FONDtr2

 

 

Contactée par nos soins suite aux critiques de François Sauvadet et au départ d’Emmanuel Coint, ex-tête de liste en Côte-d'Or, la candidate tête de liste LR pour la Saône-et-Loire ne doute pas une seconde : « Ce sont des mouvements d’humeur de début de campagne, absolument rien qui ne justifie de douter des valeurs et de l’engagement de Gilles Platet. Pour le centre, l’UDI en particulier, c’est Michel Zumkeller qui est mandaté pour conduire les négociations avec Gilles Platret et Jean-Marie Sermier, pas François Sauvadet.

Ce qui est important, c’est le projet qui sera porté par nous tous, d’autant que la Région va avoir encore plus d’importance, avec un budget encore plus important.

Hier soir en réunion à Chalon, l’ambiance était très bonne. Il y a une dynamique, de l’allant, c’est ce qui compte. »

Recueillis par Rodolphe Bretin