vendredi 18 juin 2021

Communiqué :

 

« Notre rassemblement s’élargit ! Pour nous épauler dans la lutte contre le changement climatique en Bourgogne et Franche-Comté, le Mouvement écologiste indépendant fait alliance avec nous ! »

 

C’est à Besançon, au milieu du magnifique parc Micaud, que Gilles Platret a conclu avec Antoine Waechter, fondateur et coprésident du Mouvement écologiste indépendant, une alliance pour que la liste qu’il porte remporte les élections des 20 et 27 juin prochains !

A l’écologie politique et dogmatique d’Europe Ecologie les Verts, alliés naturels de Madame Dufay, le Mouvement écologiste indépendant oppose une écologie pragmatique et de terrain, s’opposant notamment à l’implantation des éoliennes et soutenant la filière nucléaire.

Convaincu de notre souci sincère de préserver l’environnement de Bourgogne et de Franche-Comté et de réussir l’adaptation de notre région au changement climatique, le Mouvement écologiste indépendant a souscrit à notre démarche en faveur d’une écologie positive. Plusieurs de nos candidats porteront ainsi ses couleurs.

Dans cette alliance, quelle est notre philosophie pour notre région ?

Nous inscrivons notre action dans la volonté de protéger notre environnement, notamment pour faire face au changement climatique. Nous avons le souci de ne pas laisser aux générations futures la gestion de nos incohérences.

Nous voulons ainsi stopper l'implantation de toute nouvelle éolienne en Bourgogne et Franche-Comté afin de préserver l’identité de nos paysages. La ruralité, que nous voulons absolument protéger, n’a pas vocation à faire les frais des implantations anarchiques d’éoliennes !

Notre volonté est également de promouvoir un mix électrique visant l'autonomie de notre région sur la base d’énergies pilotables : nous soutiendrons la filière nucléaire et nous développerons des filières d'énergie renouvelables comme la méthanisation raisonnée. Nous investirons également dans la recherche sur la production décarbonée d'hydrogène

Parce que nous croyons aux modes de transports respectueux de l’environnement, nous rétablirons certaines liaisons ferroviaires délaissées et développerons le fret ferroviaire et fluvial dont l’empreinte carbone est plus réduite.

Dans le même esprit, nous réorienterons vers les produits locaux l'approvisionnement des cantines de nos lycées afin de soutenir les filières agricoles de Bourgogne et de Franche-Comté et d’assurer la sécurité alimentaire des lycéens : à la fin du prochain mandat, nous nous engageons à ce que 80% des produits consommés dans nos lycées seront ainsi produits dans notre région.

Nous avons également vocation à soutenir les sociétés protectrices des animaux et à travailler, avec les acteurs de terrain, à la préservation de la biodiversité régionale.

Faire des paysages un bien commun que nous avons le devoir de transmettre, c’est là aussi notre préoccupation, ce qui implique de soumettre à une évaluation environnementale préalable toute action régionale pouvant avoir un impact sur le paysage

Enfin, notre effort portera sur l’accompagnement des habitants et des collectivités dans l’adaptation nécessaire des bâtiments et du cadre urbain au changement climatique.

Gilles Platret l’affirme : « Cette alliance avec le Mouvement écologiste indépendant témoigne de notre motivation en matière de lutte contre le changement climatique. Elle marque le signe qu’un large rassemblement se fait autour de nous, autour de notre projet pour les Bourguignons et les Francs-Comtois ! Droite, centre et écologistes indépendants unissent leurs forces pour faire gagner notre Région en juin prochain »

 

COVID-19 : 28 classes fermées en Saône-et-Loire

Le nombre de classes fermées est divisé par 2 dans l'académie

PANNE NATIONALE DE TÉLÉPHONE : Retour à la normale pour les numéros d'urgence

ACTUALISÉ à 10 h 30. Par précaution, les numéros alternatifs resteront fonctionnels tout le week-end

Régionales : Toujours pas de Beuvray cette année pour les socialistes

A moins d’un mois des Régionales ils n’ont pas souhaité se rassembler avec leurs amis là où Arnaud Montebourg les avait entraînés à partir de 2004.

Le moustique-tigre sous surveillance en Bourgogne - Franche-Comté

Il peut être vecteur de maladies comme la dengue, le chikungunya et Zika.

RÉGION BFC : La commission permanente attribue 65,5 millions d'€ d'aides

Le Conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté octroie notamment une prime exceptionnelle covid de 1.200 euros par mois aux élèves des instituts de formation paramédicale en stage qui sont réaffectés en renfort dans les établissements de santé.