vendredi 18 juin 2021

Katia Bon est monitrice de tennis à Prissé depuis huit ans. Elle entraîne les membres du club de 4 ans à 75 ans et accueille tous les lundis après-midi des personnes de la Chevanière, un foyer de vie à Charnay hébergeant des personnes porteuses de handicap psychique.

« Ils viennent depuis dix ans s'entraîner au club, ce qui fait du tennis une de leurs activités les plus longues en terme de pratique, puisqu'ils changement régulièrement d'activités tous les ans, indique Katia. Ils ont gardé le tennis et viennent tous les lundis. Cette année, ils sont six. Tout se passe très bien puisqu'ils adorent le tennis et sont toujours de bonne humeur. Je peux faire n'importe quel exercice, ils sont toujours partants. »

Deux ou trois fois par an, ils jouent en double avec des adhérents du club, ce qui était d'ailleurs le cas ce lundi.

Katia souligne qu'avec le public handisport et les jeunes, elle n'a jamais cessé de jouer à l'extérieur comme en salle. Elle a repris la semaine dernière l'entraînement avec les adultes uniquement en extérieur. L'entraînement s'arrête seulement pendant certaines vacances scolaires et l'été. « J'ai tous les publics du mini tennis pour les 4 ans jusqu'à 74 ans pour mon plus ancien joueur. J'enseigne tous les niveaux, de la compétition, du double homme, femme et mixte. »

Michel Lazcano, vice-président du club depuis plusieurs années, a présenté les perspectives du club : « Nous espérons reprendre rapidement les différentes activités. On a deux tournois, un simple et un double, et des TMC, tournois multi chambres pour les jeunes. Le tournoi de simple doit se dérouler les deux dernières semaines de juin. Nous attendons l'autorisation. Les championnats départementaux par équipes sont annulés. Nous avons quatre équipes, trois féminines, une masculine, à ce niveau ainsi qu'une équipe féminine en régional. Le tournoi de badminton, La Nuit du bad, qui devait avoir lieu en juin, a lui aussi été annulé, tout comme deux autres tournois. Il faudrait aussi que les joueurs reviennent à la rentrée prochaine en espérant qu'ils ne nous aient pas oubliés… »

Le club, qui compte actuellement 200 adhérents, a également profité du confinement pour refaire la signalétique de son site internet avec un nouveau logo.

Des stages seront organisés cet été pendant cinq semaines pour les petits, à partir de 4 ans, jusqu'à tous les âges. Les cours adultes et jeunes se poursuivent jusqu'à fin juin minimum.

Pour toutes informations, contactez Katia au 06 49 28 96 90.

M. A.

 

SAÔNE-ET-LOIRE : Lancement des premiers rendez-vous « 100 % inclusion » d’Handisertion

Mardi, trois demandeurs d’emploi suivis par Handisertion et Cap Emploi 71 ont participé au lancement du projet 100 % inclusion avec un après-midi de simulation d’entretiens de recrutement et d’échanges.

HÔPITAL DE MÂCON : Un scanner dernière génération vient d'arriver

Des examens plus rapides, des diagnostics plus précis, des patients moins exposés aux rayons X… Le plateau d’imagerie médicale se dote d’un équipement qui va améliorer le suivi des patients et le travail du personnel médical…

MÂCON : Inédit, La "Mâconcyclette", une visite guidée hors les murs !

La saison estivale de l'office de tourisme se dote cette année d'une nouvelle visite originale à vélo autour de Mâcon.

MÂCON : Le port de plaisance passe en Pavillon bleu

« Le Pavillon bleu », écolabel international fondé en 1985, récompense les plages et les ports de plaisance engagés dans une démarche durable. Il y a quelques jours, l'association Teragir a accordé pour la première fois ce célèbre pavillon bleu au port de plaisance de Mâcon.

Championnat de France du dessert : La finale régionale à Mâcon, au lycée Dumaine, le 24 juin

Elle se déroulera sous la présidence de Stéphane Mangin, chef pâtissier au restaurant Georges Blanc à Vonnas

COVID-19 : 28 classes fermées en Saône-et-Loire

Le nombre de classes fermées est divisé par 2 dans l'académie

CRÊCHES-CHAINTRÉ : Aux Bouchardes, encore des passages dangereux pour les personnes handicapées

« Un vrai parcours du combattant » témoigne Maryline Barillot, qui a demandé à s'exprimer sur macon-infos.

HÔPITAL DE MÂCON : Les psychologues en colère

« Les collègues psychologues étaient mobilisés ce jeudi » indique la CGT dans un communiqué. « Une mobilisation bien suivie localement puisque plus de 50% des psychologues ont débrayé tout en assurant leurs missions d'accompagnement et de soins des patients de l'hôpital. »