Communiqué de Marie-Guite Dufay du 31 mai :

Marie-Guite Dufay était en déplacement en Saône-et-Loire, ce lundi 31 mai. Elle s’est rendue sur le marché de Louhans, pour y rencontrer les commerçants, artisans et les producteurs locaux, notamment les volaillers, et a ensuite déjeuner à Romenay pour échanger au sujet du futur parc national de la Bresse avec la députée Cécile UNTERMAIER, la, présidente de l’association des amis du Parc, Annie BLETON-RUGET, le secrétaire général de la FDSEA 71, Anton ANDERMATT, et le président de la société de pêche de Louhans et trésorier de la fédération départementale, Joël CHATOT. À cette occasion, elle s’est également entretenue avec Daniel Jennepin, le maire de Romenay.

Lors de ces rencontres, Marie-Guite Dufay a pu développer ses propositions en faveur de la promotion des filières d’excellence et des labels locaux.

Marie-Guite Dufay a également visité la centrale hydroélectrique du Moulin Cochard à Cuisery, et l’entreprise Hydroprocess, concepteur-fabricant spécialisé dans les équipements très haute pression, à Chalon-sur-Saône. Ce fut l’occasion pour Marie-Guite Dufay d’appuyer ses propositions en matière d’énergies propres et de promotion de l’industrie.

Cette journée a également été marquée par la visite de Marie-Guite Dufay au nouvel Institut de Formation aux Soins Infirmiers de Chalon-sur-Saône, afin d'illustrer l'investissement régional dans les formations sanitaires et sociales.

Les propositions de Marie-Guite Dufay en faveur de l’économie locale :

1. Promouvoir le consommer local pour une meilleure valorisation de l’agriculture paysanne

2. Créer une marque régionale « Juste & Local » pour garantir au consommateur des produits locaux de qualité et une juste rémunération de l’agriculteur

3. Soutenir les circuits cours, les filières et les métiers agricoles qui préservent la biodiversité

L’alimentation locale de qualité est un enjeu majeur. Nous favoriserons les nouvelles formes de commercialisation de produits locaux, notamment en soutenant les magasins de vente directe par les producteurs et le développement des circuits-courts.

Il est impératif d’accélérer le changement des pratiques pour à la fois garantir la qualité des produits, la proximité des produits, les revenus des agriculteurs, et la santé des populations. Dans cette optique, Marie-Guite Dufay travaille à l’émergence d’une marque régionale « Juste et locale », dont l’ambition est de proposer des produits locaux de qualité au consommateur, tout en garantissant un juste revenu au producteur.

4. Construire une région vertueuse en matière de production d’énergies propres : solaire, hydroélectrique, éolien, biomasse, hydrogène

5. Donner la priorité aux métiers d’avenir

6. Promouvoir l’excellence industrielle régionale

Nous avons la chance d’avoir une base de production d’électricité qui repose sur le nucléaire, mais nous devons diversifier notre mixe énergétique pour se rapprocher de la neutralité carbone.

Celui-ci repose sur le solaire, l’éolien, la biomasse, l’hydroélectricité… Nos territoires ont des atouts pour y développer, de manière pertinente, la production d’électricité et de chaleur renouvelable. Nous devons utiliser, là où c’est possible, nos rivières en développant le potentiel hydroélectrique tout en respectant la qualité environnementale des sites. Nous devons soutenir le développement du solaire, de l’éolien et de la biomasse avec ce même soucis de préservation de notre environnement.

Enfin, pour améliorer l’acceptabilité, les populations doivent être associées en amont des projets de production d’énergies renouvelables. La préservation de notre climat et la réduction de notre empreinte carbone, passent non seulement par les économies d’énergie, mais aussi par le développement des énergies renouvelables et circuits courts énergétiques.