mercredi 8 décembre 2021

 

Le Repair Café est une association qui appartient à un réseau international créé il y a onze ans aux Pays-Bas. On compte près de 200 structures en France, dont une à Mâcon depuis février 2020. À VOIR AUSSI, notre vidéo.

À l’origine, cette association, qui s’est réellement développée à l’automne dernier, se situait à la MJC de l’Héritan. Mais depuis février, le Repair Café est hébergé par la ressourcerie de l’association Le Pont. L’association est ouverte une seule fois par mois, les derniers jeudis, mais en ce moment, avec la Covid-19, elle fonctionne autrement, avec une ouverture les derniers mercredis et jeudis de chaque mois.

Le Repair Café est un lieu de réparation gratuite de tous les objets du quotidien. Les réparations sont gratuites, mais en tant qu’association il y a un système d’adhésion, qui n’est pas obligatoire. Il y a également un système de dons, quand les gens sont contents de leur réparation, ils peuvent donner un petit quelque chose. L’argent récolté sert à acheter du matériel de réparation.

 

Transmettre des savoirs et compétences

Le Repair Café de Mâcon est composé de quelque 25 réparateurs bénévoles. Le concept de base du Repair Café est de co-réparer des objets avec leur propriétaire. « L’idée est de transmettre des savoirs et des compétences, et de faire prendre conscience aux gens qui ont un appareil cassé que parfois c’est aussi simple de réparer, explique Martine, responsable de cette association. Tout cela répond à l’objectif du Repair Café : arrêter de jeter, de racheter et essayer de réparer. »

Le Repair Café est aussi un lieu de convivialité car les personnes qui viennent déposer un objet peuvent échanger, boire un verre et déguster des gâteaux préparés par les bénévoles. À l’heure actuelle, les choses ont un peu changé. En effet, avec la pandémie, le Repair Café Val de Saône a dû lui aussi s’adapter. Depuis maintenant quelques mois, les gens déposent leurs appareils hors d’usage, mais ne peuvent plus rester pour la réparation.

 

Plus de la moitié de ce qui est déposé est réparable et réparé

L’association est composée de réparateurs bénévoles qui ont des compétences dans différents domaines. Certains ont plus de connaissances en électronique, d’autres en mécanique, d’autres encore touchent à tout. « Ce qu’on répare le plus, c’est tout ce qui est électroménager, comme les cafetières, les aspirateurs, mais on aussi parfois des télévisions, des ordinateurs, des perceuses, du matériel de jardin comme des tondeuses. Alors bien sûr, on n’arrive pas à tout réparer, mais on répare plus de la moitié de ce qui nous a été déposé. C’est un poids conséquent de matériel qui ne va pas à la déchetterie. »

Une fois les appareils réparés, les personnes peuvent venir les récupérer. En revanche, si un appareil n’est pas réparable, les bénévoles demandent au propriétaire s’il veut quand même récupérer leur appareil ou s’ils préfèrent que l’association le jette. Il y a aussi ceux qui déposent des objets et qui ne veulent pas les récupérer. Dans ce cas, si les objets sont réparés, l’association les garde pour les offrir à des personnes qui ont déposé un même appareil non réparable.

L’association s’appelle Repair Café Val de Saône car elle ne voulait pas s’arrêter à la frontière de l’Ain et ne pas faire de sélection géographique. Ainsi, on vient de Tournus ou même de Villefranche pour déposer des appareils à réparer. Le public de l’association est mixte car il y a des gens de tout âge et de toute origine sociale.

 

Arrêter de tout jeter et de surconsommer

L’association a trois grands objectifs : prolonger la vie des objets et d’arrêter de tout jeter et de surconsommer, créer du lien social et partager des connaissances et des compétences entre les réparateurs et le public. À l’avenir, l’association souhaite créer des évènements autour du zéro déchet, en lien avec son objectif de moins consommer. Mais, « on envisage aussi, plusieurs fois dans l’année, de se délocaliser dans les communes environnantes pour faire découvrir le Repair Café ».

L’association Repair Café recherche des réparateurs/bricoleurs bénévoles dans tous les domaines (accueil, couture, mécanique, électronique…) et un local d’environ 100 m² avec l’eau et l’électricité.

Maëva Da Silva

Repair Café Val de Saône
47 route de l'Abime
71000 Mâcon
repaircafevaldesaone@gmail.com

 

 

 

MÂCON : « Sauvons la bière du gaspi » appellent Guillaume et Mandy Chevasson, du V&B

« Aidez-nous à sauver 1 700 litres de bière ! » C'est le message que font passer, via macon-infos, Mandy et Guillaume, gérants du bar à vin et à bière bien connu de la place mâconnaise, le V&B.

AUTOMOBILE : Le marché du véhicule progresse de + 9,7 % en octobre…

BLANC.jpg
Un niveau (presque) record avec 583 207 immatriculations, soit 2 537 unités de moins que le record de juin !

CONSO : 30% des futurs acheteurs de vélo souhaitent passer à l'électrique selon Futurosoft

Futurosoft, filiale du groupe DL Software et leader des logiciels pour les concessions 2 roues, a souhaité apporter un éclairage à son écosystème en cherchant à analyser les comportements d'achat des Français au sortir du confinement.

CORONAVIRUS : « Le Covid ne justifie pas d’épandre des pesticides au ras des habitations » clame l'UFC-Que choisir

9 ONG saisissent la justice en urgence pour stopper les dérogations aux distances d’épandage.