jeudi 22 avril 2021

Communiqué de La République en Marche (LREM) de Saône-et-Loire

Mesurer, c’est évaluer.

Et le baromètre des résultats de l’action publique, lancé en janvier par Amélie de Montchalin, ministre de la Transformation et de la fonction publique, s’y prête particulièrement. Il permet de voir l’état d’avancement des 25 réformes prioritaires menées par le gouvernement, territoire par territoire, avec d’une part la situation en 2017, celle de 2020, et enfin les objectifs visés pour l’horizon 2022 !

Opération de « transparence »

Une première : aucun gouvernement ne l’a fait auparavant !

Tout citoyen qui le souhaite peut maintenant prendre connaissance de ces trois informations pour 25 premières politiques prioritaires publiées.

Du nombre de kilomètres de pistes cyclables au nombre de Pass culture distribués en passant par l'état d'avancement du plan très haut débit ou le nombre de sans domicile fixe accédant à un logement social ...

Ce baromètre de suivi de la mise en place des politiques gouvernementales permet d'évaluer, au niveau national, régional et départemental, l'avancée des réformes prioritaires.

Vous pouvez donc retrouver tous les renseignements de votre département, de votre région et voir les résultats près de chez vous.

Vous trouverez également des pages pour s’informer et pour bénéficier de ces politiques.

Pour accéder au baromètre :

https://www.gouvernement.fr/les-actions-du-gouvernement

Toutes les données sont disponibles en «opendata » pour permettre à chacun de les utiliser.

Le baromètre sera actualisé et enrichi de nouvelles politiques chaque trimestre.

Les résultats et objectifs de l'action publique sont présentés dans huit thématiques clefs de la vie quotidienne :

1. Transition écologique

2. Economie-Emploi

3. Santé- famille- Handicap

4. Education

5. Sécurité

6. Culture

7. Service public et territoires

8. Logement

Pour continuer d’améliorer les résultats de ce tableau de bord, qui sera actualisé chaque trimestre, et « atteindre le dernier kilomètre de l’action publique », la ministre a démarré un « tour de France des résultats ».

Au rythme d’un département par semaine, ces déplacements permettront de mettre autour de la table tous les acteurs de l’action publique, et notamment les collectivités, afin de « faire le diagnostic précis de ce qui ne marche pas assez bien, valoriser ce qui a bien progressé, et s’assurer que personne n’est laissé au bord du chemin et qu’aucun territoire n’est oublié ».

Philippe EXERTIER, référent La République en Marche espère une visite de la Ministre en Saône & Loire dès que la situation le permettra.

 

Les annonces d’Emmanuel Macron sur la sécurité, «un plan de communication destiné à cacher un échec sans précédent»

Membre de l'Avenir Français et colistier de Julien Odoul (Rassemblement National), Olivier Damien, ancien commissaire divisionnaire de police, analyse les annonces d'effectifs supplémentaires de police en Bourgogne-Franche-Comté faites par le président de la République.

MÂCON : La Coordination StopLoiSécuritéGlobale alerte encore et toujours sur la loi, qui vient d'être votée

Les représentants des organisations membres de la Coordination Mâconnaise StopLoiSécuritéGlobale ont tenu une conférence de presse ce mardi après-midi au kiosque de l'Esplanade Lamartine. Ils dénoncent de potentielles dérives autoritaires. 

AGRICULTURE : Marie-Guite Dufay défend «une PAC ambitieuse et vertueuse»

« La Bourgogne-Franche-Comté est la région la plus rurale de France. Nous avons des zones en grandes difficultés qui n’ont jamais été prises en considération. Cet état de fait doit changer, pour que la PAC puisse répondre aux grands défis agricoles », déclare la présidente du Conseil régional.

SAÔNE-ET-LOIRE - Politique : Olivier Damien, coordonateur départemental de l'Avenir Français

AVENIR FRANCAIS 71.jpg
Aujourd'hui à Paris, en présence de Marine Le Pen, il est procédé au lancement d'un nouveau parti gaulliste « L'Avenir Français ». Il rassemble des dissidents de Debout la France et entend être présent aux prochaines élections régionales et départementales.

LIBRE EXPRESSION : « Faut-il sauver Pierre & Vacances ? » s’interroge EcologicAction 71

Le groupe est le porteur de projet du Center Parc du Rousset.

CONSEIL MUNICIPAL DE MÂCON - Budget : « Alors, Mâcon la ville aimée ?... les Mâconnais ont besoin de preuves »

Eve Comtet-Sorabella, cheffe de file du groupe Mâcon citoyens, a largement critiqué les orientations budgétaires lundi soir après la présentation du rapport d'orientation budgétaire. « Quand les villes socialistes et communistes font ce que nous faisons, c'est bien, pas quand c'est une ville de droite... » a répondu le Maire.