FONDtr2

 

 

mardi 27 juillet 2021

 
 

Communiqué :

Au terme de ce mandat de conseiller au département (anciennement dénommé conseiller général) il me paraît judicieux de restituer un bilan des projets devenus des actions ; actions réalisées avec l’appui indéfectible du Président Accary.

On ne sait pas toujours quel est le rôle d’un conseiller départemental et c’est pour moi l’occasion de faire le point.

Sans vous infliger des chiffres ce furent, depuis 2015, 1M380 € sur les routes et voies vertes du canton - la restructuration du collège Schumann - la remise de tablettes aux élèves des collèges - le soutien aux entreprises lors du confinement - le sponsoring du CBBS (basket de Charnay) en tant que plus important financeur : 450 000 € - une aide à l’amélioration des restaurants scolaires de Charnay, Sennecé et Sancé (371 000 €) et surtout des axes forts sur le bien être et la santé avec enfin, l’arrivée de médecins au centre de santé installé rue Mathieu - l’accueil en logements d’étudiants en stage de médecine afin de les attirer sur le territoire.

Et pour nos aînés : la restructuration de l’EHPAD rue de l’Héritan (9 M €) et la fourniture de tablettes avec en plus un dispositif de compensation des surcoûts engendrés par la crise sanitaire (1M) - la revalorisation de l’APA et des aides diverses pour ceux qui en ont réellement besoin avec, en même temps, une traque appuyée contre la fraude au RSA et les diverses prestations indues qui étaient nombreuses auparavant.

Liste non exhaustive…

Le Président m’a en outre confié la responsabilité des maisons des adolescents sur l’ensemble du département. Nos ados trouvent dans ces lieux, des professionnels les accompagnant dans leurs diverses problématiques... Elles sont nombreuses et nous en constatons les conséquences sur la santé, les incivilités etc... Le déploiement de ces maisons est en cours sur le territoire où la demande des différentes villes est forte, mais beaucoup reste encore à faire.

Tous ces engagements pris au cours de la campagne de 2015 permirent de ravir ce canton à la gauche par un résultat sans appel face à un duo de choc et à un candidat dissident. Le plus dur était fait ! Il fallait ensuite appliquer le programme promis, à la fois juste, mais rigoureux. Ces projets sont devenus réalité avec la promesse du Président d’un investissement judicieux de vos impôts sans jamais aucune augmentation de la pression fiscale depuis 6 ans ce qui mérite d’être souligné dans un contexte où le contribuable est trop souvent appâté par des promesses électorales non tenues.

En ce temps d’inquiétude sanitaire pour tous, la présence d’un élu professionnel de santé était également plutôt rassurante. Un élu n’est que dépositaire de ses actions orientées dans l’intérêt du plus grand nombre, mais son « héritage » est transmis à ses successeurs qui se l’approprient.

Vous l’aurez compris, je n’ai pas pu solliciter à nouveau vos suffrages car j’ai été très honoré d’apprendre que le chef de file de l’équipe avec lequel je travaille depuis 2001 briguait cette fonction très convoitée qui implique d’importantes responsabilités ainsi qu’une grande disponibilité. J’aurais toutefois apprécié de l’apprendre autrement que, sans préambule, un beau matin en lisant la presse... On est bien éloigné des usages de la chevalerie hélas bien oubliés. Je n’étais sans doute pas en capacité de comprendre les subtilités et les avantages de ce choix, mais ne suis probablement pas le seul à me poser des questions...

J’ai toujours été admiratif de ces personnes capables de tout mener de front. Cela me rappelle ma première année de fac où j’étais en même temps inscrit en droit et en médecine : les résultats furent mitigés... Une erreur de jeunesse ! Avec les hautes fonctions que préside déjà mon successeur présumé, je souhaite qu’il puisse trouver le temps d’être en capacité de répondre à vos attentes légitimes.

J’avais peut-être aussi l’âge d’arrêter bien que des J. Biden, A. Duhamel ou encore J. Lang ne soient pas contestés (excusez la comparaison flatteuse... mais ce sont des exemples qui marquent...). Les seniors ne seraient-ils ici, dorénavant appréciés que par leur pouvoir de vote mais jugés incapables d’un rôle actif ?

En tous cas je les remercie pour tout ce qu’ils m’ont appris et apporté au cours de ces années.

Heureux d’avoir pu vous rendre service mais avec l’insatisfaction d’avoir été contraint d’arrêter en cours de chemin.

A bientôt

Votre dévoué

Jacques TOURNY

 

CRÊCHES-SUR-SAÔNE - Roger Thévenot : « une faute a été commise lors de l’émargement des assesseurs sans intention de nuire et sans préjudice pour la personne »

Le droit de réponse du maire de Crêches suite aux accusations d'Alain Houdinet, chef de l'opposition au conseil municipal.

SAÔNE-ET-LOIRE : Nettoyage, sécurisation et, parfois, fermeture des voies vertes et bleues suite aux intempéries

Les violents orages qui se sont abattus sur la Saône-et-Loire dès vendredi soir ont provoqué de gros dégâts sur l’ensemble du département, notamment à hauteur des voies vertes de trois secteurs. Celui du Charolais Brionnais, déjà touché en juin du côté de Marcigny, est particulièrement concerné.

GASTRONOMIE : Marie-Guite Dufay rend hommage à Michel Lorain

Le chef historique du restaurant la Côte Saint-Jacques à Joigny avait atteint, en 1986, les trois étoiles du Guide Michelin. Il est décédé le 22 juillet dernier à l'âge de 87 ans.

MÂCON : « Pass sanitaire ? Passera pas ! » clament les manifestants

Sous la pluie, ils se seront retrouvés place St-Pierre pour clamer leur refus du PASS sanitaire samedi matin à Mâcon. Opposés au PASS tout court, opposés à l'obligation vaccinale anti-COVID, réunis sous un même cri “LIBERTÉ”. Une manifestation qui s'est déroulée dans de nombreuses villes en France ce 24 juillet. À voir aussi, notre vidéo.

MÂCON : Un ado se défenestre du 5ème étage

Non, il n'est pas mort et n'est pas quadragénaire... Actualisé à 17h45.

CHARNAY : La route de Davayé fermée à la circulation à partir de lundi

Et pour une semaine pour des travaux sur le réseau d’eau et d’assainissement…

MÂCON : Les spectacles de l’Été frappé concernés par le pass sanitaire

La Ville de Mâcon a communiqué ce matin les modalités de mise en œuvre du pass sanitaire…

DAVAYÉ : Vitilab inauguré, la transition numérique et robotique est lancée !

Le Vitilab a été inauguré ce lundi matin. Cette nouvelle structure dépendante du Vinipôle Sud Bourgogne est innovante à plus d’un titre…

LOUHANS : La Seille est entrée en phase de décrue

La Préfecture en appelle néanmoins à la prudence.