Rebsamen Dijon 1902.jpg

Communiqué de la Ville de Dijon

La Fraternité Sacerdotale Saint-Pie X du prieuré de la Sainte-Famille a déposé plainte contre moi pour diffamation. Je suis donc cité prochainement à comparaître et souhaitais rendre l’information publique, conformément à l’exigence de transparence que je m’applique par principe. Je tiens à être tout à fait clair, loin de certains amalgames hasardeux : mon propos, à l’époque, faisait référence à une manifestation qui s’était déroulée sur la voie publique l’avant-veille du conseil municipal du 14 décembre, contre l’avortement. Je réserve mes explications à la justice, mais je tiens à réaffirmer, après avoir fait voter en conseil municipal la charte de la Laïcité, que la loi protège la foi tant que la foi ne dicte pas la loi. Je veux redire aussi mon soutien le plus total au juste combat des femmes pour le droit à disposer librement de leur corps. 

François Rebsamen, maire de Dijon