FONDtr2

 

 

Les 5 et 6 juin 2021 aura lieu la troisième édition de « La Vélo Gourmande ». Comme son nom l’indique, c’est une manifestation qui se déroule à vélo. « La Vélo Gourmande » est un parcours de 27 km, en plusieurs étapes. À chaque étape, la dégustation d’un plat et d’un vin attend les participants. Le départ se fera Aux Saveurs du Terroir de La Chapelle-de-Guinchay, entre 10h30 et 13h.

Au départ, les participants pourront prendre un petit-déjeuner composé de croissants et pains au chocolat, qui sera fourni par la boulangerie Dumontet de La Chapelle-de-Guinchay. Le café sera fourni par La Brûlerie de Mâcon. Pour la première étape, les participants vont se rendre au Château du Moulin-à-Vent de Romanèches-Thorins pour déguster une entrée qui sera faite par le restaurant La Maison Blanche. Ensuite, ils se rendront au château de Juliénas savourer un plat qui sera proposé par le restaurant Le Coq, puis les participants vont se diriger vers le domaine Mathias à Chaintré pour gouter à des fromages de chèvres et de vaches de Cenves et Montmelard.

La dernière étape se situe à Saint-Amour, au domaine Hamet Spay, pour déguster un dessert réalisé par Joséphine à Table. Après tout ce parcours, retour Aux Saveur du Terroir, où les participants pourront boire un café accompagné d’une gaufrette mâconnaise réalisée par la Confrérie de la gaufrette mâconnaise. « On a tous les acteurs de la gastronomie locale pour cet évènement » souligne Louis-Mickaël Grall, directeur de l’office du tourisme et des congrès Mâcon Sud Bourgogne.

300 participants sont attendus pour cet évènement. « Une bonne moitié vient de Saône-et-Loire, on a aussi pas mal de monde du Rhône et de l’Ain. Mais on a aussi une trentaine de personnes qui viennent de la région parisienne et plus haut. » Les participants peuvent venir avec leur vélo ou en louer un à l’office du tourisme, des vélos VTC et électriques seront à disposition.

« 300 personnes, c’est assez incroyable, parce que l’an dernier on était à 100 personnes. Il n’y avait pas un tel engouement. On pense que l’effet Covid donne envie aux gens de sortir. Quand l’évènement a été annoncé, il y a eu beaucoup d’inscriptions. Et puis le concept est sympa, c’est très convivial. Ça met en avant des petits restaurateurs et producteurs locaux. » poursuit M. Grall.

Les mesures sanitaires

Avec le Covid-19, les participants vont partir en petits groupes, souvent des groupes d’amis, et ils doivent rester avec ce groupe tout au long de l’évènement. Sur chaque stand, il y aura du gel hydro-alcoolique et les participants devront porter leur masque. À chaque étape, les participants utilisent un verre différent et neuf.

Maëva Da Silva