FONDtr2

 

 

Le président de la chambre régionale d’agriculture et la présidente du conseil régional soulignent le paradoxe de choix gouvernementaux qui pourraient être dommageables au modèle agricole de la Bourgogne-Franche-Comté alors qu'il correspond « justement à ce que la nouvelle PAC tend à promouvoir, à savoir une agriculture et un système alimentaire plus durables et plus solidaires. »

 

Cliquez ici pour lire la lettre ouverte