Communiqué du ministère de la Culture

Roselyne Bachelot-Narquin, ministre de la Culture, en accord avec Jean-Patrick Courtois, président de Mâconnais-Beaujolais Agglomération et maire de Mâcon, Marie-Guite Dufay, présidente du conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté, et André Accary, président du conseil départemental de Saône-et-Loire, donne son agrément à la nomination de Virginie Lonchamp à la direction du Théâtre de Mâcon, scène nationale, sur proposition du jury réuni le 27 avril 2021.

Virginie Lonchamp dirige depuis 2018 le Pôle spectacle vivant de l’Agence culturelle Grand Est. Elle a auparavant été administratrice de la compagnie l’Artifice.

Intitulé « La fabrique de la relation », le projet de Virginie Lonchamp a pour objectif de faire du Théâtre de Mâcon un lieu de rencontres avec des artistes de diverses disciplines, signe d'une pluridisciplinarité affirmée. Il s'agira également d'un espace de croisements entre ces artistes, présents dans la programmation et soutenus pour leur travail de création, et les populations, qui sont invitées à fréquenter le Théâtre pour une variété d’usages.

Virginie Lonchamp ambitionne un Théâtre qui, en une série de cercles concentriques, s’ouvre sur son quartier, sur la ville, sur l’agglomération et jusqu’au département, qui sort régulièrement de ses murs, multiplie les partenariats avec les autres acteurs culturels, tous secteurs confondus, et propose des parcours aux habitants, dont certains co-construits avec eux.

Dans un souci permanent de renouvellement et d’élargissement des publics, son projet porte une attention particulière à l’enfance et à la jeunesse. Afin d’encourager aussi la fréquentation familiale, le projet de Virginie Lonchamp repense les horaires et les périodes de programmation de spectacles et enrichit cette programmation d’un ensemble de propositions : rencontres avec les artistes, ateliers de pratiques, voire, en particulier pour les adolescents, propositions pour jouer un rôle actif dans la vie même du Théâtre.

Virginie Lonchamp succède à Laurence Terk qui dirigeait le Théâtre de Mâcon depuis 2003.

 

 

Photo DNA