vendredi 6 août 2021

 REM_MATH_CBBS.jpg

Le match vu par le speaker - la chronique de Rémy Mathuriau, à dévorer d'un bloc… et sans modération !

 

Astérix en Armorique (comme le chantait si bien Joe Dassin, qui est le meilleur des thés indiens) : L’Armorique, l’Armorique je veux l’avoir, et je l’aurai. Chanson certainement fredonnée hier soir par Matthieu Chauvet, le coach charnaysien. Sacré Matthieu !

Astérix en Bourgogne

Ça va faire du bruit dans Landerneau. Cette expression bretonno-bretonne daterait de la fin du XVIIIe siècle, à l’occasion du remariage d’une veuve de la ville bretonne. Juste avant qu’elle ne se remarie, ses amis et connaissances se seraient rassemblés dans les rues en hurlant, en sonnant des cloches et en tapant sur des casseroles pour éloigner l’esprit du défunt qui aurait pu être jaloux. C’est donc à l’annonce de cet événement que les habitants auraient pris pour habitude de dire qu’il y aurait "du bruit dans Landerneau". Au fil du temps, ceci s’est appliqué à tout type d’événement susceptible d’éveiller la curiosité. Merci Rémyx pour cette info, datant certes, mais tellement utile à tous ceux qui pensent encore que les pommes poussent dans des cagettes sur les marchés. Rémyx, le ministère de la Culture te tend les bras. Ouais, en même temps on a déjà vu pire.

Le Landerneau Bretagne Basket, disais-je, évolue en Ligue Féminine depuis peu, et est monté à ce niveau juste la saison avant que le Cbbs n’atteigne ce qu’il y a de plus haut en basket féminin français. Très jeune club liguée, et participant à l’EuroCup cette saison.

Bref, encore une fois, du lourd, du sérieux et pas de la poudre de perlimpinpin. Mais au vu des résultats des trois derniers matchs des Pinkies, tout est possible. Et après s’être faites étrillées lors du dernier match, les Bretonnes arrivent donc au Cosec le glaive entre les dents (et Eve). Oui Bof !

Deux parrains de match ce soir. Immo de France, ainsi qu’Espace Mâconnais Val de Saône. Deux domaines pour le concours des pronostix, celui du Capucin de Solutré, et celui de Chataignier-Durant de Juliénas. Mercix à tous pour vos soutiens. Toujours pas de publix dans les gradins toujours aussi vides que les cafés-restaurants. Courage à vous. Une poignée de personnes présentes. Le président du Cbbs, Foifix est là. Son vice-président, Yourix aussi. N’oublions pas le grec Nikos qui s’occupe des partenaires, ni la serpette helvète Céline, en charge du développement. Tout le monde est là. Avosrangfix. J’imagine les supporters qui doivent être devant leurs écrans, ordix, tablettes ou téléphone, en train de trépigner que ce match, ô combien important, démarre (de Bourgogne).

Astérix en Franche-Comté

Après la présentation des joueuses, non par Ordralfabétix, mais plutôt par Ordrenumérix, coup de sifflet arbitral, et c’est partix pour quarante de minutes de basket. Vionise est laissée au repos, suite à une épaule en vrac. En moins de trente secondes, la meneuse équipedefranco-charnaysienne, chipe la balle orange, et s’en va seule tirer à 3 points. Et comme elle aime aussi les nombres pairs, elle y retourne tout de suite pour un 2 points.

Suite à la première faute bretonne, Promise met ses deux lancers-francs. La germano-bretonne Luisa Geiselsoder, bien secondée par Virginie Bremont, et Myriam Djekoundadé font basculer le score coté landernéen (7-8). Ah bon !! Même pas peur. Mais le collectif charnaysien passe un 7-0 aux bretonnes, en moins de temps qu’il n’en faut pour en faire tout un fromage, quand Mozart est là. Du coup, le coach breton, Stéphane Leite, prend un temps-mort, et en profite pour régler l’allumage de ses protégées à l’aide d’un petit tournevix. Cette petite révision porte ses fruix, puisqu’elles se remettent en marche, et la bretonno-roumaine ne se gêne pas pour jeter un 3 points, à une poignée de secondes du buzzer (18-19). Bien, bien ! Faut que tout ça se mette en place.

La mini-pause passe vite, Pinkyx, la mascotte en profite pour faire le show sur le parquet. Et c’est repartix mon Kikix. Meighan Simmons entame son festival à 3 points (5 au total). Mais la Bretonne Marie Butard ne l’entend pas de cette oreille, et lui répond sèchement. Les Landernéennes tiennent la route. Olivia met ses deux lancers-francs, puis Alena Hanuzova met ses deux lancers-francs, puis Sixtine Macquet met ses deux lancers-francs, puis ... Non ! Stop ! Les lancers-francs ça suffix. Meighan marque 2+ 3 points (30-28). Les Pinkies ne lâchent rien (de rien, comme Edith Piaf). Les landernéennes encore moins. L’écart au score est au maxi de deux points.

Tonnerre de Brest, les Bretonnes ne larguent pas les amarres, et n’arrivent pas à prendre le large, ce qui est dommage pour des voisines de l’océan. Comme les joueuses de La Roche Vendée leur ont expliqué les règles du jeu du fonctionnaire, et qu’elles ont le goûdurix, elles font les statues pendant quatre minutes. Les Charnaysiennes qui elles, ne veulent pas prendre un coupdetrix s’en donnent à cœur joie. Cap’taine Lezin réussit ses lancers-francs, alors que Mikaela et Meighan enquillent les 3 points. Un (8-0) dans la vue, en moins de temps qu’il n’en faut à un Pékinois pour choper une anchine de poitrine. Ch’tit panier à 2 points pour Landerneau, et bippe, ça buzze (42-34). Huit points, vous pouvez compter.

Astérix en Bourgogne-Franche-Comté

Quinze minutes de repos réglementaire et obligatoire, pendant lesquelles chacun y va de sa rasade de potionmagix préférée. Mais pas celle d’un alambix. Faut être sérieux !

Astérix en Saône-et-Loire

Allez, on attaque la seconde mi-temps. La météo Pinkiesque est au beaufix, et pas du tout électrix. D’entrée de jeu, Gabriela Marginean met son 3 points. Les protégées de Matthieu continuent leur travail défensif comme elles savent faire (à cheval). Méfiantes comme pas deux, elles entretiennent un écart suffisant. Les Finistériennes ont du mal à aller au panier, tant la défense charnaysienne est efficace. Les réussites sont sporadix. Et pendant ce temps-là, les aiguilles du tableau de marque s’égrènent (de soja) lentement, seconde par seconde. Tix, tac, tix tac.. Les Charnaysiennes continuent leur travail de sape, et c’est Meighan qui propulse un missile parquet-panier à une poignée de secondes de la fin de ce troisième 1⁄4 temps. Missile qui tape le bord du cercle, avant de repartir à la verticale et de rentrer dans le filet qui ne bronche pas. Et zou, 3 points sur le buzzer. Magnifix ! (59-42). + 17, ça cause.

Astérix à Charnay

On ne traine pas. La soupe est chaude, faut la manger. Il reste 600 secondes aux bretonnes afin de renverser la vapeur. C’est ce que doit se dire Virginie Bremont en réussissant son 3 points. Les Landernéennes reviennent à -10 (59-49), malgré quatre points consécutifs de Sixtine. Mais Meighan décide de réactualiser tout ça, et met ses derniers trois points dans le filet adverse, en moins de temps qu’il n’en faut à un vendeur de poissons pour se les cailler. (64-51)+13, il reste moins de sept minutes de jeu. Trois minutes se passent sans qu’une des deux équipes ne marquent. Ça tente, ça tire, ça essaye, ça titille, mais rien ne rentre. Comme si un petit malin avait collé du Cellofrais sur les paniers. Il reste trois minutes au chrono. Le match serait-il plié ? A mon avix, oui.

L’auteur du Cellofrais est démasqué (des Marans), et condamné à l’ôter (au jasmin). Du coup, Mikaela marque 2 points, avant que Promise ne mette l’ultime 3 points du Cbbs. C’est magix. Les Bretonnes, ne voulant pas perdre le point-avérage, en profitent pour mettre sept points de suite. Fin de cette troisième victoire de suite sur le score de (69-60). 8 paniers primés, quelle réussite. Qu’elle est belle. Le ban bourguignon retentit encore une fois dans le Cosec. Ça fait chaud aux peu de personnes présentes. Merci les filles !

 

Prochain match à domicile : Les Pinkies recevront Charleville Mézières dimanche 28 mars même endroit, à 15 h 30. Et ce samedi 1⁄4 de finale de Coupe de France à Montpellier.

Duel des scoreuses : Meighane 23, Promise 13, Mikaela 10, Olivia 11, Sixtine 10, Prescillia 2, Vionise, Coralie, Jessica, et Marianne pour le CBBS. Bremont 9, Butard 4, Djekoundadé 4, Naigre 4, Geiselsoder 18, Kalu 5, Marginean 12, Hanuzova 4,puis Limouzin,et Mosengo-Masa pour Landerneau.

Plus d’infos sur le site Cbbs.fr et les réseaux sociaux

Rémy Mathuriau

Photo : Rémy Mathuriau en 2019 ©Jordan Ravinet

BASKET - Elan Chalon : C'est fini pour le président Dominique Juillot

L’emblématique président de l’Elan Chalon s’est confié ce mardi matin en conférence de presse.

BASKET (LFB) : Sixtine Macquet, de Charnay aux terres bretonnes

Après trois saisons au CBBS, une belle progression et de jolis souvenirs, la joueuse quitte son club de cœur pour une nouvelle aventure, à l’autre bout de la France. À 21 ans, la poste 4-5 rejoint en effet le Finistère et l’équipe du Landerneau Bretagne Basket. Entretien.

BASKET - CBBS vs Charleville : Les Flammes sans flamme lorsque les Pinkies s’enflamment

Le match vu par le speaker - la chronique de Rémy Mathuriau, à dévorer d'un bloc… et sans modération !

BASKET (LFB) : La remontada des Pinkies pour la der de la saison

On savait que les Charnaysiennes avaient de la ressource… Elles l’ont encore montrée ce soir face à Charleville pour clore cette saison éprouvante de la plus belle des manières…

BASKET - CBBS vs Asvel : Les Pinkies ont failli faire valser les Tangos de Bourges Basket

Le match vu par le speaker - la chronique de Rémy Mathuriau, à dévorer d'un bloc… et sans modération !

BASKET (LFB) : Les Pinkies proches de l’exploit face à Bourges !

Trois jours après leur victoire à Saint-Amand, synonyme de maintien en LFB la saison prochaine, les Pinkies et leur coach Matthieu Chauvet avaient à cœur de montrer de belles choses et de jouer sans complexe face au numéro 1 du championnat, le Tango Bourges Basket.

BASKET - CBBS : Jean-François Jaillet : « Le maintien ? Une fierté pour tout le club »

Au lendemain de la victoire à Saint-Amand et du maintien de son équipe en LFB, c’est un président heureux, détendu et soulagé qui a répondu aux questions de macon-infos…

BASKET (LFB) : Charnay assure son maintien parmi l'élite !

Ce déplacement en terre nordiste, face à un adversaire direct pour le maintien en LFB, était le match à gagner pour assurer la place du CBBS parmi l’élite la saison prochaine. Au bout du suspense, les joueuses de Mathieu Chauvet ont fait le job.

BASKET - CBBS vs Asvel : Inouï, les Pinkies battent à plate couture les Lionnes de l’Asvel…

Le match vu par le speaker - la chronique de Rémy Mathuriau, à dévorer d'un bloc… et sans modération !

BASKET (LFB) : Face à l’Asvel, la marche était trop haute pour le CBBS

Lancé dans le sprint final et la course au maintien, le CBBS recevait ce mercredi soir l’Asvel. Un adversaire du Top 4 qui n’a laissé aucune chance aux Charnaysiennes…

BASKET (NM2) : Une deuxième saison blanche pour l’ESPM

Basket_ESPMvsJOEUF_10102020_JR_0045.jpg
Le 10 octobre dernier, Prissé remportait son match face à Jœuf, la quatrième victoire de la saison (notre photo d’accueil), la dernière aussi. Depuis, le championnat est à l’arrêt. Et vendredi, la FFBB a confirmé une décision aussi attendue que frustrante : l’arrêt définitif des compétitions amateurs. Entretien avec Jean-Philippe Lachaize, le président des Tangos.

BASKET - Coupe de France : Le CBBS aux portes de l’exploit

BASKET coupe CBBS montpellier.JPG
Les Charnaysiennes se déplaçaient à Montpellier ce samedi soir pour leur quart de finale de Coupe de France. Et jusqu’au bout, jusqu’au terme de la prolongation, les Pinkies ont tout donné. Héroïques et sans regret.

BASKET - Charnay vs Landerneau : Et un, et deux, et trois victoires d’affilée (de panier de basket)

REM_MATH_CBBS.jpg
Le match vu par le speaker - la chronique de Rémy Mathuriau, à dévorer d'un bloc… et sans modération !

BASKET - Charnay vs Villeneuve d'Ascq : A contrario des éléphants d'Afrique, les Pinkies retrouvent leur défense

REM_MATH_CBBS.jpg
On refait le match avec Rémy Mathuriau. La chronique du speaker, à dévorer d'une traite !

BASKET (LFB) : Charnay a retrouvé son identité

BASKET cbbs villeneuve 2021 46.jpg
Après quatre défaites consécutives, le CBBS recevait ce mercredi soir Villeneuve d’Ascq avec la volonté de s’offrir un bol d’air, mais aussi et surtout de faire oublier sa dernière prestation à domicile et de retrouver une assise défensive. Et c’est réussi !

BASKET - Charnay vs Tarbes : Comme les éléphants d’Afrique, le CBBS manque de défense

REM_MATH_CBBS.jpg
On refait le match avec Rémy Mathuriau. La chronique du speaker, à dévorer d'une traite !



BASKET - CBBS (LFB) : Charnay a mal à sa défense

BASKET cbbs tarbes LFB 2021 44.jpg
Jusqu’à ce soir, Tarbes avait plutôt bien réussi aux Charnaysiennes… Jusqu’à ce soir seulement. Pour ce premier match de la phase retour, le CBBS s’incline largement sur son parquet face à un concurrent direct pour le maintien…