var _paq = window._paq = window._paq || []; /* tracker methods like "setCustomDimension" should be called before "trackPageView" */ _paq.push(['trackPageView']); _paq.push(['enableLinkTracking']); (function() { var u="https://maconinfos.matomo.cloud/"; _paq.push(['setTrackerUrl', u+'matomo.php']); _paq.push(['setSiteId', '1']); var d=document, g=d.createElement('script'), s=d.getElementsByTagName('script')[0]; g.async=true; g.src='//cdn.matomo.cloud/maconinfos.matomo.cloud/matomo.js'; s.parentNode.insertBefore(g,s); })(); Mâcon Infos - Le Web Journal du Mâconnais - MÂCON : 150 manifestants.es pour le climat cet après-midi

 

 

jeudi 1 décembre 2022

 

À l'appel de 13 organisations politiques et associatives, la marche pour le climat s'est déroulée ce samedi à Mâcon. Elle a lieu partout en France.

Les manifestants se sont retrouvés sur la place St-Pierre pour quelques interventions. Philippe Henri, écologiste, membre de EELV Mâcon, a évoqué tour à tour la catastrophe de la Roja et du torrent d'eau qui a tout emporté, les incendies qui a dévasté l'Amazonie, poumon de la terre, ravagé la Californie, ceux de l'Australie, suivis des inondations records, avec migration de troupeau de mygales qui parfois traversent des zones d'habitations. « La température moyenne en Europe est déjà supérieure de 2°C par rapport au XIXe siècle et les prévisions font état de 4°C au mieux pour la fin du siècle. Les scientifiques nous préviennent aussi que des régions entières du globe pourraient devenir inhabitables tellement il y fera chaud et humide. »

Et d'enchaîner sur le crédit carbone de la France : « Est-il acceptable que la France ait consommé le 17 mars le crédit carbone annuel qu'elle s'était engagée elle-même à respecter pour limiter le réchauffement planétaire ? (...) »

Présence à noter dans la manifestation de Stéphane Guiguet, vice-président du Conseil régional. « Le projet de loi n'est pas à la hauteur de l'enjeu. Sur la publicité et sur les délais, les choses à revoir. La date de 2030 est bien trop lointaine. On sent malheureusement que les lobbies ont repris le pouvoir. La convention citoyenne ne s'y est pas trompée en attribuant une note moyenne sur les six grandes thématiques de 3,8/10 ! Il n'y a pas de volonté politique. Le président devrait s'inspirer de la Région Bourgogne-Franche-Comté, qui éco-conditionne toutes ses aides financières. Marie-Guite Dufay est par ailleurs très engagée dans l'hydrogène. Là est la filière d'avenir pour sauver la planète. »

 

 

 

« Pourquoi manifester aujourd’hui ? » Philippe Henri a répondu :

 

« Parce que le projet de loi Climat et résilience proposé par le gouvernement est, a priori le dernier sur l’environnement de ce quinquennat, est très loin d’être à la hauteur des enjeux. Le Haut Conseil pour le Climat, un organe composé par des scientifiques et créé par le gouvernement lui-même, a considéré que l’État n’avait pas respecté ses engagements de réduction des émissions de GES et conclut que ce projet de loi “ne permettrait pas à la France de rattraper son retard dans la transition bas-carbone.” Le Conseil national de la transition écologique “s’inquiète de la baisse insuffisante des émissions de GES induite par cette loi et demande de mobiliser les moyens, leviers d’action et outils de politiques publiques nécessaires”.

 

Ces institutions ont également regretté le manque de transparence de l’étude d’impact fournie par le gouvernement, ainsi que le peu de temps qui leur était accordé pour rendre un avis.

 

Cette loi est censée être issue des travaux de la Convention Citoyenne sur le Climat et pourtant, les 150 citoyennes et citoyens qui la composent sont extrêmement critiques, sur ce projet de loi. A la question “dans quelle mesure les décisions du gouvernement relatives aux propositions de la Convention Citoyenne pour le Climat permettent-elles de s’approcher de l’objectif fixé ?”, les 150 ont donné au texte une note de 2,5 sur 10 !

 

Le projet de loi sera examiné par les députés à partir de lundi et jusqu’au 18 avril. Ils ont encore le pouvoir de lui donner l’ambition nécessaire pour nous permettre de lutter efficacement contre la crise climatique.

 

Aujourd’hui, nous sommes rassemblés pour leur dire ceci : “Relevez l’ambition de ce texte !” Nous devons à nos enfants, le droit de vivre sur une planète accueillante et qui pourra assurer à leur enfants, des conditions de vie agréables. Et pour ça, aujourd’hui, nous ne devons pas baisser les bras. »

 

 

 

Laurence Boubet, militante écologiste de longue date, membre d'ATTAC, a pris la parole pour indiquer quelques gestes citoyens à faire ‒ ou ne pas faire ! ‒ pour lutter contre le réchauffement climatique. « Éviter d'acheter sur Amazon. Un emploi créé à Amazon, ce sont six emplois détruits dans les commerces de moins de 250 salariés ; Si vous avez un smartphone, gardez-le le plus longtemps possible ; quittez le Crédit agricole, la BNP ou la Société générale si vous y êtes... ces banques ont augmenté de 30% en 2019 et 2020 leurs investissements dans les énergies fossiles ; ne conservez pas tous vos e-mails, c'est très consommateurs en énergie etc. »

 

 

 

Marine Pasquier a également pris la parole pour le Collectif Mâconnais Pesticides et Santé, saluant le récent soutien du Conseil constitutionnel pour les chartes associatives. « Il nous a donné raison, c'est un pas de plus, très important, dans le sens de la lutte contre l'utilisation des produits dangereux. »

 

 

 

Enfin, Henri Grenard, adhérent EELV Mâcon, a interpellé le député devant sa permanence : « Si nous sommes là dans la rue, c'est pour vous demander de prendre vos responsabilités dès lundi. (…) Vous devez améliorer très nettement la loi proposée. Il n'est pas admissible que toutes propositions des associations et députés soient rejetées, vous devez convaincre le gouvernement ! Nous voulons une loi climat pour aujourd'hui, pas pour demain ou après-demain. (…) »

 

 

Eric Prost, musicien et porte parole du Collectif Occupons Mâcon, a donné rendez-vous ce dimanche pour une manifestation pour la culture. Elle aura lieu sur l'esplanade du Breuil, en face du théâtre, à 15h.

 

 

Photos © Rodolphe Bretin

 

 

 

 

 

 

 

Les manifestants ont marché dans les rues du centre-ville, jusqu'à la préfecture

 

 

 

 

 

 

 

BOURGOGNE-FRANCHE-COMTÉ : Une table-ronde pour « penser l'oenotourisme de demain »

«Nous poursuivons une stratégie qui vise l’excellence afin de devenir l’une des régions pilotes», a déclaré Patrick Ayache, ce mardi 29 novembre, à la Maison régionale de l'innovation à Dijon.

MÂCON : Trottinette électrique, monoroue... comment bien circuler ?

La Sécurité Routière, service de la préfecture, distribue une plaquette dans tous les points de vente de trottinettes électriques afin d’informer les usagers, les futurs acheteurs, sur les règles claires pour un usage sécurisé.

MÂCON : Le Comptoir des Fers – Aubade inaugure sa nouvelle salle d'exposition et fête ses 40 ans

Rénovée du sol au plafond, la nouvelle salle d'exposition s'étale sur 800 mètres carrés. Un sasse d'entrée a également été aménagé. Publi-reportage : pleins feux sur cet espace rénové.

VARENNES-LES-MÂCON : Une belle progression et un bel anniversaire à Natur'Varennis

Clap de fin pour Natur'Varennis autour du verre de l'amitié offert dimanche soir par la municipalité de Varennes lès Mâcon, laquelle a renouvelé son soutien à ce festival qui met chaque année en lumière la commune sur le plan culturel.

MÂCON : Journées de la Solidarité à l’espace Carnot-Montrevel

Le collectif mâconnais « Forum de la Solidarité » depuis 1994 organise la semaine de la solidarité. Entre exposition, films, débats, ateliers, repas partagé à la MJC de l’Héritan, il est habitude de tenir les journées solidaires, vente d’objets divers au profit de causes humanitaires.

MÂCON : La 10e édition des enchères du cœur réunit 90 000 € !

Ce dimanche dès 14 heures, des gens se pressent à rejoindre la grande salle du conseil de la mairie jouxtant la salle Carnot-Montrevel...

St-Martin-Belle-Roche - Conférence sur la Saône : une grande dame

Invité par l’association Saint-Martin-Belle-Pierre, Marc Bonnetain, ancien technicien aux Voies Navigables de France a tenu une conférence sur la Saône ce samedi à la salle du Foyer Rural.

MÂCON : A l'espace culturel et de loisirs de Bioux, “Salon du fait main”, seconde édition

L’espace Culturel et de Loisirs de Bioux a organisé samedi toute la journée une deuxième édition du « Salon du fait main ». On y trouvait de la poterie, différents bijoux en origamis, en métal, en tissus, en émail, des bonnets , des écharpes. Ne pas omettre du crochet, des objets de décorations et bien d’autres, de quoi offrir un choix de cadeaux pour Noël.

MÂCON : Le diplôme du BTS est arrivé au lycée Lamartine

Samedi matin, le Lycée Lamartine a convié les anciens élèves titulaires du BTS session 2022 pour une remise de diplômes dans la pure tradition.

MÂCON : Les violences faites aux femmes dénoncées sur la place publique par Femmes solidaires

Constat glaçant, chiffres en hausse, la journée internationale de la lutte contre les violences faites aux femmes avait lieu hier. Ce matin, profitant du marché du samedi, les Femmes Solidaires de Mâcon ont tenu à informer les passants, femmes certes mais aussi et bien sûr les hommes sur ce fléau qui fait froid dans le dos.

MÂCON : L’heure de la remise des diplômes au lycée Ozanam

Ce samedi matin, les élèves des promotions 2022 se sont vus remettre leur diplôme obtenu en juin dernier.

LUTTE CONTRE LES VIOLENCES FAITES AUX FEMMES : Les gendarmes peuvent désormais prendre une plainte en dehors de la gendarmerie

L'annonce a été faite par Magali Haudegond, commandante auprès de la Direction générale de la gendarmerie nationale, marraine de la conférence événement à Matour, et par le commandant du groupement de gendarmerie de Saône-et-Loire Guillaume Dard. Une bonne chose dans un contexte de forte augmentation des violences intrafamiliales.

AFFAIRE CHEVENET : La FDSEA 71 et les JA 71 dénoncent les pratiques illégales de l'association L214

Les deux organisations agricoles ont déposé une motion lors de la session de la Chambre d'agriculture du 24 novembre. Elles demandent, entre autres, aux législateurs, de « protéger les agriculteurs qui sont les victimes faciles de pseudo "lanceurs d’alerte" ». En voici le contenu intégral

MÂCON - Vendanges de l’humour : Les jeunes talents en compétition

Le concours international des jeunes talents est le véritable cœur historique du Festival, qui fête ses 25 ans cette année.

MÂCON : Salon “Chocolat & Gourmandises” avec le Kiwanis et Mâcon Tendance.

Virginie De Battista, présidente de « Mâcon Tendance » rencontrait ce jour les organisateurs du salon chocolat et gourmandises qui se tiendra au Parc des expos les 3 et 4 décembre : à gauche Christophe Petit, Kiwanis Mâcon, responsable de l'organisation du salon et, à droite, Frédérick Magnien, président du club Kiwanis de Mâcon.