Communiqué de la FSU de Bourgogne-Franche-Comté :

Suppression de postes dans l'académie de Dijon : 113 annoncés en décembre,

au final l'équivalent de 148 postes en janvier !


Alors que le confinement a aggravé les inégalités scolaires, alors que les élèves subissent encore les effets du confinement, alors que les familles vivent dans des situations de plus en plus précaires, le ministère va continuer à faire des économies sur le dos de la jeunesse !

A la rentrée prochaine alors qu’il y aura 43 000 élèves de plus dans le second degré, le ministère prévoit la suppression de 1 883 emplois sur toute la France. Le « quoi qu’il en coûte » ne vaut apparemment pas pour la jeunesse !
Pour l’académie de Dijon, l’équivalent de 73 suppressions est prévu pour la rentrée prochaine par le ministère. Dans les documents transmis par le rectorat ce sera a priori l’équivalent de plus de 148 postes qui sera finalement supprimé.

L’addition est bien plus salée ! Et ce sont les lycées qui paieront le plus lourd tribut !
Selon les données transmises par le rectorat pour le comité technique académique, ce sera donc a minima une perte de l’équivalent de 77 postes en collèges, de 40 postes en lycées GT, de 34 postes en LP ; soit bien plus que les 73 postes prévus par le ministère.

Les élèves les plus en difficulté seront également impactés car les dotations des SEGPA seront également réduites !
Si on ajoute à cela la non-anticipation des conséquences sanitaires sur le passage du bac, c’est une rentrée 2021 qui s’annonce tout sauf sereine et tout sauf un mieux pour nos élèves.

La FSU dénonce fortement les conditions de préparation de rentrée et continuera à combattre ce désinvestissement dans l’éducation nationale.