Lattes_Montpellier_vs_CBBS_21022021_2.jpg

Après la déculottée infligée par Tarbes cette semaine et le recadrage du Président Jaillet, on espérait voir des Pinkies sous un jour meilleur pour le déplacement de ce dimanche à Lattes-Montpellier, une équipe de milieu de tableau de LFB (7ème) qui vise une place dans le top 4.

D’entrée de jeu, les joueuses de Mathieu Chauvet déployaient un joli basket collectif et engagé qui leur permettait de faire déjouer les Gazelles. Grâce à une grosse défense, plusieurs rebonds offensifs et 5 paniers à 3 points signés Ruef à 3 reprises, Amukamara et Simmons, les Pinkies prenaient le large face à des Montpelliéraines peu en veine aux lancers-francs. 18-29 pour les Charnaysiennes à l’issue du premier quart-temps.

Durant le deuxième quart-temps, Mathieu Chauvet a choisi de faire tourner ses effectifs. La physionomie du match s’en est ressentie avec des Charnaysiennes moins en verve aux 3 points et des Montpelliéraines plus présentes et agressives défensivement. Gagnant en confiance, les joueuses de Thibaut Petit remontent au score doucement mais sûrement… 36 à 41 à la mi-temps.

De retour des vestiaires, les Pinkies se montrent plus maladroites qu’en début de match. A plusieurs reprises, le ballon touche le cercle sans vouloir y rentrer, alors que du côté montpelliérain les paniers à 3 points s’enchaînent, notamment grâce à la meneuse Bernies. Si la confiance semble avoir changé de camps, Charnay réussit malgré tout à s’accrocher grâce à l’impact d’Epoupa et de Simmons. Les Charnaysiennes restent en tête 58-60 à l’issue du 3ème quart-temps après avoir été menées au score pendant près de 7 minutes durant la période. Mais l’écart s’amenuise dangereusement !

Les Montpelliéraines passent la vitesse supérieure et étouffent les Charnaysiennes qui ont de plus en plus de mal à trouver de bonnes positions de tir et à se créer des occasions. A 4 minutes du coup de buzzer, elles mènent de 12 points (76-64). Le match semble donc plié. Vraiment ? Pas si sûr… Ruef, à 3 points, sonne l’heure de la révolte, suivie par Simmons qui permet aux Charnaysiennes de recoller au score 78-77 à 50 secondes de la fin. Malheureusement, une mauvaise organisation face au panier alors qu’elles avaient le match en main et une tentative ratée d’Amukamara à 3 points sur le buzzer empêcheront les Charnaysiennes de réaliser le hold-up qu’elles méritaient. Score final 79-77.

Montpellier monte d’une place au classement (6ème), tandis que Charnay reste à la 11ème place.

 

David Delecroix

Photo d'accueil : capture d'écran Youtube LFB