jeudi 6 mai 2021

STEPHANIE MODDE BFC.jpg

Communiqué

Le 11 mars 2011, la centrale nucléaire de Fukushima-Daichii était endommagée par le tsunami qui a atteint les côtes japonaises. Un bilan terrible, une région entière interdite à la population, une centrale difficile à démanteler, l’eau du Pacifique polluée pour longtemps et un coût économique faramineux à la charge de la population japonaise…Après Three Mile Island ( (28 mars 1979) et Tchernoby (26 avril 1986) , c’est la troisième catastrophe nucléaire d’ampleur que nous supportons.

Le risque d’accident nucléaire est partout. Aucune centrale n’est à l’abri d’un problème technique, d’une erreur humaine, d’un acte de terrorisme ou d’un événement climatique. Surtout depuis que la question de la prolongation de la durée de vie des réacteurs  au delà de 40 années de fonctionnement se pose.

Alors à celles et ceux qui soutiennent le nucléaire comme le graal d’une énergie propre et décarbonée, nous leur rappelons que lutter à la fois contre le changement climatique et sécuriser les populations, c’est évidemment possible. La transition énergétique vers un modèle « sans fossile ni fissile » implique une réorientation massive des investissements d’une filière extrêmement coûteuse vers l’isolation des bâtiments et les économies d’énergies et le développement de filières d’excellence autour de la décontamination, du démantèlement et des énergies renouvelables. 

Stéphanie Modde rappelle que « La Région Bourgogne Franche-Comté est exposée au risque nucléaire de part sa proximité avec la Centrale de Belleville dans le Cher et la Centrale du Bugey dans l’Ain. Notre responsabilité est de protéger les populations, en affrontant cette réalité et en arrêtant de nier cette évidence. »

Pour protéger l’emploi des personnes qui dépendent du nucléaire, et ils sont nombreux en Bourgogne-Franche-Comté, et protéger les populations environnantes, les écologistes proposent un contrat de Plan entre l’Etat et les Régions, avec en pilote la Région BOFC, pour maîtriser les techniques de démantèlement, de décontamination et de reconversion. 

Un contrat de plan qui ne saurait exister sans être assorti d’un volet social à la hauteur des enjeux, qui ouvre la discussion avec les travailleurs du nucléaire en leur proposant une reconversion professionnelle durable de qualité et notamment la reconversion dans le secteur des énergies renouvelables.

Stéphanie Modde, tête de liste régionale des écologistes et solidaires

 

 

ELECTIONS DEPARTEMENTALES : Jean-Patrick Courtois et Christine Robin candidats du « quotidien des gens » sur Mâcon 1

C'est à Sancé, commune du nouveau maire Gilles Jondet, que les deux candidats et leurs remplaçants ont officialisé leur engagement.

RÉGIONALES : Avec Julien Odoul (RN) président, les subventions à l'éolien arrêtées et reverser à la protection de la biodiversité

Les candidats du Rassemblement National ont planté des arbres contre les éoliennes ce dimanche.

ÉLECTIONS DÉPARTEMENTALES : Claude Cannet et Hervé Reynaud candidats pour Mâcon 2, avec Sabrina Gelin et Jean Payebien

Claude Cannet est actuellement 2ème vice-présidente du Conseil départemental en charge des affaires sociales, du 5e risque, des seniors, des personnes handicapées et des offres de soins ; Hervé Reynaud est conseiller départemental en charge de la Culture et du Patrimoine. Ils seront donc candidat à leur succession (groupe Majorité départementale d'André Accary).

RÉGIONALES : «Une page se tourne pour les Républicains de la Nièvre» lancent Lucie Leclerc et Gilles Platret

« à nous d’écrire le chapitre suivant à l’encre de nos convictions ! »

ELECTIONS DEPARTEMENTALES : La gauche en piste pour Mâcon 1 et 2

Les deux binômes titulaires et suppléants de la liste nommée « Changeons d'air ! » se sont présentés cet après-midi au cours d'une conférence de presse. Mise à jour : ce qu'ils vont défendre

RÉGIONALES : «Rumeur d’accord entre DLF et LR en Bourgogne Franche-Comté» s'inquiète l'Avenir français

Rappelons que l'Avenir français en Saône-et-Loire est représenté par Olivier Damien, tête de liste 71 pour le RN emmené par Julien Odoul en Bourgogne Franche-Comté

RÉGIONALES - Stéphane Guiguet (PS) : « Le travail accompli n'a jamais été mis en valeur dans la constitution de la liste »

Mâcon Infos - Le Web Journal du Mâconnais - LYCÉES : Stéphane Guiguet  annonce « plus d'isolation thermique et plus de photovoltaïque »
Démissionnaire de son mandat de vice-président du Conseil régional à deux mois des élections, Stéphane Guiguet, joint par macon-infos, en dit un peu plus sur les raisons de sa décision.

POLITIQUE : Stéphane Guiguet (PS) démissionne de son mandat de vice-président du Conseil régional

Mâcon Infos - Le Web Journal du Mâconnais - LYCÉES : Stéphane Guiguet  annonce « plus d'isolation thermique et plus de photovoltaïque »
Le Mâconnais, actuel vice-président en charge des lycées et de l'apprentissage, claque la porte, dénonçant « des pratiques d'un autre âge » quant à l'élaboration de la liste conduite par Marie-Guite Dufay. Un véritable pavé dans la marre...

RÉGIONALES EN BOURGOGNE-FRANCHE COMTÉ : « Votez utile, votez RN » lance Julien Odoul

Julien Odoul a présenté ce matin, en conférence de presse à Mâcon, les 3 premiers noms qui figurent sur la liste Saône-et-Loire. L'occasion aussi de planter les premières banderilles à ses deux principaux adversaires, Marie-Guite Dufay et Gilles Platret. « Le bal des tartuffes a commencé » a-t-il ouvert...

Les annonces d’Emmanuel Macron sur la sécurité, «un plan de communication destiné à cacher un échec sans précédent»

Membre de l'Avenir Français et colistier de Julien Odoul (Rassemblement National), Olivier Damien, ancien commissaire divisionnaire de police, analyse les annonces d'effectifs supplémentaires de police en Bourgogne-Franche-Comté faites par le président de la République.

MÂCON : La Coordination StopLoiSécuritéGlobale alerte encore et toujours sur la loi, qui vient d'être votée

Les représentants des organisations membres de la Coordination Mâconnaise StopLoiSécuritéGlobale ont tenu une conférence de presse ce mardi après-midi au kiosque de l'Esplanade Lamartine. Ils dénoncent de potentielles dérives autoritaires. 

AGRICULTURE : Marie-Guite Dufay défend «une PAC ambitieuse et vertueuse»

« La Bourgogne-Franche-Comté est la région la plus rurale de France. Nous avons des zones en grandes difficultés qui n’ont jamais été prises en considération. Cet état de fait doit changer, pour que la PAC puisse répondre aux grands défis agricoles », déclare la présidente du Conseil régional.