaffirmé leur volonté de voir évoluer les critères de prise en charge des demandeurs d’emploi pour mieux concilier accompagnement et incitation au retour à l’emploi. De surcroît, le rétablissement de l’équilibre financier du régime est indispensable pour en assurer la pérennité. 

« Cependant, considère Thierry BUATOIS – représentant des TPE-PME de Saône-et-Loire, le contexte économique et sanitaire doit être pris en compte pour la date éventuelle d’entrée en application de la réforme.

Le rétablissement d’un bonus-malus sur les contrats courts semble, par exemple, totalement impossible dans le secteur HCR, dans celui de l’évènementiel, dans les activités sportives ou de montagne, particulièrement impactés par la crise actuelle. De même, la CPME est farouchement opposée à la taxation des Contrats à Durée Déterminée d’Usage (CDDU), certaines activités étant, par essence même, contraintes de recourir à des contrats courts.

Quoi qu’il en soit, il serait logique de prévoir une entrée en vigueur de la réforme en fonction du dynamisme du marché de l’emploi. »

 

ENTREPRISE : Ekks-Granini France à Mâcon, un après crise entre ambition et innovation

Vendredi dernier, Florence Frappa, directrice générale d’Ekks-Granini France, a réuni l’ensemble des salariés du site de Mâcon pour évoquer la situation de l’entreprise. Une première depuis dix-huit mois et le début de la crise sanitaire.

ECONOMIE : «Les entreprises prises au piège du prix des matières premières» alerte la CPME 71

L'organisation patronale observe une augmentation moyenne sur un an de 25,2 % des matières premières importées, et des hausses qui crèvent parfois les plafonds...

PRISSÉ : Une crise sanitaire bien amortie pour les Vignerons des Terres secrètes

Ils étaient rassemblés en assemblée générale vendredi.

ENTREPRISE : Lamberet recrute pour son site de Saint-Cyr-sur-Menthon

Lamberet_Saint-Cyr-Sur-Menthon_Usine_005.jpg
50 postes sont à pourvoir immédiatement !

HOTELLERIE FRANÇAISE : -59% de baisse d'activité en France, -88% à Paris !

UMIH LAISSEZ NOUS TRAVAILLER 2611.jpg
« (...) Cette réalité est niée par le Gouvernement. La situation devient intolérable quand nous voyons à l’inverse d'impétueux groupes nationaux et/ou mondiaux sans vergogne, s'enrichir de notre misère », déplore le président de l'UMIH Hôtellerie.

MACON : Ubitransport lauréate des Trophées RSE Bourgogne-Franche-Comté

2021 02 04 Trophée RSE BFC - Laurence Medioni Directrice RSE et Transformation Ubitransport.jpg
L’entreprise mâconnaise, spécialisée dans les systèmes de transports intelligents, a été récompensée pour son engagement au services des communautés et du développement local.

Assurance chômage : « Mieux concilier accompagnement et incitation au retour à l’emploi » défend la CPME

L'organisation patronale a été reçue par la ministre du Travail ce lundi matin. Elle s'oppose également à la taxation des CDDU.

AUTOMOBILE - Voitures d'occasion : Objectif plus d’un million de ventes et transactions d’ici fin 2021 pour Peugeot

Le Groupe PSA a lancé « SPOTICAR », son nouveau label multimarques de véhicules d’occasion. À découvrir à la concession Peugeot Nomblot de Mâcon. Portes ouvertes ce dimanche jusqu'à 18h.

MÂCON - Transport de marchandises : Le port de commerce de la CCI et le groupe Alainé développent le ferroutage

APROPORT MACON FERROUTAGE ALAINE 0801 - 14.jpg
On l’appelle le paquet mobilité européen. Le principe est de conduire Aproport (les ports de commerce de Mâcon et Chalon gérés par la CCI de Saône-et-Loire) vers une logistique à neutralité carbone pour avoir des « ports verts ». Le nouveau préfet de région Fabien Sudry est venu se rendre compte sur place ce vendredi.

COUVRE-FEU A 18H : Les commerçants.es du centre-ville de Mâcon entre compréhension et inquiétude

Commerçants_Mâcon_Couvre_feu18hcollage_DD_02012021_0001.jpg
Comment la mise en place, dès ce samedi 2 janvier, d’un couvre-feu à partir de 18 heures en Saône-et-Loire et dans 14 autres départements est-elle accueillie par les commerçants du centre-ville de Mâcon ? Pour le savoir, macon-infos est allé à leur rencontre ce samedi matin.

Chantal Tristan (Magasin Mag Déco) : « Chez nous, tout est lié à la fête ! Ce couvre-feu la gâche quelque peu »

L'équipe Mag Déco Varennes-les-Macon 3112.jpg
Malgré la situation qui n'est pas vraiment propice à la fête, Chantal Tristan, directrice de MAG DECO, a bien voulu répondre à nos questions... Merci à elle !