dimanche 25 septembre 2022

Communiqué :

 

Ce mercredi 19 mai, à l’appel de plusieurs de leurs syndicats, les policiers se sont rassemblés devant l’Assemblée Nationale afin de manifester leur colère. Un grand nombre de Français sont présents pour les soutenir dont les élus et cadres du Rassemblement National.

Au-delà des deuils insupportables qui ont touché la police nationale au cours de ces dernières semaines, c’est véritablement le sentiment d’abandon qu’ils ressentent depuis plusieurs années et qui est aujourd’hui au cœur de leur protestation. Lâchés par leurs ministres de tutelle successifs, lâchés par le président de la République lui-même, accusés des pires maux de la terre, ils ont aussi particulièrement mal vécu d’être régulièrement instrumentalisés par un pouvoir politique aux abois.

Les policiers de France, mais d’une façon plus générale nos forces de l’ordre, attendent des politiques un soutien sans faille. Ce soutien doit être moral, juridique et matériel. Moral, lorsqu’injustement mis en cause lors d’une action de police ils sont aussitôt cloués au pilori par une presse partisane. Juridique, parce que la présomption d’innocence doit s’imposer avec une rigueur extrême lorsqu’il s’agit des serviteurs de la Nation. Enfin matériel, parce que l’état de délabrement dans lequel se trouvent certains services de police est tout simplement inacceptable.

Le Rassemblement National n’entend pas se satisfaire de beaux discours. C’est la raison pour laquelle la sécurité sera au cœur de son action lors du prochain mandat régional. Ainsi, une fois élu président de la région Bourgogne Franche-Comté, je m’engage à soutenir massivement les forces de l’ordre dans leurs actions quotidiennes. Tout d’abord, en développant par des moyens humains et techniques la sécurité dans les transports, les lycées et les lieux publics. En apportant ensuite un soutien matériel substantiel aux polices municipales souhaitant se développer. En se portant également aux côtés des policiers et des gendarmes pour améliorer leurs conditions de travail. En œuvrant au développement de la « sécuconditionnalité » afin de rendre cohérente l’action publique régionale. Enfin, en accordant aux victimes toute l’attention que leur doit la collectivité par la création d’un fonds spécifique de 5 millions d’euros par an. 

Nos policiers et les Français attendent des actes, nous ne les décevrons pas !

 

BOURGOGNE-FRANCHE-COMTÉ : L’Inrap fête le patrimoine

Avec notamment les vestiges de la villa gallo-romaine de Fleurville qui se dévoilent au public…

JOURNEES DU PATRIMOINE : Allez-y en transports en commun !

A l'occasion des Journées européennes du patrimoine des 17 et 18 septembre, placées sous le thème du "Patrimoine durable", la Région Bourgogne-Franche-Comté commercialise des pass à tarifs réduits valables sur le réseau TER et sur les réseaux urbains. 

BOURGOGNE : L'URSSAF propose des nouveautés facilitantes pour accompagner les parents employeurs

Dans la perspective de la rentrée, l’URSSAF Bourgogne déploie un bouquet de nouveaux services, à destination des parents employeurs, pour faciliter la garde d’enfant à domicile grâce à «un accompagnement à 360°».

BOURGOGNE - FRANCHE-COMTÉ : Le prix de revient des repas va augmenter de 10 %

Une augmentation qui sera répercutée seulement de moitié pour les familles a annoncé la présidente de Région lors de sa conférence de presse de rentrée.

BOURGOGNE-FRANCHE-COMTÉ : Appel à projets de la Fondation Orange pour l’inclusion numérique des jeunes

Les associations d’insertion peuvent déposer leurs projets autour du numérique jusqu’au 18 septembre.

BOURGOGNE : Les douaniers saisissent 7,76 kg de cocaïne à Brognon

La brigade des douanes de Dijon a réalisé une nouvelle interception de produits stupéfiants.

BOURGOGNE-FRANCHE-COMTÉ : Près de 90 000 personnes vivent dans une structure collective

Internats scolaires, casernes militaires, maisons de retraite... 3,2% de la population de la Bourgogne-Franche-Comté vit dans une communauté selon une enquête de l'INSEE.

BOURGOGNE : On pourra voir l'ISS ce dimanche soir

Rendez-vous à la tombée de la nuit

BOURGOGNE - FRANCHE-COMTÉ : Un nouveau pont rail à Chagny, sur la ligne SNCF Dijon-Nevers-Tours-Montchanin-Paray le Monial

SNCF Réseau, gestionnaire du réseau ferré national, réalise des travaux de remplacement du pont ferroviaire franchissant la Dheune à Chagny pour un montant de 5,2 M financés par SNCF Réseau.

BOURGOGNE-FRANCHE-COMTÉ : Le nombre de demandeurs d'emploi baisse de 15,2% au deuxième trimestre 2022

Sur un an glissant, le nombre de demandeurs d'emploi en catégorie A au deuxième trimestre 2022 s'inscrit en baisse de 15,2%. Il augmente de 0,6% par rapport au trimestre précédent.

CANICULE : Les solutions pour aider les oiseaux à supporter la vague de chaleur

La Ligue de protection des oiseaux de Bourgogne-Franche-Comté donne «les gestes simples» pour aider les oiseaux, les petits mammifères et les insectes qui eux aussi ont chaud et soif.

BOURGOGNE - FRANCHE-COMTÉ : Marie-Guite Dufay se félicite des retombées du plan européen pour l’hydrogène propre

Un projet important d'intérêt européen commun (PIIEC) intitulé «Hy2Tech», portant sur l’hydrogène décarboné, a été approuvé le 15 juillet par la Commission européenne, pour un montant de financements publics à hauteur de 5,4 milliards d'euros concernant quinze États membres.

BOURGOGNE-FRANCHE-COMTÉ : Lente progression de l’emploi dans la région au 1er trimestre 2022

L'INSEE analyse que la croissance de l’emploi régional repose surtout sur le secteur marchand hors intérim.

BOURGOGNE-FRANCHE COMTÉ : Le Tour de France a traversé la région, et le département de Saône-et-Loire était à l'affiche

Partie de Dole dans le Jura ce samedi midi, l'édition 2022 du Tour de France a fait un passage dans la région Bourgogne-Franche-Comté avant de se rendre en Suisse direction Lausanne, en passant par les monts du Jura.