jeudi 6 mai 2021

Le GHT Bourgogne Méridionale reçoit 924 300€, dont 508 500€ pour l'hôpital de Mâcon. En Saône-et-Loire, la plus grosse enveloppe va à l'hôpital de Montceau-les-Mines.

 

Communiqué de l'ARS Bourgogne-Franche-Comté du 21 avril :

Investissements du quotidien :
31 millions d’euros pour les établissements de santé de la région


Après l’annonce le 9 mars par le Premier ministre, dans la Nièvre, du plan de relance pour l’investissement dans le système de santé, l’ARS délègue aux établissements de santé de la région une première enveloppe de 31 millions d’euros pour faire face à leurs besoins d’investissements du quotidien.

Financer la transformation du système de santé comme l’amélioration du quotidien des établissements : telle est la double ambition du plan de relance de l’investissement en santé présenté par le Premier ministre, le 9 mars dans la Nièvre, à Cosne-Cours-sur-Loire.

Le volet « Investissements du quotidien » vise à améliorer rapidement et significativement les conditions de travail des équipes par l’achat de petit matériel, d’équipements courants notamment.

L’enveloppe, qui se monte à 1,5 milliard d’euros sur 5 ans à l’échelle nationale, représente pour la Bourgogne-Franche-Comté, 63 millions d’euros au bénéfice de tous les établissements de santé.

Une première enveloppe de 31 millions d’euros est déléguée sur 2021

Ces crédits, répartis par l’ARS Bourgogne-Franche-Comté entre tous les établissements de santé de la région, qu’ils soient publics ou privés, sont appelés à financer des achats ou des équipements répondant aux besoins exprimés par les professionnels eux-mêmes.

Une première enveloppe de 22 millions d’euros est répartie en fonction de la taille des établissements, avec une majoration en faveur des établissements qui, du fait de difficultés financières durables, accusent le plus fort retard d’investissement courant.

Une seconde enveloppe de 9 millions d’euros est spécifiquement répartie entre les hôpitaux de proximité de la Nièvre, de l’Yonne et de Haute-Saône, afin d’accélérer l’investissement dans ces territoires, plus marqués que d’autres par des difficultés d’accès aux soins ainsi que des indicateurs de précarité et/ou de santé plus défavorables.

La répartition de ces crédits entre les territoires de groupements hospitaliers de territoires (GHT) ainsi que le montant attribué à chaque établissement de la région sont consultables en ligne.

 

 

 

 

BOURGOGNE-FRANCHE-COMTÉ - Confinement du printemps 2020 : les plus modestes plus fragilisés

En Bourgogne-Franche-Comté, près de 20 % des personnes de plus de 15 ans estiment que leurs finances se sont dégradées lors du premier confinement du printemps 2020 mis en place pour juguler l’épidémie de Covid-19. L'analyse de l'INSEE en détail.

COVID-19 EN BOURGOGNE-FRANCHE-COMTE : Une décroissance lente de l’épidémie, mais toujours de fortes de tensions hospitalières

Capture d’écran 2019-05-17 à 22.59.02.png
La vaccination s’ouvre dès ce week-end aux + de 18 ans présentant au moins une comorbidité, notamment une obésité. NDLR : Rappelons que 1,8% (1,9% la semaine dernière) des personnes positives au covid sont décédées en France depuis le début de l'épidémie ; 2,0% des personnes positives dans le monde (2,12% la semaine dernière). Des chiffres qui replacent les choses dans leur juste mesure. 

BOURGOGNE - FRANCHE-COMTÉ : 578 interventions « prévention Covid » en 2021 par l'Inspection du travail

Compte tenu de la dégradation de la situation sanitaire, le protocole national pour la santé et la sécurité des salariés en entreprise face à l’épidémie de Covid-19 a été actualisé fin mars.

SEGUR DE LA SANTÉ : Une 1ère enveloppe de 31 millions d'€ pour les établissements de santé de Bourgogne-Franche-Comté

Le GHT Bourgogne Méridionale reçoit 924 300€, dont 508 500€ pour l'hôpital de Mâcon. En Saône-et-Loire, la plus grosse enveloppe va à l'hôpital de Montceau-les-Mines.

BOURGOGNE-FRANCHE-COMTÉ : La 3ème vague épidémique n'a pas impacté la courbe des décès en mars

En Bourgogne-Franche-Comté, la mortalité évolue au niveau d'un plancher similaire à celui du mois de mars 2019 (source INSEE).

BOURGOGNE - FRANCHE-COMTÉ : Les réponses apportées par le Conseil régional à la crise conséquente au covid

Ce vendredi 9 avril, le conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté a présenté son compte administratif et voté un budget supplémentaire. La commission permanente a décidé de nouveaux engagements financiers. Des fonds européens viennent abonder le plan de relance régional.

Journée mondiale de sensibilisation à l’autisme : Tous en bleu le 2 avril

Le déploiement des unités d’enseignement maternelles et élémentaires se poursuit en Bourgogne-Franche-Comté sous la conduite de l’ARS et des services de l’Education nationale.