vendredi 16 avril 2021

20758_1_full.jpg

Faisant appel aux bonnes volontés, la présidente du Conseil régional a dévoilé lors d'une visioconférence les grands axes de cette deuxième édition, prévue du 6 au 12 septembre et présentée comme une étape importante de son mandat.

Il faut dire que l'enjeu (abordé dans un récent éditorial de notre journal) n'est pas anodin, puisqu'il s'agit de récompenser et d'encourager des acteurs locaux (« jusqu'à 20 000 € » d'investissement à la clé !) pour contribuer à l'élaboration du programme de cette « transition écologique » globale destinée à protéger les écosystèmes sans remettre en cause la croissance. D'aucuns demanderont : capitalisme vert et développement durable peuvent-ils être autre chose qu'une manière de repousser les échéances ? Chacun à leur manière, les participants apportent des réponses par leur(s) action(s)...

Ceux-ci peuvent être citoyens, associations, entreprises, établissements d'enseignement ou de formation (une précédente manifestation a ainsi distingué le lycée Lamartine de Mâcon). Car le concours vise à promouvoir « tous ceux qui participent à la transition » en posant « des actes concrets et vertueux ». C'est le thème des POTEs ou Pionniers Ordinaires de la Transition Écologique : un réseau inauguré en 2010 par l'ancienne ministre Delphine Batho (PS). Défendant son bilan (notamment quant à l'habitat et aux mobilités), Mme Dufay a donné la parole à deux représentants de ce mouvement, également candidats du festival :

- Delphine Renevier est intervenue comme porteuse du projet de l'association J'aime Mes Bouteilles qui, ayant commencé comme « une filière de revalorisation des bouteilles en verre des vins du Jura », s'est développée au-delà pour inciter, entre autres, « à réemployer » afin de diminuer les déchets avec des points de collecte plus nombreux, un partenariat de proximité et une politique de coopération proposée aux Associations pour le maintien d'une agriculture paysanne (AMAP). « Les petits ruisseaux font les grandes rivières ! », s'est exclamé la jeune femme dont l'enthousiasme et la persévérance ont pu ajouter au vin la bière... Toujours en matière de bouteilles bien sûr !

- Christophe Dossarps, directeur de la Fondation pour une infrastructure durable depuis notre département (Saône-et-Loire où ont déjà été déposés 25 dossiers de candidature) et collaborateur de l'emblématique Hubert Reeves au Québec, a cité mère Teresa : « Bien des gens acceptent de faire de grandes choses, peu se contentent de faire des petites choses au quotidien » ! Il a décrit, pour illustrer cette idée, la ferme école des Crusoë sise à Huilly-sur-Seille en Bresse louhannaise ; un projet novateur fondé sur l'enseignement de la permaculture (cf. vidéo de la Région ci-dessous), méthode associant agriculture et terre dans une même harmonie. 

Si cette approche a permis à M. Dossarps d'en appeler à « la forêt nourricière » à travers des termes que n'aurait pas reniés un personnage comme Pierre Rabhi, c'est une figure de notre région que l'évocation de l'agrosylviculture (ou complantation) a fait revenir à la mémoire de votre serviteur : celle de Claude Bourguignon. Marginal et controversé aujourd'hui, l'ancien Assistant de Recherche à Dijon n'a-t-il pas, plus qu'en novateur, agi en précurseur ?

Antoine Collinet

Informations pratiques :

- Dépôt des candidatures avant le 28 mars 2021 : https://jeparticipe.bourgognefranchecomte.fr/

- Examen des candidatures et réunion d'un jury en avril 2021

- Vote des subventions pour les lauréats en commission permanente le 4 juin 2021

Un projet peut être déposé par :

- Un citoyen (même mineur)

- Une association

- Une collectivité ou une EPL

- Une entreprise

- Un établissement scolaire, de l’enseignement supérieur et de la formation

Les thématiques :

- Transition énergétique, énergies renouvelables

- Agriculture, forêt

- Économie sociale et solidaire

- Aménagement du territoire

- Bâtiments durables

- Transport/mobilité

- Biodiversité, environnement, milieu naturel

 
 

BOURGOGNE - FRANCHE-COMTÉ : Les réponses apportées par le Conseil régional à la crise conséquente au covid

Ce vendredi 9 avril, le conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté a présenté son compte administratif et voté un budget supplémentaire. La commission permanente a décidé de nouveaux engagements financiers. Des fonds européens viennent abonder le plan de relance régional.

COVID-19 - Académie de Dijon : Le nombre de classes fermées a bondi dans toute l'académie

Le rectorat établit un point de situation au jeudi 1er avril. En Saône-et-Loire, les écoles de Crêches-sur-Saône et Lucie Aubrac à Blanzy sont les plus fortement impactées par cette 3ème vague de covid.

Journée mondiale de sensibilisation à l’autisme : Tous en bleu le 2 avril

Le déploiement des unités d’enseignement maternelles et élémentaires se poursuit en Bourgogne-Franche-Comté sous la conduite de l’ARS et des services de l’Education nationale.

BOURGOGNE - FRANCHE-COMTÉ : 131 places supplémentaires ouvertes dans les IFSI de la région ; 60 dans les IFAS

La présidente de la Région et le directeur de l'ARS étaient au centre hospitalier de Mâcon ce lundi 29 mars afin de présenter les engagements financiers significatifs au service du système de santé, des équipements et de la formation des soignants. ACTUALISÉ : le point sur la situation épidémique en Saône-et-Loire.

ÉDUCATION NATIONALE : Les profs appelés à la grève ce mardi

Capture d’écran 2019-12-08 à 02.15.42.png
Plusieurs orgnaisations syndicales appellent les enseignants de l'académie de Dijon à la grève ce mardi 23 mars.

BOURGOGNE - Cité des vins : 1ère pierre le 29 mars à Mâcon !

CITE VINS BOURGOGNE VIDEO - 1.jpg
L'interprofession annonce le lancement des travaux sur les trois sites Beaune, Chablis et Mâcon. À voir aussi, la vidéo de présentation des trois sites de la future cité.

VINS DE BOURGOGNE : Sotheby's est le nouveau partenaire des Hospices de Beaune

La plus ancienne et la plus célèbre vente de vins caritative du monde a terminé son contrat avec Christie's. Pour cinq ans, Sotheby's est le nouveau partenaire des Hospices de Beaune.

BOURGOGNE - FRANCHE-COMTÉ : Marie-Guite Dufay demande à Olivier Véran que les infirmiers libéraux puissent vacciner contre le covid-19

Capture d’écran 2019-12-08 à 02.15.42.png
La Présidente de Région, interpellée par le conseil de l’Ordre des infirmiers de BFC, écrit ce jour à Olivier Véran pour lui faire part de son incompréhension. « A l'heure où la vaccination doit plus que jamais s'intensifier, il est incompréhensible que nos infirmiers et infirmières libérales ne soient pas autorisés par le gouvernement à vacciner au même titre que les sages-femmes et les…