mardi 20 avril 2021

 

Communiqué :

Plusieurs associations environnementales dont Canopée, Autun Morvan Ecologie, SOS-Forêts France et Adret Morvan appellent à une manifestation à Paris le 1er mars afin de protester contre la non-prise en compte des propositions de la Conférence Citoyenne pour le Climat en faveur de la forêt.

Ces propositions visaient à renforcer le rôle des forêts dans la lutte contre le changement climatique, l'encadrement plus strict des coupes rases, l'incitation à utiliser la régénération naturelle plutôt que les plantations, ou encore la revalorisation des missions de service public de l'ONF. Directement concernées, les associations régionales mobilisent également pour la sauvegarde du massif du Morvan, objet d'un enrésinement massif depuis 50 ans.

Un rapport missionné par le gouvernement et rédigé par Anne-Laure Cattelot apportait pourtant, en 2020, de nouvelles pistes favorables à une nouvelle approche plus protectrice de la forêt et de ses multiples apports environnementaux. Mais, dans le même temps, les actes du gouvernement continuent à privilégier la sylviculture et l'exploitation industrielle de la forêt (coupes rases, plantations et enrésinements massifs, en particulier dans le Morvan, augmentation inquiétante des prélèvements de bois pour l'utilisation énergétique). Dans le même temps, le service public des forêts qu'est l'ONF est progressivement privé de ses moyens financiers et humains (baisse de 40% des effectifs en 3 décennies), privatisé par secteurs, orienté vers une gestion productiviste au détriment des missions régaliennes et environnementales.

EELV a depuis longtemps fait de nombreuses propositions afin de protéger toutes les fonctions environnementales de la forêt : rôle capital dans la lutte contre le changement climatique avec sa fonction puits de carbone et préservation de la biodiversité. Rôle social et économique également. En effet, la filière bois est créatrice d’emplois locaux. Notre responsabilité est de concilier écologie et économie en accompagnement l’évolution des pratiques vers une gestion écologique de nos forêts soucieuse des cycles de vie et du renouvellement des peuplements.

Claire Mallard, secrétaire régionale EELV Bourgogne

Nathalie Charvy, Porte parole EELV Bourgogne

 

AGRICULTURE : Marie-Guite Dufay défend «une PAC ambitieuse et vertueuse»

« La Bourgogne-Franche-Comté est la région la plus rurale de France. Nous avons des zones en grandes difficultés qui n’ont jamais été prises en considération. Cet état de fait doit changer, pour que la PAC puisse répondre aux grands défis agricoles », déclare la présidente du Conseil régional.

SAÔNE-ET-LOIRE - Politique : Olivier Damien, coordonateur départemental de l'Avenir Français

AVENIR FRANCAIS 71.jpg
Aujourd'hui à Paris, en présence de Marine Le Pen, il est procédé au lancement d'un nouveau parti gaulliste « L'Avenir Français ». Il rassemble des dissidents de Debout la France et entend être présent aux prochaines élections régionales et départementales.

LIBRE EXPRESSION : « Faut-il sauver Pierre & Vacances ? » s’interroge EcologicAction 71

Le groupe est le porteur de projet du Center Parc du Rousset.

CONSEIL MUNICIPAL DE MÂCON - Budget : « Alors, Mâcon la ville aimée ?... les Mâconnais ont besoin de preuves »

Eve Comtet-Sorabella, cheffe de file du groupe Mâcon citoyens, a largement critiqué les orientations budgétaires lundi soir après la présentation du rapport d'orientation budgétaire. « Quand les villes socialistes et communistes font ce que nous faisons, c'est bien, pas quand c'est une ville de droite... » a répondu le Maire.