mercredi 4 août 2021

 

C'est une particularité de cette campagne électorale que de n'avoir qu'un binôme représentant le groupe Gauche 71, en l'occurrence des candidats soutenus par le Parti socialiste, pour les cantons Mâconnais. Qu'importe ! José Martinez et Catherine N'Diyae en ont pris leur parti, tout comme leurs remplaçants Thomas Pourrat et Samia Abidet.

Et c'est entourés de quelques socialistes, pas tous ou plus tous adhérents, dont l'ancien maire de Mâcon Michel-Antoine Rognard, qu'ils étaient jeudi soir à la cave des Grands Crus de Vinzelles.

Le but de cette rencontre : échanger tout simplement, en venant dans un lieu emblématique du territoire, à la rencontre des professionnels.

 

Une cave coopérative. Le choix ne s'est donc pas fait par hasard. L'économie est, ici, avant tout viticole. Même si l'économie n'entre pas directement dans les compétences du Département, les leviers d'actions sont évidemment bien réels.

Une cave coopérative, c'était l'occasion aussi pour Thomas Pourrat, 24 ans, ingénieur diplômé en bio-procédés, toujours étudiant en viticulture, également ouvrier viticole, d'exprimer son attachement au territoire. « Quand j'aurais terminé mes études, je m'installerai certainement par ici, sur mon Domaine. Pour l'heure, je pars parfaire ma formation à Montpellier. Il y a là-bas un des plus grands centres de recherche en viticulture. C'est précisément ce que je souhaite, tant dans mon engagement professionnel que politique aujourd'hui, aller à recherche de tout ce qui faire la viticulture durable. »

 

José Martinez et Catherine N'Diaye ont rappelé leur promesse et leur volonté farouche de travailler ensemble, à quatre, au service de tous. « Je ne veux pas être un porte-parole » a redit José Martinez, « je veux travailler avec vous, construire avec vous, et même aller au Conseil départemental avec vous. Nous voulons vous impliquer, réellement, concrètement. »

 

Pas de réunion publique annoncée pour l'heure par le quatuor. Simplement, la continuité des rencontres avec les habitants et le professionnels.

 

R.B.

 

 

POLITIQUE : Delphine Batho (Génération écologie) candidate à la primaire des écologistes

Génération écologie Bourgogne - Franche-Comté vient de créer des comités de soutien dans tous les départements de la région.

DÉPARTEMENTALES : Claude Cannet et Hervé Reynaud, candidats pour Mâcon 2, reçoivent la visite d'André Accary

Avec le président sortant André Accary, réélu triomphalement dimanche dernier dans son canton de Paray-le-Monial, les candidats de l'Union pour l'Avenir de la Saône-et-Loire - Majorité départementale ont rappelé les raisons de leur engagement au cours d’un point presse à Mâcon.

DÉPARTEMENTALES : Avec Christine Robin et Jean-Patrick Courtois, candidats pour Mâcon 1, l'expérience au service du territoire

Le binôme candidat de l'Union pour l'Avenir de la Saône-et-Loire - Majorité départementale s'est exprimé ce jeudi pour macon-infos à l'occasion de la visite à Mâcon d'André Accary, président sortant réélu dimanche dernier sur son canton, en soutien aux candidats de l'UASL.

RÉGIONALES : Pour Stéphanie Modde, « nous avons la garantie de la présidente sortante que nous pourrons porter notre projet écologiste »

Huit colistiers éligibles, deux vice-présidences, 1 % du budget régional pour la biodiversité, expérimentation de l'écotaxe poids lourds... la candidate des écologistes au premier tour donne des précisions sur l'accord de fusion avec la liste conduite par Marie-Guite Dufay pour le second tour.

DÉPARTEMENTALES : Les candidats « Changeons d'air ! » boostés par leur présence au 2ème tour

Réunis.es avec quelques sympathisants et militants mardi soir à la salle familiale des Saugeraies, les candidats.es Changeons d'air ! pour les cantons de Mâcon-1 et Mâcon-2 se sont sentis.es pousser des ailes avec leurs scores du 1er tour.