vendredi 16 avril 2021

Communiqué de l’ARS Bourgogne-Franche-Comté :

 

A la suite du reportage diffusé dans le JT de 20 heures de TF1 ce dimanche 14 février et laissant entendre que le département de Saône-et-Loire est sous-doté en vaccins, l'ARS Bourgogne-Franche-Comté tient à apporter les précisions suivantes :

Le reportage se fonde sur les quantités de vaccins livrées depuis le niveau national. Or l'ARS procède justement à des redéploiements réguliers de doses entre territoires pour lutter contre les disparités, redéploiements dont il n'est pas tenu compte dans les calculs présentés.

A titre d'exemple, aucune livraison nationale de vaccin Moderna n'est intervenue en Saône-et-Loire. Pourtant, ce sont bien 2 400 doses de ce vaccin qui ont été mises à disposition des centres de vaccination du département en février, par redéploiement de doses livrées initialement dans d'autres départements.

De même, 3 510 doses de vaccins Pfizer initialement livrées dans d'autres départements de la région ont été redéployées vers la Saône-et-Loire depuis le mois de janvier dernier, toujours dans un objectif d'équité territoriale.
Le travail de l'ARS vise à assurer une mise en commun à l'échelle régionale des doses reçues dans les départements de la région, pour que la vaccination puisse s'y dérouler à un rythme le plus équitable possible.

Ainsi, pour évaluer l'équité territoriale de la vaccination, mieux vaut se fonder sur la répartition des vaccinations effectivement réalisées que sur le lieu de première livraison des vaccins.

Ces données montrent que la Saône-et-Loire n'est pas en retard, elle est même légèrement en avance sur le reste de la France : les données de vaccination publiées hier font état au niveau national de 2 294 208 personnes ayant reçu au moins une dose de vaccin, soit 3,5 % de la population nationale. En Saône-et-Loire, 24 557 personnes ont reçu au moins une dose, soit 4,5 % de la population.

 

BOURGOGNE - FRANCHE-COMTÉ : Les réponses apportées par le Conseil régional à la crise conséquente au covid

Ce vendredi 9 avril, le conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté a présenté son compte administratif et voté un budget supplémentaire. La commission permanente a décidé de nouveaux engagements financiers. Des fonds européens viennent abonder le plan de relance régional.

COVID-19 - Académie de Dijon : Le nombre de classes fermées a bondi dans toute l'académie

Le rectorat établit un point de situation au jeudi 1er avril. En Saône-et-Loire, les écoles de Crêches-sur-Saône et Lucie Aubrac à Blanzy sont les plus fortement impactées par cette 3ème vague de covid.

Journée mondiale de sensibilisation à l’autisme : Tous en bleu le 2 avril

Le déploiement des unités d’enseignement maternelles et élémentaires se poursuit en Bourgogne-Franche-Comté sous la conduite de l’ARS et des services de l’Education nationale.

BOURGOGNE - FRANCHE-COMTÉ : 131 places supplémentaires ouvertes dans les IFSI de la région ; 60 dans les IFAS

La présidente de la Région et le directeur de l'ARS étaient au centre hospitalier de Mâcon ce lundi 29 mars afin de présenter les engagements financiers significatifs au service du système de santé, des équipements et de la formation des soignants. ACTUALISÉ : le point sur la situation épidémique en Saône-et-Loire.

ÉDUCATION NATIONALE : Les profs appelés à la grève ce mardi

Capture d’écran 2019-12-08 à 02.15.42.png
Plusieurs orgnaisations syndicales appellent les enseignants de l'académie de Dijon à la grève ce mardi 23 mars.

BOURGOGNE - Cité des vins : 1ère pierre le 29 mars à Mâcon !

CITE VINS BOURGOGNE VIDEO - 1.jpg
L'interprofession annonce le lancement des travaux sur les trois sites Beaune, Chablis et Mâcon. À voir aussi, la vidéo de présentation des trois sites de la future cité.

VINS DE BOURGOGNE : Sotheby's est le nouveau partenaire des Hospices de Beaune

La plus ancienne et la plus célèbre vente de vins caritative du monde a terminé son contrat avec Christie's. Pour cinq ans, Sotheby's est le nouveau partenaire des Hospices de Beaune.

BOURGOGNE - FRANCHE-COMTÉ : Marie-Guite Dufay demande à Olivier Véran que les infirmiers libéraux puissent vacciner contre le covid-19

Capture d’écran 2019-12-08 à 02.15.42.png
La Présidente de Région, interpellée par le conseil de l’Ordre des infirmiers de BFC, écrit ce jour à Olivier Véran pour lui faire part de son incompréhension. « A l'heure où la vaccination doit plus que jamais s'intensifier, il est incompréhensible que nos infirmiers et infirmières libérales ne soient pas autorisés par le gouvernement à vacciner au même titre que les sages-femmes et les…