À quoi ressemblera la saison touristique 2021 ? Bien malin celui qui pourrait aujourd’hui prévoir l’afflux des touristes dans la région, et ce, même quelques heures après les annonces de déconfinement progressif et les bonnes nouvelles qui en découlent avant l’été…

Si rien ne semble pour le moment interdire la venue des étrangers, les acteurs du tourisme s’attendent à un été 2021, copie conforme ou presque du précédent. Un été en Bourgogne du Sud avec une majorité de touristes français et/ou de proximité. Le Mâconnais Sud Bourgogne bénéficie d’un emplacement privilégié lui permettant de capter un bassin de cinq millions de clients potentiels à moins de trois heures de route.

« 2020 a été une année difficile, reconnait sans détour Isabelle Greuzard, présidente de l’office de tourisme de Mâcon et du Mâconnais. Même si la saison a été sauvée par la clientèle française. La moitié des acteurs de tourisme du territoire est d'ailleurs satisfaite par la saison 2020 (600 000 nuitées enregistrées, 642 826 visiteurs et 45 500 visiteurs de passage dans les locaux de l’OT). Le contexte reste incertain et les professionnels du tourisme peinent à se projeter. Cet été, on pourrait comme l’an dernier observer une baisse de la fréquentation des touristes étrangers, ainsi qu’une forte baisse du tourisme de groupe. A contrario, les séjours de dernière minute ainsi que les touristes français et de proximité pourraient une nouvelle fois être fortement majoritaires. »

Parmi cette clientèle d’individuels de Français, quatre clientèles sont identifiées : les couples actifs de 45-64 ans sans enfant, les couples de séniors, les familles avec des jeunes enfants de moins de 12 ans et les grand-mères avec des petits enfants de moins de 12 ans. Viennent ensuite les groupes d’amis de 8 à 15 personnes, les tribus (familles intergénérationnelles) et les couples de jeunes de 25 à 34 ans.

 

De nouvelles offres touristiques

 

L’objectif de l’office de tourisme et des acteurs du territoire est donc aujourd’hui de créer et de développer une offre pour cette clientèle majoritaire et de proposer d’autres types de prestations. Avec le vignoble, le patrimoine historique locale et la densité de chefs étoilés, une des plus fortes de France, entre autres, le Mâconnais Sud Bourgogne bénéficie d’atouts non négligeables, en plus de sa situation géographique.

De nouveaux produits ont déjà été mis en place ces dernières années : la Vélo-Gare à Charnay (pour rappel, le territoire propose 145 km de pistes cyclables), les Wine tours, le Vitipass, la Vélo Gourmande (la prochaine édition de cette balade-dégustation en vélo aura lieu le 5 juin dans le Beaujolais), Mâcon sur l’Ô l’an dernier… Et d’autres le seront encore cette année. Les idées ne manquent pas en tout cas pour pérenniser la destination et en faire une destination de séjour et non plus de passage. « La région mérite plus qu’un arrêt d’une journée ou une journée et demie. Nous devons travailler pour être encore plus attractifs, développer les séjours avec par exemple les offices de tourisme de Cluny, Matour et Tournus ou encore travailler pour des activités pour toute la famille. »

 

« Chaque village a son histoire à raconter, sa pépite à montrer. »

 

Ainsi, parmi les nouveautés à venir pour cet été, des balades canons, balades accompagnées dans les vignes avec dégustation au départ, des nouvelles animations pour Mâcon sur l’Ô. Ouvert tous les jours, du 18 juin au 5 septembre, de 10 h 30 à 13 h et de 16 h à 20 h, le dispositif sera renforcé avec des animations quotidiennes sur l’esplanade, comme des mini karts pour les enfants sur l’esplanade. Les balades de ville vont également être revisitées avec des nouvelles visites gourmandes notamment, de nouvelles traboules à découvrir ou encore un circuit découverte autour de l’exposition événement et hommage à l’artiste Mai-Thu. 

Des visites de villages vont également se mettre en place avec des guides locaux. Une visite sera organisée par soir sauf le jeudi où il y a déjà des visites nocturnes de Matour. « On a de beaux villages, des vielles pierres partout, chaque village a son histoire à raconter, sa pépite à montrer. »

 

Le programme définitif de toutes ces animations sera dévoilé dans les prochains jours. Avec l’annonce du déconfinement progressif, plusieurs événements vont pouvoir se mettre en place.

D. C.

 

Photo d'accueil : Mâcon sur l'Ô © OT/Robin Peytoureau