vendredi 16 avril 2021

Bourgogne écoles de production Marie-Guite Dufay 0902.jpg

Communiqué

La Présidente de la Région Bourgogne-Franche-Comté, Marie-Guite DUFAY, a signé, ce lundi 8 février, avec le Président de la Fédération Nationale des Écoles de Production, Dominique HIESSE, une convention de partenariat qui engage la Région et la Fédération autour d’objectifs communs.

Les écoles de production sont des établissements d’enseignement destinés prioritairement aux jeunes de 15 à 18 ans qui sont en situation de décrochage scolaire. Le but est de les préparer à des diplômes de l’Éducation nationale (CAP, BAC PRO) ou à titres professionnels inscrits au RNCP (Répertoire National des Certifications Professionnelles).

Suivant le principe du « faire pour apprendre », les élèves apprennent dans un cadre de production réelle : ils travaillent sur de vraies commandes pour de vrais clients. Deux tiers de leur temps de formation est consacré à cette production et les élèves y sont confrontés quotidiennement. En lien avec les besoins du territoire, les écoles se spécialisent sur les secteurs dits « en tension » pour lesquels les branches professionnelles ont des besoins de recrutement (industrie, automobile, bâtiment...).

La Région Bourgogne-Franche-Comté et la Fédération des Ecoles de Production s’engagent par cette convention autour de principes communs :

- Former à un métier avec un objectif d’excellence : les écoles dispensent une formation professionnelle qualifiante, tout particulièrement dans des secteurs de métiers en tension, déterminés en lien avec la Région et les branches professionnelles ;

- Une pédagogie partant de la pratique pour aller à la théorie : « faire pour apprendre » ; une pédagogie orientée à 60 % vers la pratique ;

- Une école ouverte à tous les élèves, dès 14 ans (ou 15 ans s’il y a des machines dangereuses), qui manifestent de l'intérêt pour une formation professionnelle.

La convention prévoit également un partenariat approfondi avec les principaux et enseignants des classes de troisième des collèges ; les structures porteuses des plateformes de suivi et d'appui aux décrocheurs (CIO, Missions locales et Missions académiques de Lutte contre le Décrochage Scolaire) ; les acteurs de l'orientation et ceux liés à l'insertion sociale et professionnelle des jeunes ; et les acteurs de l'emploi et du monde de l'entreprise.

La Région Bourgogne-Franche-Comté participe en 2021 au fonctionnement des cinq écoles à hauteur de 400 000 € et leur dédie 300 000 € d’investissements :

- Besançon (CAP Conducteur.trice d'Installation de Production et BAC PRO Technicien en usinage

- Chalon-sur-Saône (CAP Conducteur.trice d'Installation de Production et BAC PRO Technicien en usinage)

- Juralternance / Eccofor à Dole (CAP Serrurerie – Métallerie)

- L’école buissonnière à Clux-Villeneuve (CAP maintenance 1er niveau bâtiments de collectivités)

- L’atelier d’Anne-Marie à Chamblanc (CAP Production et Service en restauration)

Le réseau des 34 Écoles de Production obtient des résultats très positifs tant en termes de raccrochage scolaire et d’obtention d’un diplôme qu’en termes d’insertion professionnelle ou de poursuite d’études, notamment vers l’apprentissage. L’insertion professionnelle avoisine les 100 % à l'issue du cursus et 93 % de réussite aux diplômes académiques du CAP et du Bac Pro au niveau national.

Cette convention a été signée au cours d’une visite de l’École de production de Besançon menée par son directeur Alexis GUILMAIN et son président Michel GOETZ, en présence du recteur de la région académique et chancelier des universités Jean-François CHANET, du vice-président du Conseil régional en charge des lycées et de l’apprentissage Stéphane GUIGUET, du président de l’UIMM de Bourgogne-Franche-Comté Jean-Luc QUIVOGNE et du président de l’UIMM du Doubs Damien TOURNIER. Les écoles de production de Bourgogne-Franche-Comté étaient également représentées par Etienne BOYER, vice-président de la fédération régionale.

 

BOURGOGNE - FRANCHE-COMTÉ : Les réponses apportées par le Conseil régional à la crise conséquente au covid

Ce vendredi 9 avril, le conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté a présenté son compte administratif et voté un budget supplémentaire. La commission permanente a décidé de nouveaux engagements financiers. Des fonds européens viennent abonder le plan de relance régional.

COVID-19 - Académie de Dijon : Le nombre de classes fermées a bondi dans toute l'académie

Le rectorat établit un point de situation au jeudi 1er avril. En Saône-et-Loire, les écoles de Crêches-sur-Saône et Lucie Aubrac à Blanzy sont les plus fortement impactées par cette 3ème vague de covid.

Journée mondiale de sensibilisation à l’autisme : Tous en bleu le 2 avril

Le déploiement des unités d’enseignement maternelles et élémentaires se poursuit en Bourgogne-Franche-Comté sous la conduite de l’ARS et des services de l’Education nationale.

BOURGOGNE - FRANCHE-COMTÉ : 131 places supplémentaires ouvertes dans les IFSI de la région ; 60 dans les IFAS

La présidente de la Région et le directeur de l'ARS étaient au centre hospitalier de Mâcon ce lundi 29 mars afin de présenter les engagements financiers significatifs au service du système de santé, des équipements et de la formation des soignants. ACTUALISÉ : le point sur la situation épidémique en Saône-et-Loire.

ÉDUCATION NATIONALE : Les profs appelés à la grève ce mardi

Capture d’écran 2019-12-08 à 02.15.42.png
Plusieurs orgnaisations syndicales appellent les enseignants de l'académie de Dijon à la grève ce mardi 23 mars.

BOURGOGNE - Cité des vins : 1ère pierre le 29 mars à Mâcon !

CITE VINS BOURGOGNE VIDEO - 1.jpg
L'interprofession annonce le lancement des travaux sur les trois sites Beaune, Chablis et Mâcon. À voir aussi, la vidéo de présentation des trois sites de la future cité.

VINS DE BOURGOGNE : Sotheby's est le nouveau partenaire des Hospices de Beaune

La plus ancienne et la plus célèbre vente de vins caritative du monde a terminé son contrat avec Christie's. Pour cinq ans, Sotheby's est le nouveau partenaire des Hospices de Beaune.

BOURGOGNE - FRANCHE-COMTÉ : Marie-Guite Dufay demande à Olivier Véran que les infirmiers libéraux puissent vacciner contre le covid-19

Capture d’écran 2019-12-08 à 02.15.42.png
La Présidente de Région, interpellée par le conseil de l’Ordre des infirmiers de BFC, écrit ce jour à Olivier Véran pour lui faire part de son incompréhension. « A l'heure où la vaccination doit plus que jamais s'intensifier, il est incompréhensible que nos infirmiers et infirmières libérales ne soient pas autorisés par le gouvernement à vacciner au même titre que les sages-femmes et les…