FONDtr2

 

 

mardi 27 juillet 2021

C’était devenu le rendez-vous du dimanche après-midi, le rendez-vous culturel et revendicatif sur le parvis du Théâtre de Mâcon. Depuis sa création, il y a un peu plus de deux mois, le collectif Occupons Mâcon organisait chaque dimanche une manifestive avec prises de paroles, médailles d’honneur et de déshonneur, concert, exposition artistique… à chaque fois sur une thématique différente.

Le rendez-vous de ce dimanche était le dernier au théâtre… Au théâtre seulement parce que les Pignons ne vont pas s’arrêter là. Eux qui défendent depuis plusieurs semaines l’abrogation de l’assurance chômage vont continuer leur combat. Ailleurs et sous d’autres formes. Où ? On le saura en temps et en heure, rien n’est encore définitif… « On tient vraiment à ce rendez-vous du dimanche, mais il était temps de changer quelque chose et d’un commun accord avec le personnel du théâtre on a décidé de faire autre chose, explique Éric Pignon. Ça sera aussi un moyen d’aller dans d’autres endroits et de sensibiliser d’autres personnes. On voit bien aussi qu’avec la réouverture de certains lieux et la reprise d’une certaine vie, il y avait moins de monde à côté du noyau de fidèles. »

Le bilan de ces deux mois et demi n’en reste pas moins positif, côté humain notamment. « On a vu des gens différents se rencontrer ici. On a aussi pu réfléchir et avancer ensemble dans ce lieu à un moment où on ne pouvait se rassembler nulle part. Aujourd’hui, il faut remobiliser tout le monde. Nous sommes toujours aussi déterminés parce que notre lutte et notre cause sont justes, on le voit chaque semaine avec les infos qui sortent dans les médias. Il y a beaucoup d’aberration comme les 140 % de dividendes redistribués aux actionnaires. On nous demande de faire 3 M€ d’économies sur l’assurance chômage alors qu’à côté on trouve 21 milliards d’euros pour les actionnaires ? C’est cela que nous devons continuer à montrer aux gens, alors que nous venons de passer en France à dix millions de personnes vivant sous le seuil de pauvreté !  Est-ce qu’on peut accepter cela ? Non ! »

C’est pour passer ce genre de messages et s’attaquer aux vrais problématiques « l’éducation et la réduction des inégalités » que le collectif Occupons Mâcon veut aujourd’hui continuer son combat et ses débats…

D. C.

 

CRÊCHES-SUR-SAÔNE - Roger Thévenot : « une faute a été commise lors de l’émargement des assesseurs sans intention de nuire et sans préjudice pour la personne »

Le droit de réponse du maire de Crêches suite aux accusations d'Alain Houdinet, chef de l'opposition au conseil municipal.

SAÔNE-ET-LOIRE : Nettoyage, sécurisation et, parfois, fermeture des voies vertes et bleues suite aux intempéries

Les violents orages qui se sont abattus sur la Saône-et-Loire dès vendredi soir ont provoqué de gros dégâts sur l’ensemble du département, notamment à hauteur des voies vertes de trois secteurs. Celui du Charolais Brionnais, déjà touché en juin du côté de Marcigny, est particulièrement concerné.

GASTRONOMIE : Marie-Guite Dufay rend hommage à Michel Lorain

Le chef historique du restaurant la Côte Saint-Jacques à Joigny avait atteint, en 1986, les trois étoiles du Guide Michelin. Il est décédé le 22 juillet dernier à l'âge de 87 ans.

MÂCON : « Pass sanitaire ? Passera pas ! » clament les manifestants

Sous la pluie, ils se seront retrouvés place St-Pierre pour clamer leur refus du PASS sanitaire samedi matin à Mâcon. Opposés au PASS tout court, opposés à l'obligation vaccinale anti-COVID, réunis sous un même cri “LIBERTÉ”. Une manifestation qui s'est déroulée dans de nombreuses villes en France ce 24 juillet. À voir aussi, notre vidéo.

MÂCON : Un ado se défenestre du 5ème étage

Non, il n'est pas mort et n'est pas quadragénaire... Actualisé à 17h45.

CHARNAY : La route de Davayé fermée à la circulation à partir de lundi

Et pour une semaine pour des travaux sur le réseau d’eau et d’assainissement…

MÂCON : Les spectacles de l’Été frappé concernés par le pass sanitaire

La Ville de Mâcon a communiqué ce matin les modalités de mise en œuvre du pass sanitaire…

DAVAYÉ : Vitilab inauguré, la transition numérique et robotique est lancée !

Le Vitilab a été inauguré ce lundi matin. Cette nouvelle structure dépendante du Vinipôle Sud Bourgogne est innovante à plus d’un titre…

LOUHANS : La Seille est entrée en phase de décrue

La Préfecture en appelle néanmoins à la prudence.