FONDtr2

 

 

samedi 31 juillet 2021

PetrBudget230321 (2).JPG

Le comité syndical du Pole d'Équilibre Territorial et Rural (PETR) s'est réuni mardi soir à la salle de la Verchère.

 

La réunion était largement consacrée à l'examen des comptes administratifs et du budget primitif. Les élus ont validé les 12 rapports présentés.

Le budget primitif 2021 du PETR Mâconnais Sud Bourgogne est le 4ème budget porté par le PETR Mâconnais Sud Bourgogne. 

Globalement, les postes de dépenses de fonctionnement sont en diminution constante depuis 2019 : 1.181.405 € en 2019, 1.042.647 € en 2020 et 892.422 € pour 2021.

Les charges à caractère général sont en forte baisse puisqu’elles sont passées d’environ 341.000 € en 2019 et 2020 à 264.800 € pour 2021, soit une diminution de plus de 22%. Cette baisse s’explique par un ajustement du budget sur les dépenses réelles, compte tenu de l’expérience acquise depuis la création du PETR au second semestre 2017.

Le principal poste budgétaire reste l’article 611, contrats de prestations de services, pour un montant de 90.000 €, en raison de la mise en oeuvre du service public de l’efficacité énergétique Effilogis-maison individuelle, en lien avec le Conseil Régional de Bourgogne Franche-Comté : le PETR devra en effet verser 20% du coût des audits et assistances à maîtrise d’ouvrage au profit des particuliers.

Les lignes budgétaires les plus importantes concernent ensuite la communication (6 231 annonces et insertions pour 35.000 € et 6236 catalogues et imprimés pour 30.000 €, en baisse toutefois de 15.000 € au total par rapport à 2020) car c’est un outil indispensable à la mise en oeuvre des politiques de conseil et de sensibilisation menées par le PETR.

Les charges de personnel passent de 470.276 € en 2020 à 482.953 € en 2021 essentiellement en raison de la revalorisation automatique des échelons, la création du complément indemnitaire annuel et le projet de recrutement d’un jeune en service civique pour la concertation ScoT.

Les recettes de fonctionnement sont moins importantes du fait de la baisse du niveau de cotisation des EPCI, de 4 à 3 € par habitant et par an, soit au total une diminution de 113.805 € et de la fin des subventions de l’ADEME pour les postes de rénovation énergétique de l’habitat (45.000 €). De même, la DGD urbanisme a été versée par l’État en 2020 pour financer le SCoT (38 000 € prévus et 45.000 € effectifs), mais ne fera l’objet d’un nouveau versement qu’au moment où le SCoT sera arrêté (en 2022).

Les principaux investissements du PETR concernent désormais l’élaboration du SCoT puisque le travail de mise en valeur de l’art roman est terminé. Pour cette action, 185.462,40 € figurent en report, ce qui correspond à ce qu’il reste à régler aux bureaux d’études.

Des études complémentaires pourraient être réalisées le cas échéant pour un total d’environ 54.000 € sur des thèmes spécifiques.

25.000 € sont destinés à acquérir du matériel informatique supplémentaire, en particulier des tablettes afin d’accompagner des ateliers de lutte contre l’illectronisme et de permettre de démultiplier les outils de la concertation SCoT.

Le Comité syndical, après en avoir délibéré, approuve le budget primitif 2021.

Parmi les points d'information évoqués en fin de séance, citons : l'atelier des territoires qui a pour but de donner des pistes d’actions pour répondre à la problématique de l’impact du changement climatique sur l’agriculture, la forêt, les paysages. C’est un travail financé par l’Etat (à hauteur de 400 000 € pour 2 territoires de Bourgogne-Franche-Comté) demandant la participation des acteurs locaux, en particulier les élus.

Une première session a été organisée les 16 et 17 février 2021. Il s’agissait de prendre connaissance des réalités du territoire et des actions en cours. La deuxième session est prévue le 28 avril. Il s’agira d’approfondir les actions qui pourront être menées dans les domaines de la viticulture, l’élevage, la gestion de l’eau, la forêt. La participation des élus locaux est indispensable pour que le territoire profite de ce travail.

Enfin, dernier point abordé : celui des subventions régionales pour accompagner la transformation numérique des collectivités. La Région Bourgogne Franche Comté ouvre un nouveau règlement d'intervention (RI) afin de soutenir les collectivités qui souhaitent s’engager en matière de numérique en répondant à un besoin de modernisation de leurs outils informatiques. Ce RI est ouvert aux communes de moins de 1000 habitants.

 M.A.

 

PetrBudget230321 (1).JPG

Photos : M.A.

PetrBudget230321 (3).JPG

 PetrBudget230321 (4).JPG

Christine Robin, présidente du PETR, & Benoît Langard, directeur

EDITO : Les non-vaccinés ont-ils encore le droit de l’être, et surtout d’être respectés en tant que tels ?

Dans le concert médiatique quasi unanime qui fait des non-vaccinés des anti-vax dangereux et irresponsables, quelques mots pour leur défense.

MACONNAIS SUD BOURGOGNE - Transition écologique des Territoires : le PETR en 1ère ligne

La Présidente du PETR, Christine Robin, accueillait la 2ème la deuxième édition des Ateliers du Territoire ce mercredi à la salle Ballard de Charnay. Dans cette séance de travail avec tous les acteurs locaux, l’adaptation climatique de l'agriculture était au cœur des débats.

PRESSE : macon-infos recrute des correspondants dans tout le Mâconnais

LOGO_MI.jpg
L'été est là, la vie normale a repris ses droits. Tentez l'aventure de la presse en devenant correspondant local pour macon-infos.

MÂCONNAIS BEAUJOLAIS : Charles Lamboley nouveau président de l’office du tourisme Mâcon Sud Bourgogne

Directeur marketing et communication chez les Vignerons des Terres Secrètes à Prissé, Charles Lamboley prend la suite d’Isabelle Greuzard, viticultrice àLa Roche Vineuse (Le Châteaude la Greffière). Il a été élu par le Conseil d’administration réuni après l’assemblée générale ce mardi soir à Chasselas.

DEPARTEMENTALES : Pour Mâcon-1 et Mâcon-2, on savoure la victoire

Réunis en mairie de Mâcon pour la proclamation des résultats, les deux binômes de l'Union pour l'Avenir de la Saône-et-Loire – Majorité départementale victorieux ce soir ont savouré leur élection comme il se doit. Leurs déclarations.

LA ROCHE-VINEUSE : Randicap-solidaire 71 et les Mille Pattes marchent ensemble

Samedi après-midi, les associations Randicap-solidaire 71 et Mille Pattes se sont retrouvées sur les sentiers du Mâconnais. Une trentaine de participants et trois joëlettes étaient au départ du bois de la Lande de Nancelle.

PRISSÉ : L'ADMR se porte bien, malgré une année marquée par la crise sanitaire

Chevagny-les-Chevrières, Prissé, Davayé, Solutré Pouilly, Fuissé, Vergisson : L’association A.D.M.R. de Prissé a tenue son assemblée générale annuelle et ordinaire.

JOURNÉE MONDIALE SANS TABAC : Prenez soin de vous, laissez la cigarette et soignez vos blessures

L'hôpital de Mâcon participe, comme tous les ans, à la journée sans tabac ce 31 mai. À cette occasion, Valérie Adouard, infirmière au service tabacologie, et Amélie Duffeal, psychologue du même service, ont évoqué l'addiction au tabac pour macon-infos. 25,5% des Français sont addicts au tabac, qui est la cause de 75 000 morts par an en France...

EDITO : Mitterrand, 2 ans de présidence de la République à gauche, 12 ans on ne sait où

De belles et grandes chose ont été réalisées la première année de son élection, comme la retraite à 60 ans, la 5ème semaine de congés payés, la création de l'ISF, l'augmentation du SMIC. Et puis après ? On cherche, on cherche encore, et l'on trouve si peu.

VELORUTION EN MÂCONNAIS : Pour le 8 Mai, les cyclistes ont fait le pont !

Répondant à l’appel de l’association Mâcon Vélo en Ville (M2V), association pour la promotion de l’usage du vélo en ville qui revendique 300 adhérents, une centaine de cyclistes, dont de nombreuses familles, se sont retrouvés devant la mairie de Saint-Laurent pour la 8ème Vélorution.

LA ROCHE VINEUSE : Pour la ministre Elisabeth Moreno, l'égalité homme/femme passe aussi par l'entrepreneuriat féminin

C'est ce qu'est venu dire la ministre déléguée à l’Égalité entre les femmes et les hommes, à la Diversité et à l’Égalité des chances ce jeudi à La Roche Vineuse, à la rencontre des Entrepren'heureuses. 

MÂCON - DAVAYÉ : Bernard Delaye, une vie dédiée au vin de Bourgogne et d'ailleurs

Portrait d'un homme de passion, reconnu entre autres aujourd’hui pour être le président du concours des Grands vins de France à Mâcon, maintenu cette année grâce à une organisation parfaitement huilée.

PETR MÂCONNAIS SUD BOURGOGNE : Un budget primitif 2021 adopté sans polémique !

PetrBudget230321 (2).JPG
Le comité syndical du Pole d'Équilibre Territorial et Rural (PETR) s'est réuni mardi soir à la salle de la Verchère.

DAVAYÉ : VitiLab, un espace inédit dédié à la viticulture et au numérique au domaine Les Poncetys

Vitilab Davaye220321.jpg
Un lieu d’un nouveau genre va faire son apparition sur le site de Vinipôle Sud Bourgogne à Davayé : le VitiLab - Innovative Viticulture, espace dédié au numérique et à la robotique en viticulture.

CRISE SANITAIRE : L’union locale CGT de Mâcon soutient les personnels de la culture

Un an après la première décision gouvernementale de fermer les salles de spectacle, plus de soixante lieux culturels sont aujourd'hui occupés.

DAVAYÉ - Lycée Lucie Aubrac : Artisans du monde présente la face cachée de nos vêtements

Artisans du Monde.jpg
Maud, bénévole de l’association « Artisans du monde », est intervenue devant les élèves du club solidarité du lycée pour aborder les faces cachées de la confection d’un jean.

SAÔNE-ET-LOIRE : Sept médecins spécialistes déjà recrutés par le Département, une antenne renforcée à Pierreclos

SANTE centre de sante departemental 2 phase 2.jpg
André Accary a accueilli ce mardi matin son homologue de l’Yonne, Patrick Gendraud, pour une présentation du centre de santé départemental. L’occasion aussi de faire un point sur les objectifs, réalisés et à venir, dans le domaine de la santé…