La Ligue Bourgogne/Franche-Comté de rugby et la maison d’édition Bamboo poursuivent leur collaboration, engagée depuis deux ans, en créant un livret d’activités et d'apprentissage sur le rugby spécial Bourgogne/Franche-Comté, « Les Petits Rugbymen en vacances avec Camille Chat et Félix Lambey ». On y retrouve des jeux et de la lecture à destination des jeunes de 6 à 13 ans.

Ce cahier d'activités fait suite à la célèbre BD et espère toucher les 3 500 jeunes des écoles de rugby de la région et les 6 500 scolaires. Tous les exemplaires du cahier leur seront offerts par la Ligue.

« Grâce aux nombreuses activités du livret, les jeunes découvriront la pratique du rugby sur notre territoire, mais aussi l’univers de la bande dessinée via les personnages des Petits Rugbymen », indique Jordan Roux, directeur de la Ligue. 

L'objectif de ce livret est de valoriser les acteurs formés en Bourgogne/Franche-Comté, ainsi les parrains de cet cahier ne sont autres que deux rugbymen locaux : Félix Lambey, originaire de Lons-le-Saunier, et Camille Chat, originaire de Toucy. Les deux internationaux français, aujourd’hui professionnels, participent au développement de leur activité via cette participation. 

Félix Lambey était d'ailleurs présent pour le lancement du livret ce mercredi dans les locaux de Bamboo édition. Avec lui : le vice-président de la Ligue Jean-Paul Gonnaud, le secrétaire général Laurent Penard, Jordan Roux, Florane Poinot, conceptrice du cahier, rédactrice et coauteur avec Beka, Caroline Crohem, responsable partenariat à Bamboo, et le président fondateur Olivier Sulpice.

« Le point de départ était de s'adapter aux enfants, explique Florane, issue d'une famille de rugbymen pour qui c'était une première ! Il fallait capter leur intérêt leur permettre d'apprendre de manière ludique. On a voulu faire comme un entonnoir. D'abord partir du général, avec en premier chapitre, la culture générale, puis l'apprentissage du rugby pour passer aux jeux et finir avec le monde de la BD. Dans ce dernier chapitre, les enfants sont invités à créer leur propre histoire, à dessiner. À la fin, un conte inédit se déroulant à la Roche de Solutré vient clore le cahier. »

M. A.