dimanche 25 septembre 2022

Communiqué :

 

Aujourd’hui partout en France, l’agriculture biologique manifeste son mécontentement à l’égard du Gouvernement.

Les derniers arbitrages rendus par Julien Denormandie confirment que la bio est une des grandes perdantes de la future PAC.

Le Ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation a en effet annoncé qu’il n’y aurait pas de différence au niveau des paiements pour services environnementaux entre les bios et les productions à haute valeur environnementale. (HVE)

Concrètement, cela veut dire qu’un agriculteur qui produit en bio touchera le même montant d’aide qu’une production labellisée HVE.

Si le Gouvernement avait voulu tuer l’agriculture biologique il ne s’y serait pas pris autrement,

  • En divisant par deux les aides accordées à l’AB en les faisant passer de 145 euros à 70 euros
  • En mettant en péril l’équilibre économique de milliers d’exploitations
  • En refusant de reconnaitre l’action positive de l’agriculture biologique en faveur de la biodiversité

Le Gouvernement par cette décision continue son dénigrement envers l’AB entamé en 2017 lorsqu’il avait décidé unilatéralement de stopper l’aide au maintien (MAB). Forçant d’ailleurs la région Bourgogne-Franche-Comté à débloquer en urgence 982 000 euros pour répondre aux désarrois de nombreux agriculteurs.

Voilà pourquoi, Marie-Guite Dufay, après avoir signé le mois dernier la tribune portée par la FNAB, renouvelle son soutien plein et entier à son président Philippe Camburet, céréalier bio dans l’Yonne et à l’ensemble des réseaux bio de Bourgogne-Franche-Comté.

La Région a fait du développement de l’agriculture biologique une des priorités de sa politique agricole. Son importance a été soulignée avec la mise en place d’une convention d’objectif et par un budget consacré à ce mode de production en augmentation de +16 % ces deux dernières années.

Marie-Guite Dufay et ses colistiers ont l’ambition de faire la Bourgogne-Franche-Comté la région leader du bien-manger et du bien-produire.

Pour y parvenir, la liste notre région par cœur s’engage à soutenir ce mode de production grâce notamment à différentes mesures :

  1. Ouvrir l’aide au maintien (MAB) sur la période de transition de la PAC 2021-2023
  1. Mettre en place un « Pass bio BFC » pour accompagner l’agriculteur dans son projet de conversion en agriculture biologique. Cela passe par le financement d’un accompagnement technique et d’audit d’exploitation.
  2. Bonifier la dotation jeune agriculteur pour favoriser l’installation en bio
  3. Contractualiser avec la SAFER et l’établissement publique foncier pour :

- créer un outil de portage afin de décharger du poids de l’investissement du foncier les jeunes agriculteurs

- instaurer une “garantie de fermage” pour inciter les bailleurs à établir des baux au profit de candidats à l’installation

- identifier des terres agricoles disponibles en en zone périurbaine afin d’éviter le démantèlement d’une exploitation ou son retour vers une agriculture conventionnelle

- permettre aux collectivités d’acquérir des terres agricoles pour promouvoir une agriculture de proximité, biologique et à taille humaine.

  1. Favoriser une alimentation saine et locale

- Ambitionner 50% de local et 50% de bio dans nos lycées grâce à l’instauration d’une prime incitative pour les établissements ayant atteint un objectif d’approvisionnement locale et bio.

- Développer la plateforme numérique mangerbiobfc.fr pour massifier l’offre et la demande entre les agriculteurs biologiques et la restauration collective.

- Commercialiser une marque régionale « Juste et locale » afin de garantir au consommateur des produits locaux de qualité et une juste rémunération du producteur

  1. Renforcer les actions et les moyens dédiés :

- Renouveler la convention d’objectif entre la Région et la FRAB avec des actions et des moyens financiers dédiés

- Accompagner la mise en place d’une filière de transformation

 

BOURGOGNE-FRANCHE-COMTÉ : L’Inrap fête le patrimoine

Avec notamment les vestiges de la villa gallo-romaine de Fleurville qui se dévoilent au public…

JOURNEES DU PATRIMOINE : Allez-y en transports en commun !

A l'occasion des Journées européennes du patrimoine des 17 et 18 septembre, placées sous le thème du "Patrimoine durable", la Région Bourgogne-Franche-Comté commercialise des pass à tarifs réduits valables sur le réseau TER et sur les réseaux urbains. 

BOURGOGNE : L'URSSAF propose des nouveautés facilitantes pour accompagner les parents employeurs

Dans la perspective de la rentrée, l’URSSAF Bourgogne déploie un bouquet de nouveaux services, à destination des parents employeurs, pour faciliter la garde d’enfant à domicile grâce à «un accompagnement à 360°».

BOURGOGNE - FRANCHE-COMTÉ : Le prix de revient des repas va augmenter de 10 %

Une augmentation qui sera répercutée seulement de moitié pour les familles a annoncé la présidente de Région lors de sa conférence de presse de rentrée.

BOURGOGNE-FRANCHE-COMTÉ : Appel à projets de la Fondation Orange pour l’inclusion numérique des jeunes

Les associations d’insertion peuvent déposer leurs projets autour du numérique jusqu’au 18 septembre.

BOURGOGNE : Les douaniers saisissent 7,76 kg de cocaïne à Brognon

La brigade des douanes de Dijon a réalisé une nouvelle interception de produits stupéfiants.

BOURGOGNE-FRANCHE-COMTÉ : Près de 90 000 personnes vivent dans une structure collective

Internats scolaires, casernes militaires, maisons de retraite... 3,2% de la population de la Bourgogne-Franche-Comté vit dans une communauté selon une enquête de l'INSEE.

BOURGOGNE : On pourra voir l'ISS ce dimanche soir

Rendez-vous à la tombée de la nuit

BOURGOGNE - FRANCHE-COMTÉ : Un nouveau pont rail à Chagny, sur la ligne SNCF Dijon-Nevers-Tours-Montchanin-Paray le Monial

SNCF Réseau, gestionnaire du réseau ferré national, réalise des travaux de remplacement du pont ferroviaire franchissant la Dheune à Chagny pour un montant de 5,2 M financés par SNCF Réseau.

BOURGOGNE-FRANCHE-COMTÉ : Le nombre de demandeurs d'emploi baisse de 15,2% au deuxième trimestre 2022

Sur un an glissant, le nombre de demandeurs d'emploi en catégorie A au deuxième trimestre 2022 s'inscrit en baisse de 15,2%. Il augmente de 0,6% par rapport au trimestre précédent.

CANICULE : Les solutions pour aider les oiseaux à supporter la vague de chaleur

La Ligue de protection des oiseaux de Bourgogne-Franche-Comté donne «les gestes simples» pour aider les oiseaux, les petits mammifères et les insectes qui eux aussi ont chaud et soif.

BOURGOGNE - FRANCHE-COMTÉ : Marie-Guite Dufay se félicite des retombées du plan européen pour l’hydrogène propre

Un projet important d'intérêt européen commun (PIIEC) intitulé «Hy2Tech», portant sur l’hydrogène décarboné, a été approuvé le 15 juillet par la Commission européenne, pour un montant de financements publics à hauteur de 5,4 milliards d'euros concernant quinze États membres.

BOURGOGNE-FRANCHE-COMTÉ : Lente progression de l’emploi dans la région au 1er trimestre 2022

L'INSEE analyse que la croissance de l’emploi régional repose surtout sur le secteur marchand hors intérim.

BOURGOGNE-FRANCHE COMTÉ : Le Tour de France a traversé la région, et le département de Saône-et-Loire était à l'affiche

Partie de Dole dans le Jura ce samedi midi, l'édition 2022 du Tour de France a fait un passage dans la région Bourgogne-Franche-Comté avant de se rendre en Suisse direction Lausanne, en passant par les monts du Jura.