vendredi 16 avril 2021

Capture d’écran 2019-12-08 à 02.15.42.png

Les variants britannique et sud-africain ont été détectés dans tous les départements de la région. Le vaccin AstraZeneca est arrivé.

 

Communiqué de l'ARS du 12 février :

COVID-19 EN BOURGOGNE-FRANCHE-COMTE
Une légère amélioration de la situation épidémique mais une circulation virale toujours élevée et des variants détectés sur l’ensemble du territoire régional


Si l’épidémie marque une pause dans la région, le haut niveau de circulation du virus observé à l’échelle nationale et la détection des variants sur l’ensemble de la région demeurent préoccupants. L’ARS remercie la population de continuer à appliquer les gestes barrières, y compris après la vaccination.

Ces 7 derniers jours, l’incidence de l’épidémie de Covid-19 en Bourgogne-Franche-Comté poursuit sa légère décroissance, son taux s’établissant à environ 190 pour 100 000 habitants en population générale (contre près de 220 la semaine dernière), avec un taux de positivité des tests en baisse d’un point.






La propagation des variants en région

Le système de santé est toujours en tension dans notre région. 1 647 patients sont pris en charge à ce jour dans les établissements de santé pour des formes graves de la COVID-19, dont 152 en réanimation.

Ce 12 février et depuis le début de l’épidémie un total de 5 653 décès a été recensé : 3 562 décès en établissements de santé ; 2 091 en établissements médico-sociaux.

Malgré la pause constatée dans la progression de l’épidémie, la circulation virale reste très élevée. La situation est d’autant moins stable que l’ensemble du territoire métropolitain fait face à une dynamique forte de l’épidémie et à la menace d’une recrudescence sous l’effet de variants particulièrement contagieux.

Les variants dits « britanniques » et « sud-africains » ont désormais été détectés dans tous les départements de la région, et leur proportion continue d’augmenter. La mobilisation collective est décisive pour permettre de ralentir leur propagation : respect des règles sanitaires et des gestes barrières, dépistage au moindre doute, et isolement en cas de symptômes ou de contact avec une personne malade.

La vaccination des personnes prioritaires se poursuit

Dans la région, au 10 février, 126 126 personnes ont reçu au moins une première injection et 25 048 secondes doses ont été injectées.

Les approvisionnements reprennent : 23 700 doses du vaccin AstraZeneca viennent d’être livrées aux établissements pivots de la région afin d’être distribuées vers 300 établissements de santé et centres de vaccination. Ce vaccin a vocation à être d’abord proposé aux professionnels du secteur de la santé et du médicosocial, aux résidents et aux professionnels du secteur du handicap (foyers d’accueil médicalisés et maisons d’accueil spécialisées), aux professionnels de l’aide à domicile et aux sapeurs-pompiers, de moins de 65 ans, conformément aux recommandations de la Haute Autorité de Santé (HAS).

Par ailleurs, il est rappelé qu’il n’y a pas d’opérations de démarchage à domicile organisées pour proposer la vaccination. Il convient d’être vigilant face à ces pratiques frauduleuses.

L’Agence Régionale de Santé remercie la population pour les efforts majeurs qu’elle consent dans le combat contre cette épidémie et l’invite à poursuivre rigoureusement la mise en œuvre des gestes barrières, même après la vaccination, pour interrompre les chaines de contamination et contribuer à sauver des vies.

 

BOURGOGNE - FRANCHE-COMTÉ : Les réponses apportées par le Conseil régional à la crise conséquente au covid

Ce vendredi 9 avril, le conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté a présenté son compte administratif et voté un budget supplémentaire. La commission permanente a décidé de nouveaux engagements financiers. Des fonds européens viennent abonder le plan de relance régional.

COVID-19 - Académie de Dijon : Le nombre de classes fermées a bondi dans toute l'académie

Le rectorat établit un point de situation au jeudi 1er avril. En Saône-et-Loire, les écoles de Crêches-sur-Saône et Lucie Aubrac à Blanzy sont les plus fortement impactées par cette 3ème vague de covid.

Journée mondiale de sensibilisation à l’autisme : Tous en bleu le 2 avril

Le déploiement des unités d’enseignement maternelles et élémentaires se poursuit en Bourgogne-Franche-Comté sous la conduite de l’ARS et des services de l’Education nationale.

BOURGOGNE - FRANCHE-COMTÉ : 131 places supplémentaires ouvertes dans les IFSI de la région ; 60 dans les IFAS

La présidente de la Région et le directeur de l'ARS étaient au centre hospitalier de Mâcon ce lundi 29 mars afin de présenter les engagements financiers significatifs au service du système de santé, des équipements et de la formation des soignants. ACTUALISÉ : le point sur la situation épidémique en Saône-et-Loire.

ÉDUCATION NATIONALE : Les profs appelés à la grève ce mardi

Capture d’écran 2019-12-08 à 02.15.42.png
Plusieurs orgnaisations syndicales appellent les enseignants de l'académie de Dijon à la grève ce mardi 23 mars.

BOURGOGNE - Cité des vins : 1ère pierre le 29 mars à Mâcon !

CITE VINS BOURGOGNE VIDEO - 1.jpg
L'interprofession annonce le lancement des travaux sur les trois sites Beaune, Chablis et Mâcon. À voir aussi, la vidéo de présentation des trois sites de la future cité.

VINS DE BOURGOGNE : Sotheby's est le nouveau partenaire des Hospices de Beaune

La plus ancienne et la plus célèbre vente de vins caritative du monde a terminé son contrat avec Christie's. Pour cinq ans, Sotheby's est le nouveau partenaire des Hospices de Beaune.

BOURGOGNE - FRANCHE-COMTÉ : Marie-Guite Dufay demande à Olivier Véran que les infirmiers libéraux puissent vacciner contre le covid-19

Capture d’écran 2019-12-08 à 02.15.42.png
La Présidente de Région, interpellée par le conseil de l’Ordre des infirmiers de BFC, écrit ce jour à Olivier Véran pour lui faire part de son incompréhension. « A l'heure où la vaccination doit plus que jamais s'intensifier, il est incompréhensible que nos infirmiers et infirmières libérales ne soient pas autorisés par le gouvernement à vacciner au même titre que les sages-femmes et les…