dimanche 25 septembre 2022

ACTUALISÉ à 10 h 30.  Par précaution, les numéros alternatifs resteront fonctionnels tout le week-end

 

Communiqué de la Préfecture du vendredi 4 juin à 10 h :

Une panne nationale sur le réseau téléphonique a rendu difficile l’accès aux numéros d’urgence depuis mercredi soir.
Ce jour, la situation semble être revenue à la normale en Saône-et-Loire. Les numéros d’urgence (15, 17, 18, 112) sont à nouveau joignables.

Néanmoins, par mesure de précaution, les numéros alternatifs suivants resteront fonctionnels tout le week-end :
03 85 35 35 25 pour le Service départemental d’incendie et de secours (SDIS)
03 85 91 03 20 pour le Samu
03 85 20 97 42 pour la Gendarmerie Nationale
03 85 32 63 63 pour la Police Nationale
03 85 21 81 00 pour la Préfecture.

Julien Charles, préfet de Saône-et-Loire, remercie l’ensemble des services mobilisés pour assurer la continuité des services d’urgence et pour la mise en place rapide des numéros alternatifs et des permanences physiques afin de pallier à ces perturbations.

 


 

Communiqué de la Préfecture du jeudi 3 juin à 15 h :

 

Des problèmes techniques sont à nouveau constatés depuis 13 h en Saône-et-Loire, pour contacter les numéros d’urgence (15, 17, 18, 112).
Les services de l’État restent mobilisés pour assurer la continuité de l’activité opérationnelle.
Les numéros alternatifs suivants restent valables :
03 85 35 35 25 pour le Service départemental d’incendie et de secours (SDIS)
03 85 91 03 20 pour le Samu
03 85 20 97 42 pour la Gendarmerie Nationale
03 85 32 63 63 pour la Police Nationale
03 85 21 81 00 pour la Préfecture
En cas d’échec sur ces appels, vous pouvez vous rendre directement dans la caserne de pompiers, l’hôpital, les commissariats ou brigades les plus proches de votre domicile où le dispositif de permanences physiques est également maintenu.

 


Communiqué de la Préfecture du jeudi 3 juin à 10 h :

 

Hier, en raison de problèmes techniques constatés dans différents départements du fait de l’opérateur Orange, les numéros d’urgence (15, 17, 18, 112) étaient injoignables.

Les numéros d’urgence sont actuellement en cours de rétablissement. Toutefois, la préfecture de Saône-et-Loire maintient par précaution la cellule de veille activée hier soir avec les différents services d’urgence afin de réagir à toute nouvelle panne de réseaux.

Les numéros alternatifs suivants restent valables :
03 85 35 35 25 pour le Service départemental d’incendie et de secours (SDIS)
03 85 42 45 90 pour le Samu
03 85 20 97 42 pour la Gendarmerie Nationale
03 85 32 63 63 pour la Police Nationale
03 85 21 82 00 pour la Préfecture

Le dispositif de permanences physiques mis en place dans les casernes, commissariats de police et brigades de gendarmerie est également maintenu.

Julien Charles, préfet de Saône-et-Loire, remercie l’ensemble des services d’urgence mobilisés tout au long de la nuit pour assurer la continuité de l’activité opérationnelle.

 


 

Le point de la préfecture à 21 h

En raison de problèmes techniques constatés dans différents départements, les numéros d’urgence peuvent actuellement être injoignables.
Ce problème semble être national.
Privilégiez les appels depuis une ligne fixe. En cas d’appel d’une ligne mobile, il est recommandé d’effectuer plusieurs essais.
En cas de nécessité, pour joindre les secours ou les forces de l’ordre, vous pouvez composer le :
03 85 35 35 25 pour les Pompiers
03 85 42 45 90 pour le Samu
03 85 20 97 42 pour la Gendarmerie Nationale
03 85 32 63 63 pour la Police Nationale
03 85 21 82 00 pour la Préfecture
En cas d’échec sur ces appels, vous pouvez vous rendre directement dans la caserne de pompiers, l’hôpital, les commissariats ou brigades les plus proches de votre domicile.
Tenez-vous informé en consultant régulièrement les comptes officiels de la Préfecture de Saône-et-Loire et du Ministère de l’Intérieur sur les réseaux sociaux.

 


 

Communiqué sur les réseaux sociaux de la Préfecture de Saône-et-Loire :

En raison de problèmes techniques constatés dans différents départements, les numéros d'urgence peuvent actuellement être injoignables.
Privilégiez les appels depuis une ligne fixe.
Pour joindre la police nationale de Saône-et-Loire, contactez le 03 85 32 63 63.
Pour joindre la gendarmerie de Saône-et-Loire, contactez le 03 85 20 97 42.
Pour joindre le samu (15), contactez le 03 85 42 46 00.
En cas d'impossibilité à joindre les secours par téléphone, vous pouvez vous rendre dans la caserne de pompiers la plus proche de votre domicile, où une astreinte a été mise en place.
En cas de difficulté pour joindre la police ou la gendarmerie, vous pouvez vous rendre dans les commissariats et casernes où une permanence est assurée h24.
Plus d'informations à venir.
 

 

Depuis cette fin d'après-midi, une grosse panne de téléphone est enregistrée au niveau national avec d'énormes difficultés à pouvoir joindre les numéros fixes des téléphones.

Lire l'article sur Creusot Infos

 

BOURGOGNE-FRANCHE-COMTÉ : L’Inrap fête le patrimoine

Avec notamment les vestiges de la villa gallo-romaine de Fleurville qui se dévoilent au public…

JOURNEES DU PATRIMOINE : Allez-y en transports en commun !

A l'occasion des Journées européennes du patrimoine des 17 et 18 septembre, placées sous le thème du "Patrimoine durable", la Région Bourgogne-Franche-Comté commercialise des pass à tarifs réduits valables sur le réseau TER et sur les réseaux urbains. 

BOURGOGNE : L'URSSAF propose des nouveautés facilitantes pour accompagner les parents employeurs

Dans la perspective de la rentrée, l’URSSAF Bourgogne déploie un bouquet de nouveaux services, à destination des parents employeurs, pour faciliter la garde d’enfant à domicile grâce à «un accompagnement à 360°».

BOURGOGNE - FRANCHE-COMTÉ : Le prix de revient des repas va augmenter de 10 %

Une augmentation qui sera répercutée seulement de moitié pour les familles a annoncé la présidente de Région lors de sa conférence de presse de rentrée.

BOURGOGNE-FRANCHE-COMTÉ : Appel à projets de la Fondation Orange pour l’inclusion numérique des jeunes

Les associations d’insertion peuvent déposer leurs projets autour du numérique jusqu’au 18 septembre.

BOURGOGNE : Les douaniers saisissent 7,76 kg de cocaïne à Brognon

La brigade des douanes de Dijon a réalisé une nouvelle interception de produits stupéfiants.

BOURGOGNE-FRANCHE-COMTÉ : Près de 90 000 personnes vivent dans une structure collective

Internats scolaires, casernes militaires, maisons de retraite... 3,2% de la population de la Bourgogne-Franche-Comté vit dans une communauté selon une enquête de l'INSEE.

BOURGOGNE : On pourra voir l'ISS ce dimanche soir

Rendez-vous à la tombée de la nuit

BOURGOGNE - FRANCHE-COMTÉ : Un nouveau pont rail à Chagny, sur la ligne SNCF Dijon-Nevers-Tours-Montchanin-Paray le Monial

SNCF Réseau, gestionnaire du réseau ferré national, réalise des travaux de remplacement du pont ferroviaire franchissant la Dheune à Chagny pour un montant de 5,2 M financés par SNCF Réseau.

BOURGOGNE-FRANCHE-COMTÉ : Le nombre de demandeurs d'emploi baisse de 15,2% au deuxième trimestre 2022

Sur un an glissant, le nombre de demandeurs d'emploi en catégorie A au deuxième trimestre 2022 s'inscrit en baisse de 15,2%. Il augmente de 0,6% par rapport au trimestre précédent.

CANICULE : Les solutions pour aider les oiseaux à supporter la vague de chaleur

La Ligue de protection des oiseaux de Bourgogne-Franche-Comté donne «les gestes simples» pour aider les oiseaux, les petits mammifères et les insectes qui eux aussi ont chaud et soif.

BOURGOGNE - FRANCHE-COMTÉ : Marie-Guite Dufay se félicite des retombées du plan européen pour l’hydrogène propre

Un projet important d'intérêt européen commun (PIIEC) intitulé «Hy2Tech», portant sur l’hydrogène décarboné, a été approuvé le 15 juillet par la Commission européenne, pour un montant de financements publics à hauteur de 5,4 milliards d'euros concernant quinze États membres.

BOURGOGNE-FRANCHE-COMTÉ : Lente progression de l’emploi dans la région au 1er trimestre 2022

L'INSEE analyse que la croissance de l’emploi régional repose surtout sur le secteur marchand hors intérim.

BOURGOGNE-FRANCHE COMTÉ : Le Tour de France a traversé la région, et le département de Saône-et-Loire était à l'affiche

Partie de Dole dans le Jura ce samedi midi, l'édition 2022 du Tour de France a fait un passage dans la région Bourgogne-Franche-Comté avant de se rendre en Suisse direction Lausanne, en passant par les monts du Jura.