BAKSTE basket landes cbbs.JPG

 

Après une défaite à Nantes où elles étaient retombées dans leur travers, les Charnaysiennes se déplaçaient ce soir sur le parquet de Basket landes, deuxième de LFB. Battues de 3 points au match aller, les Pinkies avaient une revanche à prendre. Et elles l’ont prise.

Dans cette rencontre où Basket Landes cherchait avant tout à consolider sa place en haut du classement et Charnay était en quête d’une victoire pour se rapprocher du maintien, le duel a tourné à l’avantage des filles de Matthieu Chauvet.

Après dix premières minutes très serrées (15-13 à la fin du premier quart temps), les Charnaysiennes ont pris l’eau en contre, en seulement quelques minutes dans le deuxième quart temps avec un moins 15 notamment. Mais les joueuses ont su rester soudées et revenir petit à petit poussant à la faute les Landaises pour rentrer aux vestiaires à la pause avec seulement cinq petits points de retard.

La seconde mi-temps s’annonce serrée entre deux équipes qui ne lâchent rien, Charnay montrant plus d’intensité sur ce qui fait sa force, le secteur défensif et les interceptions. À la 25ème minute de jeu, Charnay repasse même devant. La suite ? Un chassé croisé entre les deux équipes et un dernier quart temps à suspens (56-56 à la fin du troisième quart temps). Charnay et Basket Landes se tiennent à deux ou trois points lors des dix dernières minutes. Mais à une minute de la fin c’est Charnay qui est devant et Meighan Simmons (19 points ce soir) ne tremble pas au lancer franc. Le CBBS s’impose finalement 72 à 68 et s’offre une belle victoire dans la course au maintien.

À l’issue de la rencontre, Matthieu Chauvet était très content de la réaction de ses joueuses : « Après notre mauvaise prestation à Nantes, on devait surtout prendre une revanche sur nous mêmes. Dès le début de la rencontre, j’ai vu des attitudes positives, on a montré qu’on ne lâcherait rien, qu’on pouvait inverser la tendance et on le fera jusqu’au bout. On sait qu’on est dépendant de notre prestation défensive, on l’a encore vu ce soir. Après le début de deuxième quart temps difficile, on a su répondre présent au rebond défensif, être plus patient en attaque, et bien faire circuler le ballon. Cette victoire nous enlève une épine du pied. Maintenant, on le sait et je l’ai dit aux joueuses quel que soit le match et quel que soit l’adversaire, notre objectif est de gagner match après match en donnant le meilleur et sans complexe parce qu’on joue notre survie à chaque rencontre. »

Prochain rendez-vous pour le CBBS mercredi 31 mars à face avec la réception de l’Asvel, autre équipe du haut de tableau.  

D. C.