mercredi 4 août 2021

Communiqué :

A l'occasion de l’enquête diffusée par RTL le 24 mai dernier consacrée à la thématique des éoliennes dans la campagne des régionales, la candidate sortante Marie-Guite Dufay a déclaré : « Les propos de monsieur Odoul reposent sur des mensonges. »

La candidate officielle des socialistes et officieuse des macronistes a notamment récusé  le fait que la Région sous son autorité finance le développement de l’éolien et affirmé qu’il serait impossible de démanteler des éoliennes appartenant à des investisseurs privés.
Avec la proximité du scrutin, la fanatique des éoliennes en Bourgogne Franche-Comté semble avoir la mémoire sélective. Elle oublie que le 9 avril dernier, elle faisait voter par sa majorité la création d’un fonds régional doté de 2,5 millions d’euros pour le financement des énergies renouvelables dont l’implantation de 1450 éoliennes d’ici 2050.

Le même jour, elle accordait aussi à la société coopérative d’intérêt collectif Jurascic le bénéfice d’une avance d’un montant de 500 000 euros. Tristement célèbre pour être la cheville ouvrière de l’éolien « citoyen » et avoir implanté le seul parc éolien du Jura à Chamole, la société basée à Lons-le-Saunier avait déjà bénéficié de subventions régionales pour 300 000 euros sur une période allant de décembre 2019 à mars 2021.

La candidate macrono-socialiste est démasquée. Pour une Région qui ne subventionne par le développement éolien, l’examen des délibérations prises par l’exécutif depuis 2016 témoigne du contraire. La Région de Marie-Guite Dufay a financé l'éolien. Non seulement, elle a organisé la politique de l'énergie via le schéma régional d'aménagement, de développement durable et d'égalité des territoires (SRADDET) en faveur de l’éolien mais elle soutient financièrement largement les projets via des subventions à des sociétés d’économie mixte ou des collectivités.

Contrairement aux déclarations de Marie-Guite Dufay, la récente décision du tribunal d’instance de Montpellier est un signal favorable. Le plan de démontage des 403 éoliennes en activité est possible alors mêmes que se multiplient à proximité des parcs éoliens, les nuisances, les atteintes à l’environnement et à la santé des populations.
Élu président de Région, la collectivité sera partie prenante pour déposer tous les recours nécessaires contre le danger sanitaire que représente l’idéologie du vent pour les habitants et les animaux.

La candidate sortante, par facilité et par idéologie, verse dans le mensonge. Le Rassemblement National fait le choix d’une Région qui protège réellement l’environnement, la biodiversité et le cadre de vie des Bourguignons et des Francs-Comtois.

Julien Odoul
Tête de liste du Rassemblent National

 

 

POLITIQUE : Delphine Batho (Génération écologie) candidate à la primaire des écologistes

Génération écologie Bourgogne - Franche-Comté vient de créer des comités de soutien dans tous les départements de la région.

DÉPARTEMENTALES : Claude Cannet et Hervé Reynaud, candidats pour Mâcon 2, reçoivent la visite d'André Accary

Avec le président sortant André Accary, réélu triomphalement dimanche dernier dans son canton de Paray-le-Monial, les candidats de l'Union pour l'Avenir de la Saône-et-Loire - Majorité départementale ont rappelé les raisons de leur engagement au cours d’un point presse à Mâcon.

DÉPARTEMENTALES : Avec Christine Robin et Jean-Patrick Courtois, candidats pour Mâcon 1, l'expérience au service du territoire

Le binôme candidat de l'Union pour l'Avenir de la Saône-et-Loire - Majorité départementale s'est exprimé ce jeudi pour macon-infos à l'occasion de la visite à Mâcon d'André Accary, président sortant réélu dimanche dernier sur son canton, en soutien aux candidats de l'UASL.

RÉGIONALES : Pour Stéphanie Modde, « nous avons la garantie de la présidente sortante que nous pourrons porter notre projet écologiste »

Huit colistiers éligibles, deux vice-présidences, 1 % du budget régional pour la biodiversité, expérimentation de l'écotaxe poids lourds... la candidate des écologistes au premier tour donne des précisions sur l'accord de fusion avec la liste conduite par Marie-Guite Dufay pour le second tour.

DÉPARTEMENTALES : Les candidats « Changeons d'air ! » boostés par leur présence au 2ème tour

Réunis.es avec quelques sympathisants et militants mardi soir à la salle familiale des Saugeraies, les candidats.es Changeons d'air ! pour les cantons de Mâcon-1 et Mâcon-2 se sont sentis.es pousser des ailes avec leurs scores du 1er tour.