vendredi 18 juin 2021

 

Le principal des « festivités » se déroulera au Creusot dimanche. Mais les journaux de l'époque rappellent que c'est bien à Mâcon que la campagne de François Mitterrand a été lancée au début du mois de février 1981, à l'issue des États généraux du cadre de vie organisés par le Parti socialiste au Palais des congrès.

 

Le candidat Mitterrand était alors reçu par le maire PS Michel-Antoine Rognard. Une conférence de presse avait réuni les caciques locaux du parti dont Pierre Joxe, député de la Bresse bourguignonne et fondateur de la fête de la Rose à Frangy-en-Bresse, qui deviendra ministre, et André Billardon, originaire du Creusot, président du conseil général, et qui deviendra également ministre.

 

Ce moment Mitterrand à Mâcon a pris la forme d'une petite exposition des coupures de presse. L'événement avait été couvert par les trois journaux de l'époque Le Dauphiné, Le Progrès et le Courrier de Saône-et-Loire.

 

« Nous avons voulu nous aussi marquer la date en nous réunissant autour de cette petite exposition préparée par Nicole Richard, son mari, et Michel-Antoine Rognard, aux premières loges à cette époque. Une date qui n'appartient pas à mon souvenir évidemment, j'ai 23 ans, mais appartient à ma mythologie. » Léopold Comtet, actuel secrétaire de section du PS de Mâcon.

« Ce jour de février 81 rappelle aussi que le socialisme qui gagne cette année-là, c'est une méthode et un message. La méthode : le rassemblement ; le message : une promesse à tenir, celle de la justice écologique et sociale. Les États généraux du cadre de vie montraient déjà la voie de l'écologie. En effet, qu'est-ce que l'écologie sinon une réflexion sur notre cadre de vie. Le PS à l'époque inventait déjà la sociale écologie. »

 

L'intervenant scientifique de ces États généraux était Haroun Tazieff, anti-nucléaire, assis aux côtés d'André Billardon et de Jean-Pierre Chevènement, élus de terres pro-nucléaires. Tout un programme...

 

 

Léopold Comtet, secrétaire de section du PS à Mâcon depuis le mois de mars. Il est étudiant en master 2 de droit public, économique et financier. « La gauche a gagné quand elle était unie, et à chaque fois, la victoire s'est accompagné de conquêtes sociales. En 81, c'est la retraite à 60 ans, la semaine de 39h, la 5ème semaine de congés payés, l'augmentation des allocations familiales, le remboursement de l'IVG. Il faut continuer à travailler dans ce sens. »

La section compte aujourd'hui une trentaine d'adhérents à jour de cotisation. Le PS a des candidats aux élections départementales de juin sur Mâcon 1 et 2.

 

Rodolphe Bretin

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Jean-Paul Gollin, photographe de François Mitterrand

et auteur de l'exposition qui lui est consacrée

et qui sera montrée au château de la Verrerie au Creusot dimanche

 

 

 

 

 

 

SAÔNE-ET-LOIRE : Lancement des premiers rendez-vous « 100 % inclusion » d’Handisertion

Mardi, trois demandeurs d’emploi suivis par Handisertion et Cap Emploi 71 ont participé au lancement du projet 100 % inclusion avec un après-midi de simulation d’entretiens de recrutement et d’échanges.

HÔPITAL DE MÂCON : Un scanner dernière génération vient d'arriver

Des examens plus rapides, des diagnostics plus précis, des patients moins exposés aux rayons X… Le plateau d’imagerie médicale se dote d’un équipement qui va améliorer le suivi des patients et le travail du personnel médical…

MÂCON : Inédit, La "Mâconcyclette", une visite guidée hors les murs !

La saison estivale de l'office de tourisme se dote cette année d'une nouvelle visite originale à vélo autour de Mâcon.

MÂCON : Le port de plaisance passe en Pavillon bleu

« Le Pavillon bleu », écolabel international fondé en 1985, récompense les plages et les ports de plaisance engagés dans une démarche durable. Il y a quelques jours, l'association Teragir a accordé pour la première fois ce célèbre pavillon bleu au port de plaisance de Mâcon.

Championnat de France du dessert : La finale régionale à Mâcon, au lycée Dumaine, le 24 juin

Elle se déroulera sous la présidence de Stéphane Mangin, chef pâtissier au restaurant Georges Blanc à Vonnas

COVID-19 : 28 classes fermées en Saône-et-Loire

Le nombre de classes fermées est divisé par 2 dans l'académie

CRÊCHES-CHAINTRÉ : Aux Bouchardes, encore des passages dangereux pour les personnes handicapées

« Un vrai parcours du combattant » témoigne Maryline Barillot, qui a demandé à s'exprimer sur macon-infos.

HÔPITAL DE MÂCON : Les psychologues en colère

« Les collègues psychologues étaient mobilisés ce jeudi » indique la CGT dans un communiqué. « Une mobilisation bien suivie localement puisque plus de 50% des psychologues ont débrayé tout en assurant leurs missions d'accompagnement et de soins des patients de l'hôpital. »